15/12/2015

La Récap Actualités 2015

2015,Actualités,Politique,Economie,Société,Terrorismes,Guerres.

 

2015: l'année de tous les dangers qui se confirment.

Cela avait déjà mal commencé...

Avertissement:
Les commentaires postés sous chacun des événements retenus se veulent critiques et en analyse du genre "contre-pied", quelquefois perçu comme cynique mais, au moins, ne sont-ils pas un copier-coller des milliers d'articles et commentaires que l'on peut facilement retrouver ci et là.

1. Zone euro, stop ou encore.

Zone euro,Merkel,Allemagne,Grèce,Euro,

Hormis les politiciens et technocrates qui y ont un intérêt financier personnel et/ou ceux qui, sans avis, se contentent de suivre le troupeau, qui peut encore croire aux discours de solidarité, de soutien aux citoyens en difficulté pour qui l'appartenance à la zone euro serait la seule solution fiable!.
Cette prise de position (une de plus) de Merkel et autres "suiveurs planqués" a le mérite d'être claire: un pays en difficulté ne sort de la zone "euromark" que lorsque celui-ci ne lui sera plus utile et que, surtout, ses "partenaires" se seront, eux, mis à l'abri...

Grèce vs zone euro: Retiens-moi ou je sors!.
Au jeu du qui perd, gagne, la zone euro, surtout la France, ne peut que céder!.
Sans quoi, une explosion de l'euro est probable et il sera difficile de convaincre, notamment, les français que le discours de Marine Le Pen sur une sortie, elle, programmée de l'euro serait tout à coup devenu une opportunité!.
Donc, au titre de la défense des finances du "bon peuple" et de cette si belle entraide continentale, les politiciens nationaux et technocrates européens sauront trouver un accord "juste" pour ne surtout pas mettre en péril leurs propres carrières et nombreux mandats...
Article à lire: Zone euro"mark": Imposer le régime grec.
Cliquez  ICI (Zone Euromark)

2. Charlie, l'attentat du 7/1/2015

Charlie,Terrorisme,Islamisme,France,Libertés

L'émotion est vive, compréhensible mais aussi un peu hypocrite à l'image de ces hashtags qui, comme les Bringback...et autres interventions médiatiques "politiquement correctes" sont le désir pour pas mal de ces Bisounours politiciens ou non, habitués à coller des étiquettes de racistes et/ou islamophobes sur le front des Zemmour, Houellebecq et autres alerteurs d'opinion, de très vite se joindre à la réprobation unanime, parfois même de tenter de la récupérer voire de se disculper de tragédies dont il se pourrait bien qu'ils soient sinon responsables, au minimum à l'origine de par leurs décisions (ingérence géo-stratégique), des actes (prévention-répression mal calibrée) qui ont engendré ce déchaînement de barbaries, elles aussi, mondialisées.
Fallait-il vraiment en arriver au point qu'un "hashtag" soit l'épitaphe de la liberté d'expression?.

L'unité nationale n'a été qu'une manifestation populaire choquée par les meurtres barbares que les médias, dans leurs rôles d'information continue, ont relayés minute par minute jusqu'à devenir le seul sujet de préoccupation.
Quant au dirigeants, ils ont su, intentionnellement ou non, "profiter" de ce moment de sidération pour rendre impossible, inopportune, maladroite, toute parole d'opposition qui aurait oser rappeler que l'incapacité à gouverner des autorités ne s'était pas miraculeusement transformée en une compréhension responsable des difficultés, des défis économiques, sociétaux.
Mais lorsque l'image permet à un président rejeté au fil des sondages de voir sa cote de popularité rebondir, comment ne pas jouer, prolonger le sentiment d'union nationale qui lui offre l'occasion d'apparaître comme le guide protecteur d'un troupeau apeuré et qui, en cas de mises en doute par l'opposition, lui permet de qualifier ces élus de "petits" politiciens en manque d'envergure nationale.

L' INFOTOX
http://twitter.com/INFOTOX

3. L'économie de la zone euro : Tout va bien, on vous le dit.

Euro,Economie,Politique

Prévisions 2015 (et on connait la fiabilité des prévisions de la Commission européenne...):
1,5 au lieu de 1,3 de croissance et 0,1 d'inflation au lieu de -0,1.
Réflexions "responsables" de P. Moscovici, commissaire (français) européen qui pointe, à raison, parmi les éléments déterminants, la chute de l'euro, des prix du pétrole.
En fait, rien qui ne soit dû à une quelconque et d'ailleurs inexistante mesure de relance intra-européenne.
Et d'ajouter non sans humour (enfin, on l'espère):
"L'économie européenne ne s'était pas portée aussi bien depuis plusieurs années", a commenté dans un communiqué le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici.
Sortez champagne et petits fours, c'est la fête et profitez-en parce que les douloureux lendemains de fête, vous connaissez!.
L' INFOTOX
http://twitter.com/INFOTOX
La Page Facebook: Cliquez  ICI (Page Facebook) 

