14/04/2007

OVNI : Bip Bip, Qui est là ??.

imagesovni

 

 

 

 

.

U.F.O ou F.O.U ?

 

Les descriptions diverses et variées d'objets étranges apparus dans le ciel ne datent pas d'aujourd'hui ni même d'hier!!.

En effet, des représentations étranges ont été retrouvées sur les "murs" de certaines grottes rupestres et une certaine quantité de statues dont la disposition pose question nous ont été laissées par des civilisations subitement éclipsées.

Les sceptiques relèveront que dans quelques milliers d'années, certaines de nos représentations artistiques actuelles plongeront nos lointains descendants dans le même abîme de questions essentielles!.

Toutes ces "apparitions" ont commencé à être plus systématiquement répertoriées dès la fin de la deuxième guerre mondiale et la date de référence est le 24/6/1947 lorsqu'un homme d'affaires américain Kenneth Arnold rapporta avoir vu, alors qu'il pilotait son avion, 9 objets volants brillants aux abords de Washington (USA).

Comme il les décrivait telles des soucoupes, le nom "soucoupes volantes" fut attribué à ces objets.

Suivirent alors de nombreux témoignages de pilotes ou de personnes au sol, jusqu'à ce que les autorités américaines démontent  la soi-disante découverte d'un extra-terrestre dont le "vaisseau" se serait écrasé (affaire Roswell) et décrédibilisent pour longtemps les témoignages et autres récits surprenants.

Cependant, l'US Air Force développa des projets de surveillance : projet Sign (1947) projet Grudge (1948) et finalement BlueBook (1952-1970).

 

SCIENCE et FICTION

 

Sur base de ce qui est appelé le Paradoxe de Fermi (scientifique italien 29/9/1901), et dont le postulat de départ est le suivant:

Sachant que notre étoile, le Soleil, est relativement jeune par rapport aux autres étoiles de l'Univers, pourquoi n'est-on pas déjà en contact avec des "extra-terrestres"??.

Voici dès lors les hypothèses retenues par Fermi et une grande partie de la communauté scientifique actuelle:

- Les extra-terrestres n'existent pas.

- Ils existent mais ils ne peuvent nous contacter faute de technique.

- Ils peuvent nous visiter mais ils ne le font pas, par choix ou peur.

- Ils nous ont déjà visités, le font toujours mais cela nous est caché.

- Les extra-terrestres existent mais c'est nous qui les visiteront.

 

INFOTOX-touch

 

Ce qui nous dérange dans ces hypothèses, c'est que toutes partent de l'idée que les extra-terrestres sont identifiables par leurs formes et aspects à l'instar de ceux qui continuent de croire que Dieu et les autres êtres (dits suprêmes) et qu'ils sont faits à notre image, représentatifs de notre race, ethnie sinon communauté!.

Dès lors, pourquoi ne pas argumenter que les extra-terrestres reflètent plus l'image de l'esprit que celle de la matière.

Faut-il absolument que notre modèle humain (terrien) soit le clone universel?

 

Bien sûr, de tous temps et encore aujourd'hui dans ce siècle où la connaissance aurait dû remplacer depuis longtemps l'ignorance, nombreuses sont les manipulations et "endoctrinements" visant à maintenir une frange importante de la population sous l'autorité d'une certaine foi en un être créateur, guide indéfectible mais qui néanmoins a su, Dieu et Allah savent par quel miracle, déléguer opportunément une partie de ses pouvoirs à certains hommes auto-proclamés dignes de sa confiance et auxquels nous devons respect et allégeance.

Pour nous distraire, il nous reste aussi quelques chefs d'oeuvres cinématographiques et littéraires: E.T, 2001-Odyssée de l'espace...

 

REALITES ou DELIRES

 

Peu à peu, les progrès techniques nous permettent de contester valablement une quantité grandissante de supposées preuves.

