15/06/2012

La banlieue, c'est top délire!.

Banlieues.jpg.

On est les jeunes et on vous emmerde!.

 

Principalement à la suite de troubles, brulages non pas de culottes mais de poubelles, voitures, bus...et ceci surtout en période de beau temps (plus agréable pour traîner en rue), quelques reportages sont consacrés à ce que les journalistes appellent le "malaise des banlieues" avec en conclusion l'inévitable analyse des "experts" ponctués par les déclarations toujours fermes presque guerrières de tels ou tels responsables politiques dont l'indignation fluctue en fonction des dégâts produits mais surtout de la couverture des chaînes de télévision présentes.

Moi, Kevin, fils de banlieue

Français 17 ans et vivant seul avec ma mère depuis que mon père, qui la battait souvent pour un oui ou pour un non et au minimum chaque fois qu'en début de mois, après avoir touché son salaire (rectification: son chômage), elle osait lui reprocher d'en avoir bu le tiers avec des copains jusqu'au petit matin avec pour conséquence que la vie de la famille s'en trouvait plus difficile encore.
Alors au bout d'un certain temps, il en a eu marre et est parti avec une de ses copines de beuveries occasionnelles me laissant dès mes 13 ans avec ma mère qui se crut obligée d'exercer une autorité nouvelle, notamment à cause de mes absences répétées à l'école (trop nuls, les profs).
Ce qui se passa plus ou moins bien jusqu'à ce que, gagnant en force et en amis, je pus lui montrer que, quelques gifles et serrements de poings bien placés, force était à moi..!.
Enfin, dans l'ensemble, tant qu'elle est là pour laver mes fringues, me faire à manger et ranger ma chambre (au départ, c'était la sienne mais vu qu'elle est seule, je lui laisse le convertible dans le salon), j'avoue qu'ainsi, elle ne me pompe pas trop l'air et que ma vie est assez chouette.

D'autant que dans la cité, ce ne sont pas les filles qui manquent même si le nombre de greluches faciles diminue car comme le dit mon pote Omar, on ne touche pas celles qui sont dignes de foi (traduisez: les voilées dont ce bout de tissu assure bien plus une protection sexuelle et physique qu'une simple appartenance à une foi ou à une communauté ).
Une de mes dernières: Cindy souvent provocante en petit top et jupe courte était vraiment super bonne à baiser jusqu'au jour où "amoureuse" elle me collait tellement que je commençais à perdre la liberté...de m'en faire d'autres!.
C'est alors que quelques copains m'ont donné l'idée, qu'après lui avoir fait boire pas mal d'alcool, de la leur prêter pendant que moi, je filme la scène avec mon iphone (ben oui, on a les moyens, nous!).
Fallait la voir, même si au début elle faisait semblant de refuser comme au fil des mecs qui l'enfournaient et qui, très vite, ne lui faisaient pas boire que de l'alcool..., elle avait fini par se laisser faire presque comme si elle en redemandait.
Et comme le lendemain, elle prétendait ne se souvenir de rien, on lui a montré la vidéo avec menace de la balancer sur le Net ce qui lui a fait si peur qu'au lieu de louer la vidéo on a fini par profiter de cette bouche à pipes à notre aise jusqu'à ce qu'on s'en lasse et qu'on refile cette pute contre quelques billets à des "clients" parfois même locataires du même immeuble.

Oh, la belle vie...

Grâce à cette conne de Cindy, j'ai pu trouver une bonne place dans la bande d'Omar qui contrôle déjà deux immeubles de la cité avec son auto entreprise de trafics en tout genre mais surtout centrée sur la drogue facile à dealer et qui, pour de petites quantités faciles à cacher notamment chez ma mère ou d'autres apparts complices ou contraints de l'être, rapportent un max de blé.
Un jour prochain, je tournerai moi aussi dans les quartiers au volant de ma "béhèm" et toutes les salopes non voilées qui ne demanderont qu'à devenir ma meuf du mois avant que je les jette ou offre à d'autres caïds.