4. Daech: Le temps où l'UE se préoccupait des vieilles pierres.

Daech,Syrie,Irak,Palmyre,Occident,Islamisme,Terrorisme

Il faut sauver ces vieilles pierres parce que pour ce qui est des syriens et irakiens victimes de ces barbares, l'Occident , les pays voisins ne peuvent (veulent) rien faire.
Pire encore pour l'Occident qui s'est cru investi d'une mission de purification en déstabilisant toute cette région par ses actions d'ingérence militaire.
Alors citoyens (encore vivants) de ces pays, appréciez la protection d'une démocratie importée par les meurtres ou évictions des dictateurs qui vous opprimaient tant!!.
Alors, surtout, sauvons les vieilles pierres!!.
Pour plus d'infos, lire l'article: Un calife à la place d'un terroriste.
Cliquez  ICI (Un calife)

5. Conflit Ukraine-Russie

Ukraine,Russie,USA,Europe,Crimée,Politique

La Russie qui récupère, via référendum, la Crimée (ex URSS) donnée à l'Ukraine au dessert d'un dîner bien arrosé par Khrouchtchev, c'est mal.
Bombarder la Syrie, pays (encore) territorialement souverain, sans l'accord de ses autorités, mandat international ni déclaration de guerre, par la Turquie, c'est bien!.
Les valeurs démocratiques occidentales, en fonction de leurs intérêts supposés et provisoires, sont quelquefois assez proches de celles, inexistantes, des dictatures!.
L' INFOTOX
http://twitter.com/INFOTOX

6. L'économie européenne va toujours aussi bien: On vous le dit.

Agriculture,Europe,Economie,Manifestations,Grèves

Des ‪#‎agriculteurs‬ français bloquent, pillent, jettent et volent? les contenus de camions "partenaires" européens.
Exporter, oui. Importer, non!.
Sans parler de la honte ressentie face à ces gaspillages et destructions d'aliments que les autorités ne sanctionnent pas.
Vive l'‪#‎Europe‬ politique incapable de dépasser ses "petits" arrangements et avantages nationalistes au profit du projet commun que ces technocrates et dirigeants disent promouvoir...

Avec toute l'originalité qui les caractérise, les ‪#‎agriculteurs‬ ‪#‎belges‬ suivent les français et bloquent les routes...
Et, en bons petits producteurs soucieux de la qualité du produit et de l'environnement écologique, ils brulent des pneus...!.
Vive l'Europe!.
L' INFOTOX
http://twitter.com/INFOTOX

7. Coalition(s) anti-Daech: la confusion d'intérêts mal compris!.

Daech,Coalition,Russie,Europe,USA,Guerre,Terrorisme

Depuis que Poutine a décidé d'intervenir en Syrie, on peut souligner que les USA et leurs alliés (vassaux) habituels se préoccupent enfin de ce conflit, non pour contrer l'avance de Daech qu'ils ont contribué à créer en détruisant la région au nom d'une ingérence dite démocratique mais bien pour dénoncer les actions militaires russes qui, eux seuls, sont en non-violation du territoire syrien, et qui, surtout, risquent bien de pointer l'inefficacité voire l'obscure passivité occidentale complice destinée à uniquement renverser le pouvoir d'Assad quitte à, comme ailleurs, offrir le pays et ses citoyens aux terroristes!.
L' INFOTOX
http://twitter.com/INFOTOX

8. Attentats de Paris 13/11/2015

Attentats,Paris,France,Terrorisme,Guerre

Face au déni de responsabilités des européens et, en particulier, de la France dont ses dirigeants ont préféré signer des contrats "commerciaux" avec des pays à l'idéologie contraire aux valeurs humaines, jouer un double-jeu en Syrie et ignorer Assad, considérer que la guerre entre sunnites et chiites peut nous être profitable et que ceci, même avec un déferlement de migrants ne nous cause pas (trop) de dégâts sur nos territoires européens que nos dirigeants, coupables d'aveuglement, assuraient sous protection et contrôle, les jihadistes islamistes ont répondu en nous présentant la première facture terroriste, meurtrière et barbare!.
En réaction outrée, nous aurons quelques discours compatissants, quelques marches blanches et, en temps d'élections, l'assurance de l'unité nationale politique droite/gauche (hors FN bien sûr)...derrière le président!.

