15/09/2016

Leader d'opinion, les clés de la réussite.

Opinions,Journalisme,Politique,Société,Médias,People.

.

OPINIONS ou CONVICTIONS

Lors d'un débat, d'une discussion, d'un article, on s'apercevra que deux tendances principales émergent assez rapidement selon que certains soutiendront, sans forcément beaucoup de convictions, une idée globalement partagée par des "élites" médiatiques, politiques essentiellement préoccupés par le ralliement du plus grand nombre à une ligne éditoriale, à une idéologie, une propagande.
Le but étant plus de servir leurs intérêts commerciaux en fidélisant une audience qui contribue à préserver leur activité médiatique, journalistique pour les uns et, pour les autres, de convaincre un maximum d'électeurs de manière à leur assurer un plan de carrière politique le plus glorieux, le plus rémunérateur possible.
D'autres, certes beaucoup moins nombreux mais éminemment plus intéressants tentent de contribuer aux débats de société en distillant des propos critiques, des idées la plupart du temps en contradiction avec le consensus mou autrement qualifié de "politiquement correct" qui, quoique majoritaire auprès des bien-pensants, manque de fond, tant ces discours lénifiants sont sans surprise, lisses et insipides d'où leur audience forte car ne choquant personne.

Chacun connaît les noms de ces pourfendeurs de la prose médiatico-politique habituelle qui, pour ces polémistes n'a que le mérite d'annihiler toute capacité à la réflexion, à la contestation
Aussi, il n'est que normal que ces "empêcheurs de tourner en rond" soient l'objet de railleries, de quolibets et d'insultes émises soit pour détourner le public du fond du débat, soit pour occulter leur manque d'arguments face à ces maîtres de la remise en question de toutes les idées communément réputées comme inattaquables.
Parmi les insultes les plus utilisées par les plus soumis à un entre soi corporatiste, celles de racistes, de xénophobes, de fascistes suivant le sujet et/ou la gradation nécessaire à clore le débat sont récurrentes tout en ne démontrant que la volonté non pas de débattre mais bien de protéger la propagande simpliste dont ils sont les tristes porte-paroles.

OPINIONS et CONVICTIONS: RESEAUX SOCIAUX

Les réseaux sociaux et plus spécifiquement Facebook ont réussi, au grand dam des tenants du "politiquement correct" et du consensus utile, à exacerber tout débat en une confrontation certes parfois violente voire grossière qui, n'en déplaise aux adeptes d'une acceptation des discours consensuels tels que décrits plus haut, reflète bien plus réellement l'opinion et ses courants que toute autre évaluation réalisée via sondages approximatifs.

Il est évident que la parole libérée de tout carcan médiatico-politique qui, en réaction, fustige ces réseaux sociaux alors même qu'ils ne sont que le reflet authentique de la réalité d'une société en déliquescence opposée, fracturée que, par intérêt bien compris, ceux qui s'auto-proclament "élites" s'évertuent à faire semblant de refuser de peur que ce constat d'échec qu'il disent nier ne leur soit reproché avec les conséquences qu'on imagine pour le maintien de leurs privilèges et mandats.

Sachant cela, il est évident qu'être un leader d'opinions de type polémiste relève sinon de l'exploit au moins de la stricte observance d'une discipline qui, quoiqu'il en coûte en termes de fierté personnelle, de frustration bien légitime, passe par le refus absolu de répliquer aux commentaires, y compris ceux qui, via des insultes personnelles, n'ont la capacité intellectuelle (facilement détectable) d'argumenter le fond de l'article posté.
Ainsi vaut-il mieux que l'absence de réactions aux insultes apparaisse comme un bien réel mépris pour ceux qui vous provoquent plutôt que d'entrer dans le jeu malsain de ces derniers.
Car, il serait illusoire de croire que tous les commentaires postés à la suite d'un article sont l'œuvre de personnes ayant pris le temps de lire votre publication en entier voire de l'avoir comprise d'où les inévitables insultes personnalisées qui n'ont aucun rapport avec les sujets polémiques évoqués.
Bien évidemment, vous pouvez aussi choisir de modérer les commentaires avant publications mais ceci risque de vous prendre beaucoup de temps et, surtout, après une certaine accumulation de "bêtises" lues à supprimer de provoquer l'envie de répondre, de remettre les pendules à l'heure et de souligner ces idioties vous entraînant de facto dans une suite de réponses inutiles.
Aussi, le conseil serait de n'autoriser tout commentaire non pas sur votre blog/site principal mais bien sur toute déclinaison de vos publications postées via les multiples applications et réseaux sociaux à votre disposition.
Certes, ceci ralentira le flux de visites vers votre site mais garantira sa qualité.