Cette vie serait peinarde si d'autres quartiers ne nous provoquaient pas constamment en bagarre au couteau ou, et ce surtout depuis que les immigrés de l'Est s'en mêlent, Kalachnikov à l'appui.
Alors on investit, nous aussi, pour notre protection parce qu'on ne va quand même pas appeler les flics sauf pour leur balancer toutes sortes de projectiles jusqu'à ce qu'ils détalent à toute vitesse.
Merde quoi, on est chez nous dans ce pays merveilleux qui nous protège de tous ceux qui estiment devoir nous remettre dans le droit chemin alors qu'il n'y a rien à nous offrir vu que déjà on a pas le moindre diplôme et que de toute manière, pourquoi travailler au smic alors qu'on se le fait en 2 jours.
De plus, on a bien compris que si on vient nous faire chier, il n'y a qu'à foutre le bordel et les autorités détestant ce spectacle du désordre calment bien vite les ardeurs de certains flics sans compter que, nous aussi, on sait où ils et elles habitent...

Conclusion

Au fil du temps, on ne peut que constater que ces trafiquants modernes ont conclu un semblant de pacte avec les autorités, sorte de modus vivendi, par lequel le pouvoir qui a bien trop peur que l'on vienne perturber quelques beaux quartiers aux alentours, préfère confiner la "racaille" plutôt que de les voir se déployer au sein des villes avec de temps à autre une action "coup de poing" à peu près inefficace et qui ne surprend plus personne.

Pour dérider un peu tous les pisse-vinaigre qui sont péniblement arrivés au bout de cet article et qui n'y ont vu qu'un cliché évidemment raciste et xénophobe et non le vécu de centaines de personnes qui subissent la loi du plus petit nombre, disons avec humour que si pour Séguéla, ne pas avoir de Rolex à 50ans est un échec, pour ces gars-là..., c'est ne pas avoir de Kalach à 20ans qui en est un!. 

 

Merci à Kevin, Omar, Mouloud et tous et toutes les autres pour le témoignage dont le compte-rendu est plus dans l'esprit que dans la lettre tant certains ont parfois l'impression de ne plus faire partie de la même nation.

Qu'on ne s'y trompe pas, tout acte isolé, toute violence insuffisamment réprimandée au départ par peur de "stigmatisation" finit par se banaliser et en l'occurrence, les femmes en sont et seront les principales victimes.
Et non seulement, ces femmes sont conditionnées par une partie de la population qui se prévaut d'un "respect" religieux pour imposer ou conseiller "vigoureusement" un vêtement, une attitude mais aussi, et ceci est nettement plus troublant, par l'adaptation progressive de l'ensemble de la population qui se voit contrainte de suivre (subir) des règlements discriminants sur l'apparence vestimentaire des femmes, musulmanes ou non.
A titre d'exemples:
Longueur des jupes à l'école, horaires différents pour les piscines en fonction du sexe, nombre de boutons de chemisier ouvert en tournoi de jeux d'échecs!, port du voile autorisé aux prochains J.O..

Mais ne dit-on pas que la diversité culturelle contribue à la richesse...de ceux et celles qui n'en ont pas!.

 

Article sur ce sujet: Droit de cité, Cités de non-droit. Cliquez  ICI

Article écrit par Pol et Mick.

 

 

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : societe, cités, violence, jeunes | |  Facebook | | | | Pin it! |

15/11/2011

Etes-vous un "Bisounours" ?.(en 10 points).

Bisounours,Politique,Société.

Bisounours du Politiquement correct.

.