Pour l'anecdote, soulignons que la Belgique qui se comporte trop souvent bien plus comme une sous-région française que comme un pays "souverain" a immédiatement décrété un strict état d'urgence au titre de l'invérifiable mais très opportune menace imminente d'attentats terroristes bloquant tout un pays et permettant surtout, ici aussi et dans la foulée au niveau européen, de prendre des mesures restrictives de libertés individuelles censées protéger la vie des citoyens... jusqu'au prochain attentat!.
L' INFOTOX
http://twitter.com/INFOTOX

9. Elections régionales 6-13.12.2015

Elections,FN,PS,Républicains,Sondages

Les médias et ceux-celles qui l'approuvent en arrivent à considérer que le FN n'est pas, contrairement aux résultats sortis des urnes, le premier parti de France soit parce qu'on fait des abstentionnistes un parti...! (combien d'élus?), soit parce que, contrairement au FN, force unique, on additionne les forces de droite ou de gauche pour le LR ou le PS.
Ou encore, se réfugier derrière un mode de scrutin assez peu représentatif et démocratique pour y voir une supposée faiblesse liée à un imaginaire plafond de verre.
Décidément, on finirait par croire que le FN perturbe gravement les facultés de raisonnement objectif et que seuls les raccourcis et caricatures faciles sont valables.

Les résultats du 2è tour qui ont vu le FN, logiquement vu le front anti-front rapidement constitué en dépit de toutes convictions de droite ou de gauche, de désistements en panique inutiles, n'obtenir la gestion d'aucune des six régions dans lesquelles ce parti était parfois largement en tête lors du 1er tour.

Et les partis "traditionnels" et leurs portes-voix médiatiques de nous resservir les discours habituels de votes de rejet, de colère qu'ils avaient, cette fois (comme toutes les autres fois!) bien tous entendus, de se réjouir d'un soi-disant sursaut démocratique, civique! (décidément l'état de guerre décrété par F. Hollande autorise tous les excès de langage) alors même que lorsque 50% d'une population va voter et que l'offre proposée se limite à une alliance contre-nature qui surjoue la peur irrationnelle de l'autre parti qui, isolé, ne peut mathématiquement pas gagner.

Au delà, des programmes des uns et de l'autre que personne n'a lu ni comparé hormis par le biais de ce qui en est présenté dans les médias avec toute la subjectivité éditoriale requise, on notera que le seul parti qui, en tant que force unique, grâce à la fuite du PS devant les électeurs dans les région Nord Pas de Calais et PACA, a des représentants et des financements dans toutes les régions sera... le FN!. 
L' INFOTOX
http://twitter.com/INFOTOX

10. Sécurité et libertés

 

Europe,Terrorismes,Sécurités,Libertés,Politique,Société

Citoyens européens, les politiciens veillent sur vous...
Et même, en rapport (grâce) aux attentats islamo-terroristes, ils vous sur-veillent... de près (PNR, écoutes, contrôles internet, patrouilles, transferts de vos données personnelles...).
Mais, rassurez-vous, c'est uniquement pour vous protéger.
Sauf que... si, jusqu'ici, ils n'ont pas été capables de surveiller les déplacements, projets d'éventuels attentats d'un millier de supposés terroristes fichés par toutes les polices et services de sécurité nationaux, comment vont-ils faire maintenant que nous serons des millions à être fichés au niveau européen...comme potentiels terroristes?!.
Plus de sécurité, pas sûr mais moins de libertés, ça c'est certain.
L' INFOTOX
La Page Facebook: Cliquez  ICI (Page Facebook) 
 
Et sur L'INFOTOX 

L' INFOTOX,Médias,Actualités,Infos,Articles


Top 3 des articles L' INFOTOX les plus lus (classement Agoravox):

1. La fin du mirage européen
Pour voter et commenter sur AgoraVox: cliquez ICI (AgoraVox)

2. La décivilisation est en marche
Pour voter et commenter sur Agoravox: cliquez ICI (AgoraVox)

3. Daech, le régime Nazislamiste au pouvoir
Pour voter et commenter sur AgoraVox: cliquez  ICI (AgoraVox)

____________________________________________________

Et comme on dit en cette période, Bonne fin d'année et, surtout, à l'année prochaine!.

.

Article sélectionné par Agoravox.
Pour le noter et y ajouter vos commentaires, cliquez  ICI (AgoraVox)

IMPORTANT:
Cette rubrique Zap Médias est la seule de L' INFOTOX ouverte (depuis Avril 2016) à vos commentaires.

Alors, profitez-en pour y apporter vos idées, vos remarques, vos commentaires... sur le fond de l'article.
(tout en respectant les critères habituels concernant l'interdiction de toute insulte).

Publié dans Zap Médias (A vos com's) | Lien permanent | Tags : 2015, société, politique, economie, guerres, terrorismes | |  Facebook | | | | Pin it! |

01/12/2015

SexyBabes: 10 New: Ellie Goulding, Audrey Fleurot... nues.

SexyBabes,Gemma Arterton,Actrices,Nues,Photos,Videos,Sexy.
Gemma Arterton

.

SEXYBABES du mois
.

- 1. Visionnez la vidéo sexy de - Gemma Arterton - (colonne droite dans SEXYVIDEO).