L'important pour construire, maintenir et développer un réseau significatif qui suit vos publications n'est pas de courir après un nombre de "faux amis" mais plutôt de veiller à ce que le nombre d'abonnés soit en augmentation.
De même que, plus lors des réactions à vos commentaires, le nombre d'insultes ne soit qu'une fraction minoritaire face à l'adhésion que vos opinions susciteront.
Ne perdons pas de vue qu'à la différence d'un élu, d'un journaliste, le but d'un leader d'opinions, même si celui-ci avoir été auparavant élu ou journaliste, réside dans son indépendance d'esprit et de lobbys par son ouverture à la contestation, aux débats d'idées contradictoires, à l'argumentation de convictions et non dans l'affirmation, somme toute assez bornée d'une opinion partagée par le groupe duquel il est issu ou envers lequel il est redevable. 

Veillez à entretenir votre réputation par la mise en ligne régulière d'articles originaux postés sur votre blog ou site personnel même si ceux-ci enregistreront une audience plus faible que quelques phrases postées au bas d'un article sur les réseaux sociaux.

CONCLUSION

Si, jusqu'il y a peu, la quantité des canaux de diffusion était limitée et ne permettait qu'à quelques individus, tribuns, philosophes, religieux de s'exprimer, de convaincre le "peuple", l'évolution de la technique a permis d'ouvrir le champ de la communication aux chefs de partis politiques, aux lobbys financiers, aux entreprises commerciales.

Seule la parole individuelle ne pouvait s'exprimer sinon au travers d'hypothétiques groupements et associations avec, toujours l'expression de ces ensembles réduite à une synthèse généraliste, imparfaite.
Jusqu'au moment où grâce à Internet et ses réseaux sociaux, la parole, la libre expression se libère... et fait déjà peur à ceux qui, comme décrit plus haut, se satisfaisaient d'exprimer, au supposé nom de tous, la "bonne" parole!.
Par conséquent, tout quiconque peut devenir un leader d'opinions en vertu de ses seules qualités intellectuelles, philosophiques, scientifiques et ne doit en rien être un "people" ou un membre d'une corporation médiatique, politique quelconque pour diffuser ses idées, ses conclusions et rassembler un maximum d'individus en accord avec celles-ci.
Sans participer à l'affichage médiatico-politique quelque peu suffisant qui se colle à elle-même l'étiquette d'élite, il faut néanmoins disposer d'un bagage intellectuel suffisant, idéalement de type universitaire sans quoi, rien ne distinguerait les inepties d'une Nabilla et la horde de "vedettes" de télé-réalités ou un Hanouna et autres animateurs de talk-show ayant un avis sur tout et n'importe quoi et qui, pourtant affichent tous et toutes des scores importants sur Instagram, YouTube, Twitter et Facebook d'articles, publications, débats des Attali, Sifaoui, Zemmour, Onfray, Finkielkraut et autres intellectuel(le)s de renom.

Pour exemple: un des livres de celui qui suscite le plus de réactions voire de haine, Eric Zemmour.  
Lien, cliquez sur:   Le Bûcher des vanités 2 (E. Zemmour) 
Quant à cet autre intellectuel polémiste bien connu M. Onfray, retrouvez son site en cliquant ICI 

Toute opinion aussi débile puisse t'elle être ou paraître est respectable et ce sera aux individus à juger si leur savoir, leur bagage intellectuel est plus en accord avec les élucubrations des uns ou les raisonnements des autres.
Ce qui, n'en doutons pas, en fonction des approbations respectivement obtenues confortera l'"élite politico-médiatique" dans leurs certitudes que le matraquage d'idées simplistes, binaires saura leur assurer pour quelques temps encore un bel avenir...