Qu'ils s'agissent d'interférences radio, de canulars astucieusement montés, d'erreurs d'interprétation, d'illusions d'optique, d'évènements naturels ou météorologiques, d'engins militaires ou civils dont l'existence était jusqu'alors tenue secrète (ballons-sonde, avions furtifs, engins espions...), il est notoire de considérer, qu'hormis certaines détections radars militaires ou civils qui nous laissent dubitatifs, les mystères non élucidés à ce jour le sont probablement  plus en raison de notre incapacité technique à trouver la réponse qu' à la confirmation d'une présence physique extra-terrestre.

 

Bip Bip Bip, Qui est là ???.

A la question posée plus haut de savoir s'il existe ou non une vie "intelligente" ailleurs, la réponse est moins quant à savoir si l'humain a quelque part dans l'univers un clone que de se dire qu'il peut être intéressant de bâtir une théorie selon laquelle toutes les galaxies de l'univers sont en quelque sorte des photocopies similaires à la nôtre reproduites à l'infini dont chaque soleil se verrait entouré à distances comparables un certain nombre de planètes et, qu'au sein de ces systèmes-miroirs, une planète (au moins) connait une vie à l'évolution probablement comparable à celle qui a vu l'émergence des vies terrestres.
Faut-il ou même serait-ce souhaitable que ces exo-vies se rencontrent un jour ou bien doit-on conclure que chaque galaxie, au vu de notre propre évolution vers un big bang non pas final mais régénérateur, nait, grandit et meurt à un rythme identique et que, par conséquent, l'idée d'une vie ailleurs n'ait que peu d'intérêt sinon la curiosité scientifique légitime.
Ceci induirait donc pour les générations lointaines confrontées à des changements climatiques laissant entrevoir la fin certaine de l'humanité que la migration vers d'autres galaxies n'auraient que peu de sens car toutes seraient en proie, à quelques décennies d'intervalle, aux mêmes cataclysmes.
D'ici là, peut-être faudra t'il compter sur les progrès technologiques qui auront réussi à transformer l'humain vulnérable en des robots-humanoïdes quasi-indestructibles, seuls capables de préserver quelques gênes humains ré-activables lorsque les galaxies auront retrouver une stabilité viables pour nos frêles organismes.

Kepler 425b

La récente découverte (2015) de l'exoplanète Kepler 425b observée par la NASA pourrait être le début d'une confirmation de ce qui précède en ce sens que les multiples galaxies qui forment l'univers ne seraient que des répliques à l'infini plus ou moins semblables tant dans leurs configurations que dans le rythme de leurs évolutions et, donc, de chances de vies "extra-terrestres".
Au fait, comment sommes-nous arrivés sur terre...!.

Et la physique quantique dans tout ça, mystification, effet de mode ou réalité?. 
Article à lire: Contre la philosophie de la mécanique quantique (Prof J. Bricmont).

 

A lire aussi sur le même thème : Extra-Terrestres...humains!.
http://infotox.skynetblogs.be/archive/2006/08/23/extra-te... 

 

  

 

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | Tags : espace, ovni, infos, extra-terrestres | |  Facebook | | | | Pin it! |

23/02/2007

Blogs : Le Cinquième Pouvoir ?.

 

actualite,infos,blogs,societe,election.

 

 

THE NEW BLOG POWER.

 

Le pouvoir d'influence, surtout politique, de la blogosphère prend rapidement de l'ampleur et vient heureusement revitaliser le monde internet qui risquait de s'éteindre dans la monotonie d'un nombre invraisemblable de blogs individualistes conçus comme des journaux trop personnels.

Quelques professionnels de la communication ont visiblement saisi cette formidable opportunité de créer et d'influencer une opinion publique en utilisant le vecteur internet qui leur permet d'atteindre un maximum d'individus en un minimum de temps et cela pour un coût ridicule à comparer avec des campagnes de presse médias et/ou d'affichages.