1. Indignés

Vous soutenez sans y avoir jamais participé ou même tenté de débattre contradictoirement avec ceux qui manifestent leur hostilité au "système" qu'ils s'agissent des Indignés, Altermondialistes, antis-tout (ogm, nucléaire, grande distribution, marchés financiers...).
Oui mais...savez-vous pourquoi ceux qui protestent d'un manque de libertés à pouvoir camper comme seul bon leur semble sur les places publiques, envahir des bâtiments scolaires et les rendre en 3 jours totalement insalubres et saccagés, se veulent solidaires des difficultés des autres alors même que ces perturbations en sont une des causes supplémentaires au lieu d'agir, p.ex, pour aider ceux qui ne dorment pas dehors par choix mais par nécessité en leur laissant leurs habitations au minimum le temps de leurs protestations ou encore que ceux qui refusent le rapatriement d'illégaux vivant de la générosité des états les hébergent et les nourrissent à leurs frais au titre de la nécessaire générosité dont, à leurs dires, tous les autres ne feraient pas preuve. Ironique?: à peine!.
Et ne nous demandons pas pourquoi ces mouvements ne se développent que dans des pays d'un certain niveau de vie et de garantie de libertés individuelles qui les rangent plutôt parmi les régimes démocratiques alors que bien d'autres pays ne jouissant pas de ce confort n'ont pas la chance de les intéresser le moins du monde sauf peut-être dans l'apologie du "riche pourri opposé au pauvre honnête" ou dans le "yaka-fautque" en décrétant qu'il suffit de prendre aux uns pour donner aux autres sans oublier le versement de leur commission au passage.
Toujours est-il que, sympathisant lambda de ces Indignés, cela vous vaut un premier point Bisounours.


2. Cambriolages

Votre commerce vient de se faire attaquer et vous avez échappé de peu à la mort suite à ce braquage violent d'individus (le mot "jeune" associé à violence n'est plus politiquement correct) entrés par effraction.
Et si, par malheur, l'indicible frayeur vous a fait commettre le geste impardonnable de tuer un malfrat menaçant, armé et cagoulé, dites-vous qu'en total déni de votre souffrance personnelle et familiale ce seront les amis du cambrioleur abattu qui organiseront, grâce à la couardise de l'élu! maire ou bourgmestre (en Belgique), une marche en l'honneur de ce dernier quitte à ce que ces processionnaires s'en prennent aux biens et personnes qui auraient la bêtise de se trouver sur ce parcours de la honte.
Oui mais...vous rendez-vous compte de la convoitise que vous provoquez à déballer ainsi une marchandise luxueuse et coûteuse auprès d'individus en rupture de scolarité, frustrés de ne pas s'être vu offrir un emploi de rentier dès leur majorité, avides de gains faciles et rapides alors que vous, cela vous a pris cinq ans de dur labeur pour parvenir à ce capital (taxé de surcroît) que, par peur de représailles d'excités locaux, vous serez contraint d'abandonner en fermant votre commerce.
Alors écoutez les Bisounours et dites-vous que c'est de votre faute d'avoir inutilement tant travaillé et vous vous sentirez déjà mieux car grâce à ce malheur, vous profiterez enfin de ce qu'il reste de votre vie.

3. Vols domestiques

Votre villa ou votre appartement a été cambriolé et vous le retrouvez sens dessous sens dessus.
Tout a été fouillé, dévasté et vous y avez perdu des objets de valeur mais aussi des objets auxquels vous étiez sentimentalement attaché.
Oui mais...vous rendez-vous compte que là encore, ce que votre égoïsme vous empêchait de donner au premier venu, ces voleurs vous ont rendu l'impayable service de pouvoir enfin recommencer la décoration totale de votre foyer qui, avouez-le était encombré de bibelots et tableaux pas toujours très beaux et prenant la poussière.
Alors dites-vous que c'est une fois encore de votre faute et voyez comme vous accumulez des points menant vers la zen-attitude.

D'autant que la justice et la politique, vous le répètent sans arrêt, ce que vous avez vécu et que vous percevez comme une atteinte à vos droits émanant de gens qui n'assument aucun devoir ne résulte en fait que d'un banal "sentiment d'insécurité" ou autrement dit: arrêtez de nous les casser avec vos plaintes incessantes déposées dans les bureaux de la police, laquelle est débordée par les arrestations et libérations immédiates de ces cambrioleurs impossibles à enfermer par manque de place ou en raison de leur jeune âge.