Pour conclure et en revenir aux clés de réussite indispensables à tout leader d'opinions, celui-ci se doit de considérer qu'une fois son article, son opinion publiée, postée, celle-ci ne lui appartient plus et que, librement sur les réseaux sociaux, elle cheminera au gré des clics, des réactions positives ou non en incitant vos abonnés et/ou lecteurs d'un jour à débattre quelquefois violemment, parfois grossièrement, au départ de ce que vous aurez posté sans que vous ayez à féliciter ou à sanctionner vos contradicteurs.
Un leader d'opinion, surtout s'il est polémiste non dans la volonté (comme certains animateurs, chroniqueurs d'émissions "talk-show") de nuire, d'humilier tant le débat est inexistant lorsque celui qui est censé l'animer n'accepte aucune remise en cause de ses seuls propres "arguments" mais bien dans la satisfaction de constater que son raisonnement, fut-il ironique, moqueur mais jamais ni insultant, ni vulgaire, emporte sinon une adhésion massive, au minimum le respect de ceux-celles qui, tout en partageant pas ces analyses de faits de société ou de politique, ont l'ouverture d'esprit et le bagage intellectuel suffisant pour y apporter leurs propres conclusions.
Quelle jouissance extrême résultant de cette forme de masturbation intellectuelle lorsque la vigueur des réactions contribue à alimenter votre débat jusqu'à accepter que pour certain(e)s inaptes à la confrontation des mots, des idées, leurs seules réactions ne se résument qu'à des insultes vulgaires, de plus rarement correctement orthographiées.

C'est cela (aussi) la liberté d'expression!.

Profil Facebook de l'auteur:
Page L' INFOTOX Facebook: Cliquez ICI Facebook 
Page L' INFOTOX Twitter: Cliquez ICI Twitter  

Article sélectionné par le site AGORAVOX.
Pour lire, noter et commenter cet article sur AGORAVOX, cliquez  ICI Agoravox 

 

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : opinions, leader, société, expression, libertés, facebook, twitter | |  Facebook | | | | Pin it! |

01/09/2016

SexyBabes: 10 New: Louane, Deborah François... nues.

Sexy,Stars,Nues,Nuria Bermudez,Videos,Photos,Présentatrices.
Nuria Bermudez

.

SEXYBABES du mois
.

- 1. Visionnez la vidéo sexy de - Nuria Bermudez - (colonne droite dans SEXYVIDEO).
- 2. Parcourez les photos des célébrités suivantes dans (colonne gauche dans Catégories: SexyBabes).

.

SEXYBABES: ACTRICES
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-actrices/

- Deborah François
- Madison Riley
.

SEXYBABES: TV
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-tv/

- Caroline de Camaret
- Anaïs Baydemir
- Audrey Tinthoin

.

SEXYBABES: MUSIC
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-music/

- Geri Halliwell
- Louane
.

SEXYBABES: SPORTS
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-sports/

- Ani Vangelova
- Hope Solo
.

SEXYBABES: TOP MODELS
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-top-models/

- Stella Maxwell

Publié dans SEXY BABES: Update | Lien permanent | Tags : sexy, photos, nues, videos, nuria bermudez, sportives, stars, actrices, présentatrices tv | |  Facebook | | | | Pin it! |

15/08/2016

Des informations ou Désinformations?.

Informations,Désinformations,Infos,Intox,L'INFOTOX,Médias,Société,Politique,Religions.

 

CONDITIONNEMENT DE MASSE

Rares sont les informations qui ne sont simultanément pas l'objet de désinformations avec pour effet d'alimenter ladite Théorie du complot.
Si le doute est permis, objectivement indispensable à la réflexion personnelle, individuelle, celui-ci a tendance, par manque de vigilance, à tomber dans un suivisme de plus en plus généralisé qui se voit considérablement renforcé par la diffusion instantanée, massive car mondialisée via les réseaux sociaux nettement plus actifs, réactifs que les médias d'où, par parenthèse, leurs alertes aux messages haineux, racistes, imbéciles qui, s'ils existent aussi, ne doivent pas être l'argument subliminal propagé par les médias pour contrôler, brider cette concurrence libre, populaire qui échappe à leurs canaux publicitaires, à leurs diffusions commerciales et donc... à leurs profits!.
Via Internet et ses réseaux sociaux bien plus que via des médias politiquement, idéologiquement connotés, les citoyens de toutes classes sociales, de toutes opinions, instruits ou non et, à présent (malheureusement) omniprésentes, de toutes confessions, peuvent librement s'exprimer même s'il faut bien constater, sauf à être naïfs, que l'espace pour exprimer une opinion à contre-courant de la masse, originale et argumentée devient ténu voire invisible tant la pression, l'abondance d'insultes grossières ad hominem exprimées par manque d'arguments contradictoires et/ou de capacités intellectuelles peuvent réussir à masquer la liberté d'expression d'opinions originales.