L'accession très large à Internet aura pour conséquence qu'une proportion toujours plus grande de la population se forgera une opinion basée sur la profusion d'informations et que le temps "béni" pour certains tribuns de se croire investis de LA vérité est révolu.

De même, l'extrême rapidité de diffusion d'internet rendront les outils médias comme la radio, la presse écrite et aussi télévisée au mieux complémentaire d'un moyen de communication globalisé et dont la traduction immédiate en toutes langues représente un de ses autres atouts incontournables.

 

BLOGS DE TOUTES TENDANCES.

 

Si l'on examine le développement des blogs en relation avec les élections américaines ou françaises, il s'en dégage des tendances fortes.

-Tout d'abord, les blogs d'opinions d'individus plus ou moins bien informés en écartant tous ceux pour lesquels l'analyse se limite à des invectives, insultes et autres démonstrations d'un niveau intellectuel limité. 

-Ensuite, viennent les blogs des leaders politiques les plus en phase avec le monde en mutation constante et qui distillent sur un modèle de forums les idées politiques qu'ils défendent.

-Pour finir, une dernière forme de blogs plus délicate par l'impact négatif qu'elle engendre pour l'image des personnes pourrait s'appeler la "Voici Blog" ou le recours à des images prises "clandestinement" par l'intermédiaire de téléphones portables.

En diffusant des vidéos volées à l'issue de réunions privées ou en coulisses de meetings publics, les auteurs de ces mini-films "recadrent" souvent une image et un discours quelquefois trop convenu et lisse à souhait.

A titre de victimes de celles-çi, on citera S Royal et le monde enseignant, F Hollande et son manque de considération pour les riches recourant à la rhétorique ancienne de la lutte des classes sans oublier, pour les belges, M Daerden en constante campagne "chargée" sur Google.

 

LES BLOGS ET LA LIBERTE D'OPINIONS

 

Un domaine dans lequel les blogs ne réussissent pas encore à se différencier des autres médias concerne les pays pour lesquels liberté de paroles égale insurrection et critique du régime et/ou de la religion d'état.

Quelques condamnations assez lourdes à des peines d'emprisonnement viennent encore tout récemment de démontrer que pour des régimes autoritaires, tout progrès dans l'émancipation des individus induit pour ces pouvoirs, somme toute faibles dans leurs légitimités, un risque de troubles d'un ordre imposé par la force d'une idéologie ou d'une foi unique.

Dans les pays démocratiques de longue date, on peut aussi regretter que l'impact ne soit pas suffisant pour alerter l'opinion sur ce que, à titre d'exemple, une élection présidentielle ne se résume pas à un choix binaire imposé médiatiquement tout au long d'une campagne qui, à l'opposé, devrait être le temps d'une confrontation la plus large des idées et programmes et dont les médias seraient les relais.

Il est temps que le devoir d'information plurielle des blogs d'actualités politiques prenne ses responsabilités en relatant plus abondamment les programmes d'autres candidats dont les temps d'audience délivrés par les directeurs d'information tous médias presse confondus ne garantissent pas l'équité dans une élection libre.

Ne serait-ce pas une insulte à notre intelligence que de considérer, tant pour les médias que pour les partis dominants, la population comme incapable d'analyser plus de deux programmes politiques à chaque élection?.

Prenons l'exemple de la campagne présidentielle française qui nous obligeait, d'après les médias, à ne considérer que le choix entre N.Sarkozy et S.Royal jusqu'à ce qu'un remue-méninges de blogs favorise la progression rapide de F.Bayrou, dont les médias ignoraient les idées et le programme, le reléguant au rang de candidat "sympathique" sans avenir, y compris face à JM Le Pen au premier tour!.

 

CONCLUSION

 

Ceux ou celles qui ont lancé le concept de démocratie participative ne mesurent probablement pas le formidable bouleversement induit par ce cinquième pouvoir dès lors qu'il assumera cette influence.