4. Vie en société, en couple, en famille

En rue, un groupe de "pas vieux" (éviter le mot "jeunes) vous sifflent et vous insultent alors que vous passiez sans les voir.
Oui mais...vous rendez-vous compte de la qualité de votre costume (hommes) ou de la trop courte jupe (femmes), ou encore de la signification de votre regard ou absence de regard.
Alors dites-vous que c'est de votre faute et voilà un autre point Bisounours.

Après des années de vie en couple où, avec le recul, seuls quelques mois furent agréables, vous, madame, avez vite subi des remarques dénigrantes d'abord, des gifles ensuite et des coups pour finir.
Finalement, après avoir déposé quelques plaintes sans suite, vous avez décidé de quitter ce domicile dit conjugal pour tenter de vous reconstruire au grand dam de votre ex qui, depuis, ne cesse de vous harceler et de vous menacer parfois de mort.
Oui mais...n'est-ce pas vous qui lui aviez dit qu'il était tout pour vous, que jamais vous ne sauriez vivre sans lui et à présent que cet être doué de 5 neurones maximum ne vous possède plus et qu'en plus vous allez certainement faire plaisir à un autre que lui, vous semblez étonnée que cela ne le conduise à vous vitrioler ou à vous tuer.
Soyez rassurée (juste avant de mourir) sur la sincérité de son attachement car, comme le plaideront ses avocats, il ne commettra ce crime que par pulsion irrépressible et toujours par amour passionnel.
Et avec un peu de chance, en perdant la vie, vous ferez gagner un point Bisounours à tous ceux qui savaient, cautionnaient et/ou faisaient semblant de ne rien voir.

Vous refusez que votre fille athée, non affublée d'un voile, ne sorte surtout le soir de peur qu'elle ne devienne un jouet sexuel et/ou redoutez que votre fils ne cède aux pressions de certaines fréquentations qui l'incitent à devenir guetteur pour dealers de drogue plutôt que d'aller à l'école sans parler de votre cas personnel de femme isolée avec enfants qui vous valent des graffitis et dessins peu glorieux dans l'ascenseur et la cage d'escalier sans parler des insultes salaces quotidiennes à votre égard.
Oui mais...vous rendez-vous compte qu'au sein de cette communauté, vous faites tache à vouloir continuer à travailler depuis le matin jusque tard le soir en arborant des tenues peu orthodoxes! alors que votre seul devoir est de servir l'homme et la famille en restant à la maison.
C'est à cause de personnes comme vous que l'Etat tente de maintenir un semblant de services publics avec pour effet que vous perturbez la tranquillité de ceux qui veulent tout simplement dealer en toute impunité.
Alors dites-vous que Dieu peut vous aider à mieux vous intégrer et vous verrez qu'Allah est bon pour tous parce que lui à la différence des autres dieux, ô combien laxistes, sans oublier ces mécréants de laïcs qui vous laissent toutes libertés, lui seul vous nourrit et vous habille des pieds à la tête et pour les plus vertueuses, il vous cachera la tête aussi!.

5. Budget personnel

La crise vous fait peur et vous craignez pour votre pouvoir d'achat au point de stresser et de tomber malade.
Oui mais...sachez apprécier l'incroyable travail fourni par nos très chers! politiciens qui, victimes de méchants et cupides marchés financiers et traders sponsorisés par les agences de notation bien trop indépendantes des pouvoirs politiques en ce qu'ils ont l'outrecuidance de pointer leurs carences de gestion sous forme de notes, continuent de vous taxer au lieu de restreindre nombre de dépenses inutiles tant dans l'accumulation de pouvoirs que dans la confusion paralysante de règlements et décisions souvent contradictoires.
Alors dites-vous que, de toute évidence, votre manque d'intelligence vous empêche de comprendre ces élites à telle enseigne que le pouvoir renonce à vous soumettre aux référendums persuadé qu'il est de votre incapacité à comprendre l'énoncé simpliste d'une seule question tout en vous remerciant, par avance, de vos réponses aux nombreuses questions de votre feuille d'impôts et périodiquement en vous soumettant à quelques élections aux votes binaires (droite ou gauche) quitte à passer par dessus les résultants au profit d'alliances particratiques mais ceci uniquement dans votre intérêt de...Bisounours.