Le paradoxe presque ridicule de cette communication libre et/ou conditionnée veut que ceux qui véhiculent la désinformation perpétuelle se proclament alerteurs vigilants et utiles aux débats alors même que, la plupart du temps, ils ne font que détourner les éléments d'une information au profit de leurs propres thèses, doctrines quelquefois farfelues.
Parmi les nombreux et pires exemples, citons surtout sans lui faire de la pub tant ceci est consternant), Mr Hellyer, homme politique et ex ministre de la Défense canadien (excusez du peu!), qui, en termes de raccourcis, d'amalgames abracabrantesques et fantasmes compte parmi les plus remarquables.
Lien YouTube:   Hellyer: ET, le retour...

La technique de ces "alerteurs" est toujours identique, à savoir mettre un fait réel en avant et y associer les suppositions et déductions les plus fantaisistes de sorte d'installer la confusion, le doute jusqu'à la suspicion de ce que, décidément, la manipulation, la dissimulation est l'œuvre d'un petit groupe (voire d'extra-terrestres!) qui nous gouvernent.
Le pire, c'est que, régulièrement, ces "doux dingues" réussissent à convaincre un nombre impressionnant d'individus plus ou moins au fait des choses qui, plutôt que de prendre le temps, le risque de la réflexion, préfèrent colporter à la vitesse d'Internet ces désinformations les rendant ainsi virtuellement crédibles.

Bien évidemment que ce n'est pas dans la promotion d'un raisonnement simpliste, binaire que se niche la vérité, même si, autre parenthèse, cette technique de simplification binaire est celle qu'utilisent préférentiellement les politiciens en recherche de votes arguant que le "peuple", par exemple en matière de référendums, serait incapable de comprendre une question à deux réponses (oui/non) car, prétendent-ils, ce peuple répondra à une autre question non posée!.
Dans un monde multi-polaire, aux intérêts géo-stratégiques, politiques et financiers interdépendants, imbriqués, retirer la quintessence de l'information, en faire une synthèse devient forcément de plus en plus compliqué d'où la tentation pour certains d'en faire un résumé présenté comme vérité ultime, incontestable et compréhensible par la plus grande masse... dont, d'une manière ou d'une autre, ils tirent profit.

Techniques de manipulation


Cette volonté d'origine politicienne qui veut que l'information des médias de presse livrée au public soit conforme aux intérêts du pouvoir démocratique ou à fortiori si ce pouvoir est dictatorial se vérifie à chaque compte-rendu d'un fait de guerre avec pour seul exemple la communication des bombardements, reconquête des territoires syriens suivant qu'il s'agisse de la coalition pour qui tout mort civil, tout hôpital détruit est le fait d'une bavure, d'une manœuvre de l'ennemi qu'il soit Daesch ou Assad d'utiliser les civils comme bouclier humain tandis que les mêmes malheurs sont d'office intentionnels et crimes de l'humanité pour Assad et son soutien russe Poutine.
Bien évidemment qu'aussi loin que remontent les rapports publiés dans les médias ou l'utilisation politique qui en est faite, il n'est pas difficile d'en vérifier la manipulation (cfr les armes de destruction massive de S. Hussein pour GW.Bush) et bien d'autres cas tout au long des conflits tant ceux-ci servent des intérêts géo-stratégiques politiques qui, pour l'"élite" sont bien supérieurs à leur logorrhée du vivre ensemble et de la paix pour tous!.

Mais la manipulation de l'information touche au paroxysme pour ne pas dire au ridicule avec la manière dont la communication des faits de terrorisme islamiste sur le sol européen et particulièrement français a évolué.

Information brute
Souvenez-vous, les premiers attentats étaient factuellement relatés, photos, nom et prénom de l'auteur avec force détails sur ses origines, son parcours, sa radicalisation et le réseau dans lequel il évoluait.

Information orientée
Ensuite, sous pression amicale du pouvoir qui voyait dans les réseaux sociaux montée la conclusion assez évidente que ces meurtres étaient tous attribuables, communautairement et cultuellement, à une partie de la société bien identifiée et, par conséquent, la probable remise en question de leur propagande du "pasdamalgame", du bisounoursien vivre ensemble, les médias ont subitement estimé que la photo risquait de susciter d'autres "vocations"...!.