- 2. Parcourez les photos des célébrités suivantes dans (colonne gauche dans Catégories: SexyBabes).

.

SEXYBABES: ACTRICES
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-actrices/

- Audrey Fleurot

- Melanie Griffith

- Mila Kunis

.

SEXYBABES: TV
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-tv/

- Ayem Nour

.

SEXYBABES: MUSIC
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-music/

- Ellie Goulding

- Sophie Monk

.

SEXYBABES: SPORTS
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-sports/

- Charline Van Snick

- Angelique Kerber

.

SEXYBABES: TOP MODELS
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-top-models/

- Laury Thilleman

 

Publié dans SEXY BABES: Update | Lien permanent | Tags : sexy, photos, videos, nues, gemma arterton, actrices, sportives, babes | |  Facebook | | | | Pin it! |

15/11/2015

Confiance en soi, votre meilleure autoprotection.

Confiance,Responsabilité,Personnalité,Société.

Développement individuel

L'importance de l'épanouissement personnel, de sa propre identité dépend pour une partie plus ou moins déterminante de l'environnement familial proche, de la localisation et des niveaux de culture et de libertés dévolus aux individus qui leur sont laissés, garantis par les autorités régionales, nationales.
La confiance en soi comme un rempart, une résistance objective et critique à toute tentative de conditionnement susceptible de freiner l'épanouissement individuel au profit d'une pensée de masse qui, plutôt que de promouvoir l'excellence pour chaque individu se satisfait, par intérêt et facilité, au nivellement a minima.
Limiter, contrôler l'expression libre des idées est, a toujours été le credo de tout individu (gourou, guide "spirituel", religieux et sectaire, dictateur politique) qui, par les sanctions corporelles, la stigmatisation de comportements, d'attitudes, d'écrits ou de pensées diverses décrites comme profanes, libidineuses ou contraires aux préceptes d'une secte, d'un groupe soi-disant philosophique ou encore d'une oligarchie politique à connotation religieuse ou non qui s'arroge le droit "divin" de l'intolérance et de l'exclusion.
Avoir ses propres valeurs, les défendre individuellement, les partager au sein d'assemblées publiques, de débats citoyens ou de réunions privées tout en respectant les valeurs contraires d'autrui s'apparente à ce qui était censé se nommer la démocratie mais qui, en partie, à cause de la captation des pouvoirs par des partis qui, progressivement se sont servis d'élections finalement peu représentatives de l'ensemble des opinions et sensibilités individuelles, pour diriger tout un peuple non plus en considération de ses différentes composantes mais bien exclusivement en regard de l'idéologie du parti sorti vainqueur des élections surtout dans des pays dont le système politique permet qu'un parti, un homme somme toute minoritaire en voix finisse par l'emporter seul au lieu, comme il est courant dans d'autres pays de ne pouvoir gouverner que sous la forme de coalitions déjà nettement plus en adéquation avec les aspirations d'une population que ces dirigeants démocratiques se disent prêts à gouverner, à servir...
Chercher à imposer ses valeurs au mépris des aspirations légitimes et individuelles quitte à conditionner les plus fragiles pour en faire des adeptes, des fidèles, des martyrs s'apparente au terrorisme qui se sert de la propagande, de la corruption, de l'isolement et de la terreur pour affirmer une autorité immorale et usurpée.

Conditionnement de masse

Constamment en quête de clients crédules, fragilisés par l'une ou l'autre expérience difficile, douloureuse dont ils n'ont pas su se sortir, notamment par manque de confiance en soi, ces charognards de l'âme et de l'esprit, parés d'appellations aussi fantaisistes qu'illégales se sont, depuis longtemps, emparés de ce créneau rentable.
Avec les profils sur réseaux sociaux, ces "guides" ont maintenant une véritable source intarissable de client(e)s à disposition.
Les plus réceptifs à cette prose simpliste, aussi banale mais bien plus dangereuse que la lecture d'horoscopes ou de maximes populaires, en affichent constamment voire exclusivement car au détriment de toute réflexion ou commentaire personnel et ceci, à longueur de leurs pages-profils les meilleures (ou pires...) images accompagnées du sempiternel petit commandement rassurant mais tellement indispensable à son bien-être!.
Et comme tout recrutement, de partages en partages d'"amis", on voit la contamination se répandre sur des statuts pourtant assez divers en termes de parcours professionnels ou privés même s'il semble bien que le principal point commun soit celui de personnes qui déstabilisées n'ont pas eu la chance ou la force suffisante en soi pour se poser les bonnes questions et qui, rapidement, se sont tournées vers les personnes qui, comme par hasard, les ont rassurées par leur empathie incroyablement spontanée tout en leur apportant pourtant les mauvaises réponses.
Ceci s'apparente bien plus à du conditionnement psychologique d'amateur, contre monnaie sonnante et trébuchante, qu'à une thérapie prodiguée en milieu clinique.
Dans le premier cas, les "soins" s'arrêtent le plus généralement lorsque la personne ne présente plus suffisamment d'intérêts financiers voire sexuels au vu de nombreux cas qui ont fait les gros titres de la presse locale voire nationale pour les plus médiatisés.