6. Religions

Les caricatures de Mahomet parues initialement en Norvège et diffusées par la suite dans de nombreux pays occidentaux, la couverture de Charlie Hebdo rebaptisée! Charia Hebdo vous font honte comme citoyen laïque et vous ne cachez pas votre désapprobation devant cette incitation manifeste à la haine, à la discrimination tandis que personne ne vous a entendu protester le moins du monde contre l'oeuvre! représentant un crucifix trempé dans de l'urine: Piss Christ ou encore face au jet d'excréments à la figure exposée du Christ dans la pièce: Sur le concept du fils de Dieu auquel le surnom de Shit Christ conviendrait mieux.
Les plus Bisounours iront même jusqu'à condamner les cathos qui en appellent au blasphème.
Oui mais...ne croyez-vous pas que la peur soit votre principal argument devant cette étrange différence de traitement quand on sait que les catholiques intégristes protestent à visage découvert et pacifiquement au risque de se faire juger pour troubles à l'ordre public alors que les islamistes préfèrent menacer et opérer des attentats meurtriers sur les auteurs de caricatures ou de destruction par cocktail molotov (on attend mieux la prochaine fois!) de tout un immeuble au risque de faire d'innocentes victimes (employés ou passants).
Alors comme laïc dans un pays qui se croit encore laïque, votre silence vous vaut quand même un point Bisounours de plus.

7. L'Europe guerrière

Combien de fois, en ces temps de la crise de la zone euro, n'a t'on pas entendu les louanges de la nécessité d'une zone euro censée nous protéger des guerres que, bien sûr, sans l'Euro nous connaîtrions.
Oui mais...en suivant ce raisonnement, on remarquera que des pays comme la Chine, le Japon voire la Russie qui ne font pas partie de l'Euro ne connaissent eux non plus la guerre et qu'hormis l'Occident (Europe+USA) qui fait assez rapidement la guerre dite humanitaire afin de soi-disant libérer des peuples martyrs afin d'y laisser nos chères valeurs démocratiques au prix de milliers de tués (souvent plus élevés en quelques mois de "libération" qu'en 40 ans de dictature) avec pour résultat qu'aucun de ces pays "enfin" libres n'empruntent la voie démocratique et qu'au contraire, le rejet de l'Occident s'en trouve renforcé par un retour à l'islamisme (dénommé "modéré" afin d'obtenir pour les uns la manne financière occidentale au titre de dommages collatéraux et pour les autres de rassurer l'opinion sur le bien-fondé du coût extravagant de l'opération) mais dont les principales victimes sont, qui s'en soucie?!, les femmes reléguées au rang de sous-hommes. (polygamie, stigmatisation des mères célibataires, liberté de déplacement surveillée, exactions voire retour ou maintien de la lapidation...).
Pour revenir au continent européen, considérant que la guerre d'initiative allemande, autrefois militaire, peut également revêtir une forme économico-financière à l'efficacité bien meilleure avec pour scénario exactement celui qui se déroule actuellement, à savoir: l'Allemagne forte d'un leadership européen sans partage face auquel les autres membres de la zone euro n'auront que de beaux discours de rigueur et d'austérité pour leurs populations comme aux plus beaux jours des lendemains d'après-guerre!.
Si vous cautionnez sans réserve la propagande de la juste cause à tout prix, alors considérez qu'en points Bisounours, vous venez d'exploser votre score.