Désinformation de l'information
Les médias sont passés à l'information partielle, partiale voire la non-information de sorte qu'entre intérêts bien compris des politiciens pour leur maintien au pouvoir et les médias inquiets de la liberté d'expression, de mémoire critique des réseaux sociaux, l'alliance de ces deux pouvoirs qui, par opposition au peuple idiot s'attribuent la qualité d'élite en sont arrivés, dans un deuxième temps, à biffer, aux photos déjà effacés, les noms et prénoms (sauf s'il s'agit d'un "Michel ou Dylan").
Par la suite, tout terroriste islamiste (issu de l'immigration) se voyait soit excusable car endoctriné par la mauvaise lecture de l'islam diffusée sur ces "méchants" réseaux sociaux qu'il convient, vous voyez bien, de contrôler sinon de supprimer, soit victime d'une maladie psychiatrique devenue subitement meurtrière tandis que le meurtrier non issu de l'immigration) était d'office un militant néo-nazi, raciste avec pour message politique que la doctrine des partis d'extrême-droite est fascisante et génératrice de violences, de troubles publics que le pouvoir "démocratique" s'engageait à combattre afin d'en préserver le peuple bien-aimé.
Cette manipulation sophistiquée ayant comme autre avantage de préserver l'idée que, malgré les concessions laïques au vivre ensemble par l'acceptation d'us et coutumes, de pratiques dites religieuses qui n'affirment que la suprématie d'une communauté sur la société toute entière, les terroristes qui disent agir au nom de l'islam politique ne sont en rien liés à la communauté pacifique (y compris celle qui se dore au soleil sur les plages européennes mais vêtue de burkini!) et que, par conséquent, les politiciens dont seul l'intérêt électoraliste les conduit à éviter toute crispation jusqu'à nier la situation potentiellement génératrice de tensions communautaires qui découle de cet aveuglement volontaire politicien de bas niveau quant à l'empilement de communautés antagonistes qui, faute de responsabilités et de mesures en accord avec un respect strict des lois pour tous et... toutes aura fracturé une société égalitaire, respectueuse en public des uns et des autres en se gardant de toute provocation, de tout prosélytisme.

Non-Information
La prochaine étape (cfr l'exemple de l'attentat dans un train suisse du13.8.2016), pourrait être de ne parler que des attentats terroristes déjoués dont, pour des raisons de sécurité nationale, vos "responsables" ne sont autorisés à communiquer... et de passer sous silence ou d'en minimiser à l'extrême ceux qui sont perpétrés en déclarant qu'on ne trouve pas le mobile...du tueur avec supposition suggérée quant à son état psychologique perturbé. 

Qu'il s'agisse de régimes politiques démocratiques ou non, on comprend bien que la désinformation peut si celle-ci est massive, globale, reléguer l'information au rang d'histoire inintéressante et soumettre tout citoyen à sa propagande.

CONCLUSION

Difficile de souscrire à l'idée que nos sociétés s'individualisent alors même que, rarement auparavant, les moyens technologiques à disposition, le confinement, la canalisation des pensées, réflexions et comportements n'avaient été, à ce point, prégnants, puissants et performants, notamment par le surprenant et désagréable retour en force (en grâce...) de la religion qui en est l'emblème ultime car basé uniquement sur des suppositions, des vérités révélées d'un autre temps aucunement prouvées ni vérifiables et que l'on pouvait, en ce siècle technologiquement, scientifiquement développé, estimer ne plus avoir la capacité de troubler la vie sociale jusqu'à soumettre toutes nos sociétés aux seuls faits, aux seules lois religieuses devenues, ou en passe de l'être, supérieures aux lois pour tous et... toutes!.
Autre référence que l'article publié en 2011 qui n'attendait pas nos questionnements d'aujourd'hui sur la possible guerre des religions en y faisant explicitement allusion. (Guerre et Paix... entre religions) à lire en cliquant sur ce lien: Guerre et Paix... entre religions. 

 

Article sélectionné par le site AGORAVOX
Pour le lire, voter et le commenter, cliquez sur ce lien: Des informations... (AGORAVOX) 

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | Tags : médias, informations, désinformations, religions, guerres, terrorismes, islamisme | |  Facebook | | | | Pin it! |

01/08/2016

SexyBabes: 10 New: Brooke Shields, Anna Kova... nues.

Sexy,Stars,Nues,Alejandra Omana,Videos,Photos,Présentatrices.

Alejandra Omana

.

SEXYBABES du mois
.