Ces mises en condition d'un grand nombre d'individus utilisées par ces groupes qu'ils soient de pensée pseudo-philosophique ou religieuse ont en commun de rechercher, au départ de concepts et d'idées ultra-simplifiés en ce sens qu'ils se doivent d'être accessibles à tous sans que cela ne suscite ni réflexion ni débat, un sentiment de compréhension, d'adhésion auprès de ceux-celles qui se croient ou se sentent isolés, incompris.
Avec un catalogue de maximes basiques, consensuelles dignes de prévisions d'horoscopes généralistes destinées à entretenir l'espoir que tout vous sera enfin possible pour autant que vous adhériez pleinement aux idéaux de votre nouveau groupe si bienveillant à votre égard d'autant que maintenant votre sort, votre avenir est assuré par l'obéissance à la communauté qui vous fait l'honneur de vous accepter et de vous guider!.
Dans un tel contexte d'amour et de compréhension, il vous sera aisé de comprendre que, progressivement mais irrémédiablement, vos centres d'intérêt, votre entourage familial et professionnel auront à s'adapter à vos nouveaux "karmas et chakras" faute de quoi, il vous deviendra évident qu'une distanciation voire d'un rejet d'avec ceux qui, décidément, sont incapables de comprendre la profondeur de la vérité qui vous a été révélée par ces guides, coachs de vie et/ou gourous aux qualifications philosophiques, culturelles, politiques et, pire, scientifiques, aussi inexistantes que ne l'est votre manque de confiance en vous et qui fait l'unique essence de leur succès... et fortune!.

Mise en garde

Comme on vient de le lire, mis à part le milieu dans lequel on vit et duquel il sera plus ou moins difficile de soit s'extraire, soit d'y préserver toute la lucidité indispensable à l'objectivité, il est fondamental de veiller à se "construire" soi-même en harmonie avec ses propres valeurs plutôt que de céder aux diktats, moeurs, coutumes et habitudes d'un groupe quelconque qui utilise, déforme une philosophie à priori respectable en surfant sur un effet de mode qui, ici encore, saura mettre à profit le suivisme, la naïveté de bon nombre d'"adeptes".
On pense entre autres au bouddhisme associé à la sympathique personnalité du Dalai Lama qui, pour certains charlatans, est une mine de richesse plus financière et sexuelle que spirituelle!.
Interview de l'anthropologue Marion Dapsance qui a enquêté durant sept années sur ces pratiques plus que douteuses et à retrouver en cliquant  ICI 
Son livre: Les dévots du bouddhisme.  Lien direct, cliquez  ICI

Ainsi élaborée, préservée, votre existence aura constamment le mérite essentiel, vital de totalement correspondre à vos seules aspirations en vous apportant fierté et satisfaction d'avoir su répondre, non pas à ce que d'autres disent attendre de vous mais bien à ce que vous avez su, d'expériences positives ou non, retirer, engranger d'autant plus si la grande majorité de celles-ci ont été non pas subies mais initiées par vous.
Combien de fois n'a t'on pas été surpris de voir des personnes, parfois proches, douées, instruites, apparemment heureuses seules ou en couples, satisfaites professionnellement, socialement intégrées, paraître subitement déstabilisées au point de remettre tout leur passé et présent en question jusqu'à en détester tout ou partie avec ce sentiment étrange d'avoir perdu le sens de leur vie et de n'avoir finalement jamais su réussir à "profiter" de ce capital dont elles disposaient alors que d'autres, parfois moins favorisées, ont gravi bien plus d'échelons, brillent en société et mordent la vie de façon gourmande.