Plus aucun sujet ne sera tabou et toute décision pourra s'appuyer sur un authentique soutien populaire.

Bien sûr, l'impact des blogs s'excercera dans tous les domaines, pas seulement politiques, qui déterminent la vie en société.

C'est peut-être dans cette multiplication des idées, au demeurant riche pour une démocratie, que pourrait venir le principal danger de confusions et de blocages vouant la blogosphère à l'ennui et à l'inertie.
Ou encore et comme le démontre des succès aussi gigantesques qu'éphémères, les blogs ne seront-ils pas en danger, par manque de renouvellement, face à un nouveau réseau social (exemple: Facebook ouvert depuis Septembre 2006) qui émergera, grandira le temps de passer à un autre outil sur le web avec, toutefois, le risque de ringuardiser, marginaliser les blogs qui, de toute manière ont déjà commencé à établir un premier étiage qui se poursuivra pour ne conserver que ceux dont l'audience leur ouvre un public suffisamment large pour s'y abonner d'autant plus si ceux-ci, autre tendance, n'autorisent les commentaires non plus directement sur le blog "originel" mais plutôt sur des sites (type AgoraVox) participatifs.
Cela permet de n'avoir pas à subir voire à fermer son blog suite à une pollution de réflexions plus proches d'insultes personnelles dont les syntaxes et orthographes sont aussi absentes que ne l'est la moindre contribution utile au débat.

 

 

 

 

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | Tags : actualite, infos, blogs, societe, election | |  Facebook | | | | Pin it! |

05/02/2007

Darwin: petit-fils de singe...?

 

imagesD

 

 

.

 

Entre DARWINISME et CATASTROPHISME.

 

La récente publication de l'Atlas de la Création écrit par Harun Yahya qui se voudrait être une antithèse de la théorie de l'Evolution élaborée par Darwin Charles (1809-1889) en se basant entre autres sur le fait que tous les fossiles découverts prouvent que toutes les espèces sont différentes et que leur créateur unique est Dieu (de l'Islam) tant cet atlas est truffé de citations et versets du Coran ne servira que les antagonismes Orient-Occident et non la communauté scientifique internationale.

Pour autant les constatations du biologiste Darwin Ch qui tenta de démontrer sans pour autant réussir à le prouver que les espèces évoluaient jusqu'à la mutation et que les récentes similitudes ADN entre plusieurs espèces viennent de renforcer, souffrent encore d'importantes invraisemblances notamment lorsqu'il prétend que l'homme descend du singe avec pour principal inconvénient que sans cordes vocales, la parole est improbable.
Pour en lire davantage, cliquez sur ce lien: Extra-terrestres. 

Pour les croyants notamment catholiques, ce n'est pas beaucoup mieux car nous serions les descendants d'accouplements forcenés entre Adam et Eve.

Au vu d'une telle consanguinité!, cela peut expliquer les comportements de certains de nos concitoyens. (humour).

 

L'HOMME, FILS DE DIEU.

 

Tout d'abord, en considérant le large éventail des croyances et religions qui toutes assurent détenir La vérité, il faudrait déjà savoir de quel dieu nous descendons!.

Un des rares consensus établit qu'il est à l'image de l'homme blanc (quoique!) ressemblant plus au Père Noel qu'à la mère Fouettard..., ce qui pourrait en partie expliquer et non excuser un discours repris par certains intégristes sur l'infériorité et la soumission, ne fut-ce que vestimentaire, de la femme vis à vis de l'homme.

Quant aux noirs, surtout d'Afrique, les conditions de survie sont telles que la diminution du pouvoir des sorciers au profit des religions "classiques" n'a visiblement apporté aucune amélioration spirituelle ou matérielle .

Revenons au fait que l'homme de plus en plus convaincu de son influence positive ou négative sur l'évolution de son environnement, semble oublier que la création de l'Univers s'est faite sans sa précieuse collaboration et que son espèce aura depuis longtemps disparu avant la fin d'un monde tel que nous le connaissons actuellement.