- 1. Visionnez la vidéo sexy de - Alejandra Omana - (colonne droite dans SEXYVIDEO).
- 2. Parcourez les photos des célébrités suivantes dans (colonne gauche dans Catégories: SexyBabes).

.

SEXYBABES: ACTRICES
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-actrices/

- Brooke Shields
- Audrey Tautou
.

SEXYBABES: TV
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-tv/

- Anne Sinclair
- Agathe Lecaron
.

SEXYBABES: MUSIC
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-music/

- Anna Kova
- Eve Angeli
.

SEXYBABES: SPORTS
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-sports/

- Cirstea Sorana
- Heather Watson
.

SEXYBABES: TOP MODELS
Photos:http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-top-models/

- Olga Rom
- Georgette Eto-o Tra Lou

Publié dans SEXY BABES: Update | Lien permanent | Tags : stars, nues, photos, sexy, videos, alejandra omana, présentatrices, sportives | |  Facebook | | | | Pin it! |

15/07/2016

Zap Médias: Récap Actualités (4-6/2016)

Zapping,Médias,Actualités,Infos,Politique,Société.
.

Pour rappel:

La rubrique ZAP MEDIAS revient sur des faits d'actualités diffusés via la presse écrite, online...
Un commentaire s'y ajoute, le plus souvent pour en pointer l'intox qui se cache sous l'info (ou vice-versa)!.

Sur L. INFOTOX, cette rubrique est la SEULE qui autorise vos commentaires et opinions.
Toutefois, veillez à ce que ceux-ci soient en rapport avec le fond de l'article (cliquez sur le lien d'en-tête) et non offensants envers les auteurs de l'article ou ceux du principal commentaire, sans quoi, il sera supprimé!. 

 

JUIN

 

DIRECT - Brexit : le jour de la rupture

DIRECT - Brexit : le jour de la rupture | Actualités & Infos (Médias) | Scoop.it
Les résultats définitifs du référendum du 23 juin sont tombés vendredi matin : le Brexit l'emporte avec 51,9% des voix. David Cameron compte rester Premier ministre malgré ce désaveu, tandis que les réactions se multiplient en Europe. Suivez les évènements en direct.
Opinion de L' INFOTOX:
Bravo à ce peuple fier et... indépendant!.
Les premières réactions politiques démontrent à quel point ils ne se préoccupent que de conserver à tout prix leurs postes, privilèges au sein des multiples institutions européennes, ce "machin" inutile et coûteux...
Les premières réactions des financiers opposés (par confort) au Brexit insistent maintenant sur les opportunités que cela va offrir...
Comme toujours, les politiciens s'enferment dans l'idéologie, les financiers, dirigeants de sociétés, eux, sont réalistes et responsables!. 
.

Brexit : S&P et Fitch dégradent la note du Royaume-Uni

Les deux agences de notation ont abaissé la note britannique après le Brexit. Standard and Poor's cite "l'incertitude" qu'a générée l'issue du référendum.

SOURCE AFP
Modifié le - Publié le | Le Point.fr 
Après le Brexit, les conséquences se font ressentir pour le Royaume-Uni. L'agence financière Fitch a abaissé ce lundi la note de la dette britannique. Elle passe donc de AA+ à AA avec une perspective négative, impliquant qu'elle pourrait être encore abaissée dans les prochains mois. Plus tôt dans la soirée, l'agence de notation Standard and Poor's avait également dégradé de deux crans la note de la dette duRoyaume-Uni, prenant acte du choix des électeurs britanniques de voir leur pays quitter l'Union européenne. La note de la dette britannique passe de "AAA", la meilleure possible, à "AA", deux crans en dessous, selon un communiqué de S&P. L'agence cite "l'incertitude" qu'a générée l'issue du référendum, et anticipe "un contexte politique moins prévisible, moins stable et moins efficace" dans les mois à venir.
 
Opinion de L' INFOTOX:
 
Les agences de notation qui n'avaient pas réagi, ou trop tardivement, à la crise des subprimes, à la faillite de Lehman Brothers, à la série des pays, notamment européens, dont le déficit est incontrôlable dégradent la Grande-Bretagne suite à un vote populaire qui, jusqu'ici n'a entraîné aucune modification budgétaire, réorientation financière, économique et qui, à terme, pourrait même s'avérer positif pour ce pays hors UE.
Faut-il que ce camouflet britannique déplaise aux "élites" financières internationales pour en arriver à de telles décisions qui ne cachent pas leur intention de punir ce rebelle anti-establishment qui pourrait donner des idées à d'autres... 
.