Si la confiance en soi n'est pas signe ou synonyme d'intelligence, d'assurance de réussite ou de garantie de bonheur, il n'en reste pas moins que son manque induit, a contrario, un handicap qui peut vous priver de l'une ou l'autre valeur qui anime les aspirations de chacun à vivre au mieux une existence terrestre à durée limitée et sans option de retour ou de remise à zéro...
A l'inverse et (presque) autant dommageable pour l'individu et son entourage que l'excès de confiance en soi qui conduirait à la suffisance, l'arrogance simpliste.
Tout en ne confondant pas "confiance en soi" avec individualisme ou auto-détermination même si ces trois concepts proches ne sont pas antagonistes, il convient de souligner qu'au sein d'une société globalisée au fonctionnement qui tend vers une inter-dépendance proche du conditionnement sinon de masse au minimum de groupes bien définis dans lesquels on tente de vous ranger quand ce n'est pas l'individu qui s'échine à en faire partie afin de ne pas souffrir d'un sentiment de rejet, d'exclusion qui ne ferait que renforcer son manque de confiance en soi.
De même, si la quantité de relations amicales et amoureuses voire le chevauchement voulu ou non entre certaines de celles-ci n'est pas signe infaillible du niveau de confiance en soi, ne peut-on le mesurer, au vu de leur qualité et en rapport avec un sentiment de superficialité qui, tôt ou tard, finirait par s'en dégager?.
En définitive, se poser la question de savoir si l'on est acteur ou figurant de nos histoires d'amour et d'amitié ou, autrement dit, quelle est réellement la considération de ceux-celles qui se disent nos ami(e)s, nos amours envers ceux-celles qui, quelquefois, ne paraissent en être que l'objet utile, corvéable mais aussi jetable après usage...
Un authentique chantage aux sentiments dont certain(e)s sont les victimes non consentantes en dépit du fait que le manque de confiance en soi, présent de manière diffuse et parfois très ancienne, les poussera à ne jamais opposer de refus catégorique qui risquerait de les exclure du cercle "magique" dont elles croient avoir besoin pour exister.

Conclusion

Qu'il s'agisse de l'arnaque quasi artisanale aux sentiments amoureux qui abuse de la naïveté de milliers de victimes en souffrance aux seuls fins de les dépouiller financièrement, de l'escroquerie tant morale que, quelquefois, financière dont se rendent coupables tous ces néo-groupes et mouvements de "pensée" qui se targuent d'apporter aux fidèles adeptes un bien-être physique, spirituel au travers d'une pseudo-philosophie illustrée par quantité de maximes et d'adages dignes des meilleurs blagues de comptoirs sans oublier, le summum de la manipulation qui confinerait à l'art si celle-ci ne causait tant de dégâts et de morts et que l'on connait sous les noms de dictatures d'états ou de terrorismes de groupes à connotations politiques, religieuses qui utilisent en les déformant à leurs seuls profits les fondements de théories politiques et/ou religieuses au détriment de toute opposition intérieure que l'on se contentera de massacrer ou extérieure à combattre sans merci, face à toutes ces déviances, la confiance en soi apparait comme principale contributrice à sa propre défense, autonomie et préservation de la qualité primordiale qu'est notre liberté de vivre, de penser et d'agir en son propre nom en contribuant non par obligation ou dépendance mais par choix et volonté à l'essor de la communauté.

Autre article sur ce sujet:
Connais-toi toi-même et tu t'aideras. Cliquez  ICI

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : psychologie, manipulation, comportements, politique, religions | |  Facebook | | | | Pin it! |

01/11/2015

SexyBabes: 10 New: Laam, Gwyneth Paltrow... nues.

 

Miley Cyrus,Chanteuses,Nues,Photos,Sexy,Actrices,Videos

 

 

 

 

 

.

.

SEXYBABES du mois

.

- 1. Visionnez la vidéo sexy de - Miley Cyrus - (colonne droite dans SEXYVIDEO).

- 2. Parcourez les photos des célébrités suivantes dans (colonne gauche dans Catégories: SexyBabes).

.

SEXYBABES: ACTRICES
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-actrices/

- Gwyneth Paltrow

- Kim Catrall

- Helene de St Père

.

SEXYBABES: TV
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-tv/

- Marie Ange Casalta

- Melissa Bell

.

SEXYBABES: MUSIC
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-music/

- Laam

.

SEXYBABES: SPORTS
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-sports/

- Annika Beck

- Johanna Konta

.

SEXYBABES: TOP MODELS
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-top-models/

- Sophia Cahill

- Eugénie Journée

Publié dans SEXY BABES: Update | Lien permanent | Tags : miley cyrus, sexy, photos, nues, videos, actrices, stars | |  Facebook | | | | Pin it! |

15/10/2015

Economie de partage: Uberisation de la pauvreté!.

economie,uber,société,finances.

.

Introduction

Depuis des décennies, l'économie dite libérale, capitaliste s'est construite en grande partie sur l'initiative privée, la recherche de profits et de performances en termes de conquête de marchés de plus en plus en concurrence mondiale au risque de voir, depuis le début du XXIè siécle, une exacerbation de la quasi guerre économique de certains acteurs économiques peu ou prou soutenus par le pouvoir politique de ces nations elles-mêmes désireuses de profiter d'une potentielle croissance censée amener plus de prospérité à des populations jusque là défavorisées.
Alors qu'auparavant, l'économie probablement "confisquée" par une partie du globe au détriment de l'autre dont richesses et main d'oeuvre étaient captées, utilisées par les pays dits riches, la mondialisation, la diffusion large, surtout via Internet, de l'information visuelle qui aura permis à ces populations délaissées de comparer les niveaux de vie et d'en demander une redistribution, une répartition plus équilibrée tant par l'émigration que par les revendications citoyennes à plus de considérations et de responsabilisation de la part de ceux qui se disaient en charge de leur bien-être alors même que seul celui des "élites" souvent dictatoriales était assuré.