Absurde, pensez-vous?

La soi-disante prise de conscience écologiste actuelle encouragée et sponsorisée par les cercles économiques et politiques conscients des phénoménales potentialités que ces changements de comportements individuels apporteront en termes de retombées financières est l'exemple le plus actuel de la naïveté des humains persuadés de pouvoir endiguer un inexorable rapprochement des planètes de notre système qui, combiné au soleil dont l'activité de fusion ne cesse de grossir, aboutira, qu'on le veuille ou non!, à la destruction finale ou Apocalypse pour les éternels croyants.

Bien évidemment, ce mouvement enclenché depuis le début de la création du monde nous laisse encore plusieurs millénaires de répit.

Cependant, les effets sur nos environnements climatiques se font déjà sentir et notre contribution à la détérioration générale, toute néfaste qu'elle soit, n'en demeure pas moins marginale, comme l'est l'émission de méthane diffusée par les "flatulences" des vaches pour lesquelles des essais de filtres à "partie-culs" sont programmés!!.

 

EVOLUTION FUTURE

 

Partant du constat que bien avant que la vie sur terre ne soit menacée tant par les éléments décrits précédemment que par la constante augmentation démographique, tout ceci ne permettra plus aux locataires de cette planète de vivre en harmonie, même au prix de privations plus ou moins bien consenties.

Nous serons alors en proie à de violents conflits provoqués par la resurgence de la famine et de la soif conséquence de la raréfaction des ressources sans qu'il ne soit exclu que de nouvelles épidemies provoquées par cette surpopulation ne viennent nous affaiblir.

Faisant fi de cet esprit pessimiste actuel ou fondé sur l'observation historique de la réalité, nous pouvons aussi espérer que l'intelligence humaine saura, à temps, explorer et coloniser d'autres galaxies en profitant des avancées technologiques qui, à court terme, nous permettront d'initier des expéditions longues et habitées vers d'autres "Terres".

Une utilisation massive d'embryons humains et animaux congelés dont la croissance serait programmée dès l'arrivée sur ces nouveaux sites de peuplement.

CONCLUSION

Le seul point commun entre toutes les théories, c'est qu'elles partent d'une idée voire d'une construction d'hypothèses et non des faits, ce qui, tôt ou tard, les condamnent à être infirmées.
Depuis que l'humain est "arrivé" sur Terre, plusieurs espèces "encombrantes et démesurées" ont certes disparues mais avons-nous constaté la moindre mutation entre les espèces, hormis quelques hybridations passagères?
La réponse est négative et force est de constater qu'une fois encore, toute chose, être vivant, matière naît, se développe et meurt et que la race humaine en fera de même un jour lointain. 

Et la physique quantique dans tout ça, mystification, effet de mode ou réalité?.
Article à lire: Contre la philosophie de la mécanique quantique (Prof J. Bricmont).

 

 

Et si notre arrivée sur Terre n'était que le résultat d'une colonisation extra-terrestre....

 

 

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | Tags : infos, actualite, societe, evolution, darwin | |  Facebook | | | | Pin it! |

25/01/2007

XXI siècle : Les chocs de notre Futur.

 

Orient Occident

 

 

 

 .
.

.

PREVISIONS et PREDICTIONS

 

En se basant sur les tendances fortes de la fin du XXème siècle qui semblent s'affirmer en ce début du XXIème, serait-il envisageable d'entrevoir le déroulement des années futures ou ne serait-ce que pure conjecture?.

Tentons de nous concentrer sur deux axes principaux dans l'évolution humaine et de sa vie en société.

 

1. Relations humaines

 

En dépit de tous les discours bienveillants et soucieux de préserver autant que possible une harmonie souhaitable entre toutes les composantes de la société, il apparaît que les différences exprimées ont définitivement quittés le domaine de la réflexion et que même les manifestations de supporters de sports jusqu'alors populaires se transforment en combats racistes et "idéologiques".