#BREXIT Après le Brexit, 52% des Ecossais se prononcenten faveur de leur indépendance

(AFP Photo RÉFÉRENCE DOCUMENT000_DV2012279 SLUGBRITAIN - POLITICS

Plus de la moitié des Ecossais sont favorables à l'indépendance de l'Ecosse après la décision majoritaire des électeurs britanniques de quitter l'Union européenne, selon un sondage publié dimanche.

Selon cette enquête de l'institut Panelbase pour le "Sunday Times", 52% des Ecossais veulent désormais que l'Ecosse se sépare du reste du Royaume-Uni, alors que 48% sont opposés à une telle séparation. Ce sondage a été effectué vendredi et samedi auprès de 620 personnes.

Opinion de L' INFOTOX:

Pour faire partie d'un ensemble de paix, de partage et d'amour de la culture et de l'intelligence réservée (on vient de l'apprendre avec les commentaires-médias d'après Brexit) aux jeunes...

Bien sûr que non mais, par contre, par intérêt financier de transferts UE vers Ecosse, de surtout récupérer 80% de la production d'hydrocarbures made in (ex) Great-Britain, de contribuer avec les frustrés européens à punir les anglais "brexiters" en démantelant leur royaume et accessoirement de poursuivre une politique SNP de gauche plus européenne que britannique.

Ironiquement, on peut s'étonner de la valeur d'un sondage réalisé sur un échantillon aussi faible (620 personnes en 2 jours) d'autant que la question "britannique" était celle d'un retrait de l'UE et non de la Grande-Bretagne qui risque d'être bien différent.
On relèvera aussi que si pour le référendum Brexit, la majorité de 52% est jugée faible presque à remettre en question et sujet aux gros titres-médias soulignant les multiples contestations de déçus surtout londoniens, la majorité équivalente "écossaise" elle ne souffre d'aucune contestation et est à prendre immédiatement en considération par les dirigeants européens qui se saisissent de ce qu'ils estiment déjà être un fait en dépit de toute campagne électorale, tout vote, toute décision sinon le rêve idéologique d'un parti tout récemment arrivé au pouvoir!. 

.

MAI

Faire passer en force une loi via "l'article 49.3", explication de cette bombe constitutionnelle française!

Le Conseil des ministres extraordinaire, réuni ce mardi à 14H30 à la demande du président François Hollande, a autorisé le Premier ministre Manuel Valls à recourir à l'arme constitutionnelle du 49.3 pour faire adopter sans vote le projet de loi Travail.
Opinion de L' INFOTOX:
Qui a dit: "Le 49.3 est une brutalité, le 49.3 est un déni de démocratie, le 49.3 est une manière de freiner ou d'empêcher le débat parlementaire."
Un certain Hollande françois, alors premier secrétaire PS (2006).
Oui mais, depuis "ça va mieux" et le changement, c'était pour avant!.
.

Edito : et si on vidait les prisons ?

Edito : et si on vidait les prisons ? | Actualités & Infos (Médias) | Scoop.it
Pas de panique ! On ne propose pas d’ouvrir tout grand les portes des établissements pénitentiaires. Mais de renverser la logique. La population carcérale tourne aujourd’hui autour de 10 900 détenus.
Un édito signé Annick Hovine.
Opinion de L' INFOTOX:

La solution, probablement la meilleure, consisterait à n'incarcérer que les individus qui ont attenté à l'intégrité physique (coups, blessures, handicaps, mort) des personnes, que par leurs actes délictueux et/ou terroristes, ils ont touchées.

Tout autre délit (financier, vol sans violences, fraudes...) n'ont pour leurs auteurs, sinon de rembourser intégralement leurs dettes ou vols, pas grand-chose à gagner à encombrer inutilement les prisons... d'autant que des bracelets électroniques, pour des cas de récidives, peuvent s'avérer bien plus efficaces qu'une promiscuité mafieuse, terroriste sans oublier la soumission à la loi religieuse pour certains...

.

AVRIL

La crise grecque repointe son nez

27 AVRIL 2016 | PAR MARTINE ORANGE

Les relations entre la Grèce et ses créanciers sont à nouveau au plus bas. Les Européens ont décidé d’annuler une réunion de l’Eurogroupe, estimant que les mesures présentées par Athènes étaient insuffisantes. 