8. Euro, notre monnaie mais notre problème

Tous les discours politiques insistent sur le fait qu'en ces temps de crise mondiale, l'Euro protège les ressortissants des mouvements erratiques de l'économie et de la finance.
Oui mais...la zone euro est dans une turbulence telle que les grecs, italiens, portugais, espagnols et bientôt tous les autres voient leur niveau de vie sombrer en deça de celui des pays émergents dont la "riche et prospère?" Europe dépendra au niveau des finances.
Mais pourtant, grâce à la défense acharnée d'un Euro fort, les politiciens et la BCE se félicitent de la confiance des marchés dans cette monnaie unique.
Oui mais...là encore, l'(ir)responsabilité politique nous conduit tout droit à ce que nous commencons à percevoir: la faillite du système, non pas à cause de vils marchés dont, pour rappel, les Etats dépendent uniquement par leur faute d'avoir accumulé des dépenses budgétaires souvent électoralistes et inutiles au lieu de préserver le bien-être de tous par une gestion efficace mais bien à cause de dogmes politiques, syndicales rigides refusant tout mouvement ou rupture de doctrine notamment vis-à-vis d'une baisse sensible de l'Euro qui relancerait, de facto, compétitivité, industries et exportations et que par delà ce réajustement indispensable, gageons qu'une monnaie en suspension au sein d'un ensemble hétéroclite de pays dont, au détriment des citoyens, les dirigeants privilégient le nationalisme étriqué aux dépens d'une union politique budgétaire économique et sociale fédérale unique ne peut que survivre très provisoirement.

9. Le réchauffement climatique et l'homme

La cause du réchauffement climatique est due au mode de vie (sur-consommation) de l'homme.
L'excès nuit en tout et nier que les rejets de CO2 soient nocifs pour l'environnement serait aussi ridicule de croire que seule la réduction de ces rejets rétablira le climat de la planète.
Oui mais...d'ailleurs pourquoi ne débattons-nous pas de la hausse démographique exponentielle, hormis la Chine qui la contrôle, qui nous conduit inexorablement à la famine, à l'épuisement de toutes les ressources ou encore, pourquoi ne parle t'on jamais, de la pollution engendrée par les enterrements de milliards d'humains malades ou non avec les risques pour les nappes phréatiques sans parler de l'espace y consacré.
Ajoutons à cela les rejets polluants en rivières, fleuves, mers et océans, dépôts clandestins, feux d'hiver ou de grévistes faits de pneus et plastiques ou de ce que, discrètement, certains versent dans les toilettes ou enterrent au fond des jardins, balancent le long des routes...
Il en est de l'écologie comme des autres sujets, le changement des comportements ne se fera que si sanctions et récompenses coopèrent.
Croire en une conscientisation globale, spontanée de tous les individus est illusoire mais au moins cela peut vous faire gagner un autre point au palmarès des Bisounours.
 

 

10. Haro sur le nucléaire, et après?

Quelle belle invention que sont les voitures électriques, non polluantes, silencieuses, économiques.
Oui mais...comment produit-on cette énergie si ce n'est par l'émission de quantités supplémentaires de polluants atmosphériques provenant de centrales thermiques ou de déchets nucléaires car, contrairement à ce qu'on veut faire croire, les éoliennes, panneaux solaires, géothermie...sont incapables de satisfaire non seulement les besoins actuels mais encore moins les nécessités futures et ce de manière stable et continue de par leur mode de fonctionnement même.
Sans compter, que visuellement, ceux qui déplorent le moindre pylone GSM seront ravis d'avoir tous côtés des champs de piquets à hélices tournantes ou pas! et que, semble t'il, dans un souci politicien de garder, pour les communes, le profit des redevances, au lieu d'installer des bornes de chargement dans les espaces bien connus, faciles d'accès que sont les stations "essence" actuelles, celles-ci seront placées, en plus des autres parcomètres et panneaux divers sur des trottoirs sur lesquels piétons valides et moins valides tenteront de se frayer un chemin alors que quantité de voitures se gareront tant bien que mal le long de ces trottoirs en attente longue de chargement électrique.
Petite parenthèse, si l'on ne munit pas ces voitures d'un dispositif de bruit minimum, un accroissement substantiel de piétons, cyclistes renversés par des véhicules silencieux dont personne ne semble se rendre compte est inéluctable.
Article sur ce sujet:
Autos: Silence, ça roule: Cliquez  ICI
Quant au nucléaire rejeté de toute part, faut-il être assez étroit d'esprit pour ne pas continuer les recherches et développement du nucléaire de 4ème génération (Jean Louis Etienne: Nouvelles histoires naturelles) simplement parce que le nucléaire actuel et probablement celui de l'EPR (autre gigantesque dépense inutile pour une Europe en faillite) sont voués à l'arrêt et au démantèlement.