Le combat des poings remplace auprès d'une frange sans cesse plus grande de la population le combat des idées.

L'accroissement de la pauvreté et un recul évident de la scolarité tant pour une population autochtone démotivée que pour une population allochtone (terme bisounoursien pour parler des immigrés essentiellement musulmans!) qui ne supporte plus l'intégration "tranquille" prônée par les autorités grandit de jour en jour telle une vague de fond qui provoquera un tsunami dont les dégâts seront proportionnels à notre ignorance aveugle du phénomène auquel nous sommes confrontés et que nous n'avons encore jamais expérimenté.

Les particularismes de culture, de communautés et de religions ostensiblement affichés ne sont plus synonymes de richesse dans la diversité mais bien plus l'affirmation des différences et des revendications.

 

2.Dérives politico-religieuses.

 

Sans remonter aux guerres de religions lointaines qui déjà consistaient en des luttes de pouvoir entre l'Occident et l'Orient, on peut constater que face aux pays dits musulmans dans lesquels le pouvoir fut-il laïque est essentiellement aux mains des religieux, la récente "croisade" de l'administration américaine dirigée par GW Bush a quelques raisons de nous surprendre.

Comment les pays démocratiques occidentaux peuvent-ils tolérer que le président, barde du pays de la liberté et de la démocratie mais aussi adepte d'une composante "intégriste" de la foi chrétienne, déclare la guerre à un pays arabe sous la bannière de la lutte du bien contre le mal!.

Entamer ce genre d'actions ne démontre t-il rien d'autre que l'affirmation suffisante et arrogante de la suprématie d'une race ou d'un système politique aux dépens des autres.

Les temps de l'Inquisition ou de la chasse aux communistes sous Mc Carthy renaîtraient-ils lorsque l'on découvre, sur base des opinions exprimées sur la gestion de cette administration, des listes de noms dignes et indignes de faire partie de la "bonne" société américaine.

 

CONCLUSION

 

Nos sociétés sont pour l'essentiel le résultat de conquêtes voire de colonisations dont les motivations étaient principalement économiques sans oublier que chaque conflit permettait aux vainqueurs de s'approprier les biens et les personnes de ceux qui s'étaient inclinés.

La situation géopolitique conflictuelle vient pour partie de toute cette frustration accumulée, à tort ou à raison, au fil du temps.

De même et assez brièvement, après avoir pollué pendant plusieurs décennies notamment durant la révolution industrielle, trouve t-on normal que nous bridions le dévelopement industriel d'autres régions du globe en invoquant le dangereux réchauffement global de la planète.

La réponse à la question posée dans le titre de cet article semble concerner nos sociétés dans l'affaiblissement prévisible de la doctrine économique capitaliste avec pour corollaire des restrictions de nos libertés individuelles conditionnées par l'expression plus revendicatrice des communautés.

D'ici quelques années, nous pourrons vérifier si cette analyse était sensée et prémonitoire ou sortie d'une boule de cristal de foires...

 

 

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | Tags : actualite, infos, societe | |  Facebook | | | | Pin it! |

08/01/2007

SDF, mise en "Seine" humanitaire!.

 

images

 

 

 

 

 

 

LE GRAND DON QUICHOTTE de la manche...

 

Auguste Legrand, comédien pourvu d'une maîtrise en droit fiscal dont le look cloné est inspiré de l'abbé Pierre des années 1954, aura réussi au départ d'une association "Les enfants de don Quichotte"créée en octobre 2006 à médiatiser la détresse des SDF et à imposer la signature d'une charte par les principaux candidats à l'élection présidentielle.

La démarche similaire à celle utilisée par N Hulot pour la cause écologique ouvre t-elle une nouvelle voie pour aboutir rapidement à des résultats ou bien n'est-elle que qu'une réponse rapide de candidats si impliqués dans la campagne électorale qu'ils se doivent de répondre positiviment à toute pression dont les études de marché confirment l'impact auprès de la population.