Ceci ayant eu déjà quelques premiers effets non négligeables sur la capacité d'adaptation d'une économie habituée à ne dépendre que des projets et réalisations d'un nombre somme toute limité d'acteurs économiques bien identifiés et en réseau et qui voit le spectre des nouveaux industriels s'élargir de manière telle que, progressivement, la préoccupation première est moins une tranquille expansion qu'une préservation des activités via acquisitions, fusions et restructurations voire l'évitement de faillites toujours plus nombreuses avec, par conséquent, un accroissement continu du chômage qui risque bien de ne décroître non plus grâce à plus d'emplois mais bien à cause d'une population en décroissance voire d'une réduction supplémentaire du temps de travail contraire à cet autre problème qui se fait jour au sujet de la garantie du paiement des retraites futures.

Malgré de nombreux soubresauts non exclusivement liés à des erreurs de gestions d'équipes dirigeantes insuffisamment compétentes dans la vision future de leurs objectifs ou, comme trop souvent stigmatisés par des syndicats prophètes à postériori et autres politiciens pourtant responsables de certains de ces blocages du fait de décisions idéologiques prises à l'emporte-pièce qui s'avèrent contre-productives à l'essor de nouveaux projets quand elles ne minent pas l'expansion, la survie de l'activité économico-financière du pays, on préfère s'en prendre aux actionnaires toujours plus gourmands, aux créanciers-prêteurs sans lesquels, ces groupes industriels seraient bien en peine de prospérer, de conquérir de nouveaux marchés qui, accessoirement, leur permet de maintenir, d'augmenter le nombre de salariés qu'une plus grande implication dans la vie de la société devrait associer à un partenariat de gestion tant dans les orientations d'entreprise que dans un partage des bénéfices sous forme d'actionnariat.
Cette participation engagée aux décisions serait particulièrement la bienvenue pour les représentants syndicaux qui, ainsi, se verraient authentiquement co-responsables des progrès et ou aléas des entreprises plutôt que d'en n'être que les porteurs de faire-part se dégageant immédiatement de toute mauvaise gestion alors même qu'ils se disent les représentants des salariés.

Uber Alles

Mais tout ceci, depuis les applications online des Uber et autres systèmes de "partage" risque bien de n'être que souvenirs et que, dans un avenir fort proche, tout un pan de l'économie du "passé" ne soit balayé par ce qui, dans l'inconscient collectif, semble innovant et profitable à tous.
Sauf que tant que les règles de la concurrence resteront faussées sous prétexte de mondialisation et de marche en avant inéluctable vers un avenir de Bisounours qui se réjouit de faire mordre la poussière à cette économie libérale dite prédatrice et sauvage, en faisant fi de tous règlements et lois, notamment par l'embauche d'employés sous forme d'indépendants alors qu'ils ne travaillent qu'en réseau pour une seule société et aux ordres (missions) donnés par l'application à laquelle ces "indépendants" sont affiliés pour ne pas dire soumis avec pour corollaire de créer ce lien de subordination propre aux contrats d'employés, sujets aux multiples systèmes de protection sociale et autres avantages dont les "contrats ubérisés" se disent, à tort, étrangers afin d'offrir... aux citoyens du monde, tous frères, des revenus complémentaires (que la plupart se gardent bien de déclarer), on feint d'entretenir l'illusion d'obtenir un service sensiblement moins cher voire gratuit par échange offert par un particulier équivalent à une prestation payée à une entreprise déclarée qui assure emplois déclarés et cotisations à l'Etat.
Pour l'anecdote, l'économie de partage, objectivement plus parallèle que de partage connait des succès plus locaux avec, par exemple, l'essor des chambres d'hôtes qui voient des particuliers inexpérimentés, non assujettis aux contrôles d'hygiène et de qualité et dont les revenus engendrés par cette activité annexe semblent quelquefois "oubliés", concurrencer et pour des prestations bien souvent largement inférieures aux prix demandés (en partage, bien sûr!) les hôtels peu ou prou victimes de cette différence de traitement avec des conséquences dommageables pour l'emploi, certes sans commune mesure avec ce que les contrats ubérisés et/ou du style d'Airbnb provoqueront.
Jusqu'il y a peu, lors de restructurations par exemple, chacun se préoccupait des pertes d'emplois engendrées par ce qui apparaissait, pour certains, comme un manque de civisme social et économique.
A présent, plus personne ne semble se poser la question de savoir, lorsque ces économies de partage auront percolé au travers de nos pratiques commerciales, combien de drames sociaux suite à l'accroissement prévisible de faillites, ce détournement commercial aura provoqué.
Chacun, égoïsme à courte vue oblige, y voit son petit intérêt personnel jusqu'au jour où il recevra de son entreprise, un mail, une lettre l'informant que, suite à une baisse du chiffres d'affaires liée, aussi, à cette distorsion de concurrence nouvelle, celle-ci doit se résoudre à sa mise au chômage...
A ce moment là, il faudra espérer qu'Uber and Co seront toujours bien présents pour assurer des revenus suffisants pour lui et sa famille.