 

Alors, Bisounours ou pas?

Vous avez la sensation d'avoir perdu votre temps à lire cet article tant celui-ci vous parait truffé d'inepties, de contre-vérités, d'amalgames douteux...
Alors, c'est que vous avez réussi le test et que vous faites partie des Bisounours et suivant le nombre de points en désaccord, vous passerez de simple adepte à membre d'honneur.
Soyez donc heureux et béats d'admiration devant les "z'antis" de toutes confessions et encore BRAVO

Article écrit par Pol et Mick

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : société, politique, ecologie, religions, finances, bisounours | |  Facebook | | | | Pin it! |

15/06/2011

Pensée unique: notions de base.

Infos,débats,discussions

 

Pensée unique

Considérée comme un ensemble de "valeurs" défendues voire imposées par une communauté grandissante de personnes dont les origines, principes et buts recherchés sont souvent différents mais qui, via la diffusion la plus large possible de ces idées simples, slogans quelquefois démagogiques réussissent à fédérer autour d'eux une proportion non négligeable de la population la plupart du temps rebelle, mal-intégrée et/ou en rupture idéologique avec une société qu'ils rejettent.
Pour ces citoyens et groupes de pressions divers, le succès de la démarche réside en une inversion de majorité de manière telle que les "exclus" d'hier soient les "gourous" de demain.

Les évictions successives des polémistes des canaux radio-télévisés qui ne laissent la critique et l'expression d'opinions moins consensuelles qu'à de rares humoristes ne fait que renforcer un courant de la pensée unique, intolérante car viscéralement hostile à toute contradiction.

 

Etes-vous un Bisounours adeptes de ces clichés?

Avec comme premier, voire seul, commandement que dans une société idéale, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil (sauf ceux qui osent penser le contraire!), on retrouve quelques notions essentielles à retenir pour ne pas dire à s'enfoncer dans le crâne sous peine de se voir exclu du jugement dernier...

Domaine financier

Les traders, financiers et autres dirigeants industriels ne sont que de vils profiteurs, à la limite de l'escroquerie, responsables de toutes les crises financières qui ont plongé le monde dans le marasme social. (les syndicats principaux bardes de ce genre de diatribes).
Il est honteux de constater que certains se contentent de gagner des sommes folles simplement en restant devant leur ordinateur en amassant les gains réalisés par de simples clics sur quelques valeurs boursières. (politiciens de gauche et d'extrême-gauche).

Sauf que:

Par opposition, il est donc implicitement sous-entendu que le reste de la population ne fraude ni en matière fiscale ni en matière sociale et qu'en forçant à peine le trait, les voleurs et trafiquants y compris de banlieues, sont issus de la grande bourgeoisie.
Quant aux gains faramineux réalisés en Bourse présentés comme si faciles et automatiques au point qu'on se demande pourquoi tous ceux qui jouent tant et plus au Lotto et autres jeux de hasard ne se tournent pas vers cet eldorado d'actions qui, faut-il le rappeler, comporte le risque bien réel de voir toutes ses économies, par ailleurs accumulées grâce au travail et non par vol et trafics divers, disparaître sans que cela n'émeuve qui que ce soit, car là on vous dira que ce sont les risques afférents à ce type de placement... 
Enfin, comme déjà étayé dans d'autres articles, soulignons que responsables syndicaux et politiques échappent à tout contrôle d'efficacité et de bonne gestion contrairement aux responsables d'entreprises et que malheureusement, l'escroquerie ne se cantonne pas à un domaine réservé même si la justice semble plus active envers certains que d'autres!.

A discours simpliste, solution simple...mais efficace!.