Opinion de L' INFOTOX:

Ne nous dites pas que toutes les réunions de la dernière chance, les compromis et accords tous plus historiques les uns que les autres, les congratulations (bisous-bisous) entre (ir)responsables européens et félicitations réciproques de l'accord obtenu pour éviter le Grexit en... juillet 2015 n'étaient que spectacles médiatiques pour amuser le bon peuple!.
Aux prochaines élections, rappelez-vous de qui soutenaient cette avancée majeure pour la Grèce et l'Europe et de ceux, méprisés alors, qui en doutaient ouvertement?.
Le prochain spectacle made in Europe: le Brexit (bientôt sur vos écrans).
 
.

"La primaire des Français" : après la droite et la gauche, la société civile !

"La primaire des Français" : après la droite et la gauche, la société civile ! | Actualités & Infos (Médias) | Scoop.it

" La Transition, Bleu Blanc Zèbre, Nous citoyens, Génération Citoyens, Cap 21 et Le Pacte civique s'unissent pour organiser leur propre processus de sélection d'un candidat pour la présidentielle 2017 : "la primaire des Français".
Opinion de L' INFOTOX:
S'il faut retenir une seule chose de cette initiative dite "citoyenne", c'est l'éveil voire le réveil indispensable pour toute la population qui se dit concernée par la chose publique, qui la commente en y apportant des idées constructives plutôt que des insultes..., qui se dit préoccupée de la situation économique, sociale de son pays, qui a un parcours professionnel et un bagage intellectuel suffisant, qu'il est (enfin) temps de prendre sa destinée en mains et ce, de manière indépendante et responsable!.
Au temps de l'internet accessible à (presque) tous et toutes, des possibilités de pages, profils sur réseaux sociaux, une "primaire citoyenne" dans laquelle personne, n'en déplaise aux porteurs politisés de ce projet, ne s'auto-érigera en porte-parole pour tous mais se soumettra au vote électronique.
S'il est utopique de croire que d'un tel suffrage populaire sortira le candidat idéal à une présidentielle, au moins ceci contribuera à une expression réellement citoyenne et non à un ersatz tel que celui dont l'article nous parle.
Pour les plus curieux ou intéressés, voici le lien vers une Page Facebook: (Démocralisme, le pouvoir citoyen.) basée sur l'article fondateur au néologisme assumé, déjà largement consultée, aimée par quelques personnalités de toutes tendances et sur laquelle vous pouvez apporter idées, commentaires, projets citoyens.
Page Facebook: Démocralisme, le pouvoir citoyen.
Lien: http://www.facebook.com/democralisme/?fref=ts  
.
 
L’ÉTAT D’URGENCE JOUE LES PROLONGATIONS

ÉMISSION DU 20/04/2016

 
pool-cazeneuveplacebeauvau19-04-16.jpg

Face à la menace terroriste, désormais la règle sera : premier arrivé, premier en action. Le ministre de l’Intérieur a présenté ce mardi le nouveau "schéma d'intervention" censé mettre les  unités d'élite - le GIGN, le Raid et la BRI- en ordre de bataille en cas de tuerie de masse. Selon la place Beauvau, il s'agit de ne plus se fixer les frontières traditionnelles entre policiers et gendarmes, les premiers intervenant traditionnellement en zones urbaines, les seconds en zones rurales ou semi-urbaines. "Il n'y aura plus de zone de compétences en cas d'attentats de masse", a expliqué Bernard Cazeneuve. "L'heure n'est pas à la concurrence des forces, mais à l'unité", a-t-il ajouté.

Opinion de L' INFOTOX:

Qui, sérieusement, peut croire que l'état d'urgence protège la population ou empêche tout acte terroriste?
Hormis un affichage politique d'une supposée capacité à assurer la sécurité de la population qui cache, de fait, la peur de lever cet état d'urgence et de subir un attentat, cela permet de faire passer quelques mesures et lois bien plus restrictives de libertés individuelles pour le quidam honnête que pour tout malfrat et/ou terroriste.
Une flagrante démonstration que l'aveuglement irresponsable face à la montée d'un communautarisme national, essentiellement, musulman ainsi que la coupable destruction occidentale dans les pays victimes de l'ingérence dite démocratique ont, par effet boomerang, mis nos citoyens européens en danger perpétuel... 

Publié dans Zap Médias (A vos com's) | Lien permanent | Tags : brexit, terrorismes, islamisme, elections, politique, société | |  Facebook | | | | Pin it! |