 

GROS PLAN POLITIQUE

 

Néanmoins peut-on se rappeler que le candidat N Sarkozy avait, sur base d'une évaluation faite par l'avocat A Klarsfeld, inscrit dans ses propositions la mise en oeuvre d'un droit au logement opposable.

Opportunément le duo J Chirac et D de Villepin a saisi cette subite installation de 200 tentes neuves et identiques dont le financement fut aussi rapide que la mobilisation de toute une population ainsi que des médias le long du canal St Martin pour mettre à mal une des mesures sociales du chef de l'UMP.

Lorsque l'on sait que depuis plus de cinquante ans de nombreuses associations tentent de venir en aide à ces malheureux et que tout autant de gouvernements successifs n'ont pu que constater l'ampleur des dégâts auprès d'individus condamnés à vivre en rue par tous les temps, on ne peut que se réjouir de ce succès mais aussi s'étonner de ce rapide dépôt d'un projet de loi.

Bien évidemment, en matière de loi, on se souviendra qu'en octobre 1945, une loi permettant la réquisition d'immeubles abandonnés a été votée sans que jamais elle ne soit appliquée.

Au lieu de cela, on assiste souvent à l'installation de squats dans des immeubles privés en attente de rénovation à charge pour les propriétaires de tenter via une longue procédure de récupérer lesdits immeubles dégradés quand ils ne sont pas plus simplement victimes d'incendies volontaires.

Dans sa préoccupation de prendre en charge les individus aujourd'hui errants dans les rues, l'Etat pourrait revaloriser bon nombre d'immeubles délabrés qu'il détient tout en assurant le logement et le suivi médical en matière de drogue et d'alcoolisme ainsi qu'une évaluation psychologique voire psychiatrique des SDF dont tous ne sont pas des accidentés de la vie mais qui après une telle expérience déshumanisante ne peuvent sans aide se réinsérer dans la vie "normale".

Pour certains de ces "exclus de longue durée" ou dont le niveau intellectuel et de socialisation est faible, faute d'un accompagnement médico-social , le refus de quitter la rue risque bien d'être leur seule expression de libertés.

 

DU PAIN , DES JEUX ...

 

Il est toutefois regrettable que la seule réponse de l'Etat soit toujours un recours exclusif à l'assistanat financier sans qu'il ne soit lié à un minimum de travail à caractère social effectué pour l'Etat qui les prend en charge et qui grâce à cette activité les responsabiliserait.

Pourra t-on encore longtemps faire croire que le travail représente la dignité de l'homme à ceux de nos concitoyens qui éprouvent les pires difficultés à conserver leur emploi souvent pénible en ajoutant une nouvelle classe de bénéficiaires sans contre-partie aux individus qu'ils cotoient déjà dans leurs cités et qui vivent assez confortablement en profitant des revenus de toutes sortes de trafic tout en compromettant l'avenir de leurs enfants.

Bien évidemment, aucun parallèle ne saurait être toléré entre ces deux types d'individus mais posons-nous la question de savoir si ce n'est pas ce genre de mesures ponctuelles décidées sous la pression d'échéances électorales qui inciteront une population en difficultés à se laisser plus facilement convaincre par certains discours extrémistes. 

 

HAPPY END

 

Que l'Etat prenne encore des mesures urgentes, d'autant que pour l'instant l'hiver se montre clément, mais que sur base d'un plan pluri-annuel et par des mesures structurelles, il mette en place et au plus tôt  un plan de rénovation comme décrit plus haut et que ce mauvais feuilleton sur la misère cesse et qu'on remplace le mot faim par celui qui clôture tout bon film : FIN.

 

 

__________________________________________________________

 

 

 

 

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | Tags : societe, sdf, actualite, infos | |  Facebook | | | | Pin it! |