A la différence des sites de comparateurs de prix qui, par la forte pression exercée sur les entreprises tant en matière de prix que de qualité offerte, contraignent certaines de ces sociétés à plus de vigilance notamment en matière d'optimisation des coûts, de qualité des services, sans que forcément, comme il risque bien de se produire avec les sites de partage, l'avenir des salariés, la rentabilité suffisante de l'activité du secteur ou de l'entreprise ne soit plus assuré.

Alors, bien évidemment que la société, son économie doit évoluer sans quoi il n'y aurait ni progrès ni création de richesse mais faut-il encore se poser la question de savoir si la mondialisation doit se faire au détriment de règlements essentiels à la saine concurrence et qu'au demeurant, non à titre de frein aux innovations mais bien au mérite d'assurer à tous les acteurs réels ou virtuels un socle suffisamment équitable en droits et devoirs quels qu'en soient les lieux d'exploitation ou d'administration sans quoi ces mutations, qu'autrefois la durée nécessaire dans le temps pouvait globalement absorber, se produiront si rapidement que l'accroissement du chômage risque bien de devenir la seule courbe ascendante au sein d'une économie en perte de tous repères, à l'instar de l'irresponsabilité politique des élus qui, mais ceci est un autre débat (voir lien ci-dessous), croient réguler ces bouleversements financiers, économiques, alors qu'ils ne contribuent par leurs errements idéologiques qu'à les aggraver.
Car, faute d'un minimum de courage politique dont la plupart des élus semblent démunis au point de ne réagir (et encore...) qu'à la suite de troubles, conflits voire drames humains au lieu d'anticiper, par la concertation avec les secteurs concernés, les aménagements à mettre en oeuvre afin d'intégrer au mieux ces nouveaux acteurs déjà connus de par le succès qu'ils connaissent ailleurs dans le monde, les "élites" politiques se satisfont d'un climat de tensions et de plaintes en justice qui, indirectement, fait gagner du temps à ces décideurs qui n'osent prendre leurs responsabilités face au risque de mécontenter une tranche d'un électorat qui leur serait favorable.
Et en ces temps de disette d'adhésion et de soutien d'électeurs au monde politique...!.

Notons que si rien n'est fait pour réduire cette distorsion de concurrence, il ne faudra pas, une fois de plus, fustiger les marchés économiques qui, eux, sauront trouver la solution quitte à mettre en faillite nombre de sociétés pourtant rentables mais fonctionnant sur base de contraintes sociales, environnementales bien trop déséquilibrées vis-à-vis de ce que d'aucuns s'obstinent à définir de "nouvelle" économie, histoire de ringardiser ceux qui tenteraient d'en pointer les débordements inadmissibles.
De même qu'il ne faudra pas feindre l'étonnement lorsque ceux et celles qui vont jusqu'à risquer des dommages matériels voire corporels afin d'exercer ces "nouveaux" métiers pour assurer quelques revenus complémentaires ne soient, au final, les seules victimes d'un système parallèle qui a vocation à profiter d'un manque d'encadrement dont la responsabilité n'est, ici encore, non pas à leur attribuer mais bien à ceux qui se disent responsables et payés à cet effet par les citoyens qui, il est urgent de se poser la question, feraient bien de leur demander des comptes!.
Sauf à tolérer, inciter une partie de la population, certes probablement moins courageuse que celle qui s'acharne à accepter de telles conditions de travail à se satisfaire discrètement... de rentrées grises provenant, parait-il, de greniers qui, pour certains, vu le nombre d'objets et la durée de leur présence sur des sites type Ebay, doivent atteindre la taille de dépôts d'enseignes de la grande distribution...

Alors, les grands discours sur la mutation naturelle, indispensable de l'économie qualifiée de nécessaire, utile et surtout inéluctable, qui, intellectuellement lors de débats, de thèses de conférences, peuvent s'avérer intéressants à suivre, alimenter et à commenter, ne devraient pas cacher l'évidence que tout changement, bouleversement réalisé au détriment de règles claires, communes se solde rarement par une avancée profitable au bien-être de la grande majorité de ceux qui en dépendent.

Autre article à lire
Finance et Politique: le divorce.  Cliquez sur ce lien  ICI

 

L'article: Economie de partage: Uberisation de la pauvreté! fait partie de la sélection AGORAVOX site sur lequel vos notes et commentaires sont les bienvenus en cliquant sur ce lien:  ICI

Publié dans Société: Economie-Finances | Lien permanent | Tags : economie, uber, société, finances | |  Facebook | | | | Pin it! |