En matière de discours simpliste, celui tenu par les syndicats et certains politiciens de gauche qui cherche à opposer salariés et actionnaires d'entreprises s'est tellement installé dans les esprits des premiers concernés, qu'il serait vain de tenter de vouloir rétablir une autre vérité.
Alors qu'il serait bien plus simple...mais efficace! de distribuer en regard du nombre d'années prestées par ces salariés ouvriers et employés un quota d'actions gratuites de l'entreprise cotée voire d'un choix libre parmi celles du CAC40.

Ainsi, en rendant toute personne intéressée au capital de l'entreprise, cela devrait, non seulement, encourager l'esprit de corps ainsi que la motivation collective à la performance génératrice de profits et dividendes mais également, à démontrer que, contrairement à ces discours clivants "riches fainéants vs pauvres travailleurs", il ne suffit pas de posséder un portefeuille-titres pour s'assurer des revenus croissants, sans risques et pérennes.

Autre article sur ce sujet:
C'est la crise, profitons-en!.: Cliquez  ICI

 

Domaine raciste

Les nations occidentales et...blanches n'ont été, jusqu'à un passé encore récent, que des conquérants esclavagistes, pilleurs des richesses d'autrui au détriment des populations locales exploitées et maintenues en état d'infériorité.

Sauf que: S'il y a bien une égalité biblique, c'est celle de notre origine commune dès notre arrivée sur Terre qui, de facto, mettait tous les êtres humains au même niveau et, répartition géographique oblige, sans confrontation ou domination immédiate de manière à leur permettre aux uns et autres de se développer jusqu'au moment ou les plus avancés finiraient par vouloir étendre leurs territoires à l'instar de la récente et continue conquête spatiale.

C'est ainsi qu'au cours de l'Histoire, nous avons pu admirer les réalisations de civilisations asiatiques, amérindiennes, arabes...sans que, parce que notamment le continent d'Afrique noire soit toujours resté en retrait, il ne faille constamment se confondre en repentirs et contritions qui non seulement ne font nullement progresser leur niveau de vie ou de compétence mais surtout permettent aux Chinois moins sujets aux états d'âme de populations riches de s'y implanter durablement.

Notons aussi une tendance assez franco-française qui relit les faits du passé avec le regard critique d'aujourd'hui et qui taxe de racisme nombre de personnages, dits grands, surtout lorsque ceux-ci ne sont pas français.
A titre d'exemples: Hitler, Léopold II mais retenue pour Pétain et ses "amis" voire admiration pour Napoléon.
Le summum étant atteint lorsque certains en arrivent à qualifier de racistes les albums d'auteurs (belges) de Tintin, les Schtroumpfs tout en épargnant, jusqu'ici, les BD françaises...!. 

Cette malhonnêteté intellectuelle de facile bonne conscience, qui décrédibilise uniquement les valeurs d'autrui, est d'ailleurs commune à tous les domaines évoqués dans cet article. 

 

Domaine sexuel

La femme est l'égale de l'homme et toute discrimination sexuelle ou différence salariale est à proscrire.
Sauf que: Que n'entend-on pas les mêmes hommes (souvent) dire que la prostitution féminine est nécessaire car elle évite à des addicts, pervers et autres (probablement) grands! séducteurs mus par d'irrépressibles besoins de commettre des viols.
Comment peut-on encore qualifier un meurtre sur une femme de meurtre passionnel ou meurtre d'honneur?!. Où est la passion, l'honneur pour un mari, frère, père lorsque par mésestime de soi-même, jalousie maladive, il tue celle qu'il prétend aimer.

De même et l'affaire DSK (encore non jugée) devrait nous rappeler au moins le principe sinon la définition que séduction n'est pas synonyme d'harcèlement ou d'insistance vulgaire sur base de la différence de pouvoir, d'argent, de statut social.

Est-il normal de tolérer les ports de voile, burqa et autres affublements discriminatoires, sous protection de l'argument religieux, alors même qu'ils stigmatisent seulement les femmes et n'augmentent-on pas le risque de gestes déplacés, brimades verbales et viols sur celles qui ne portent pas "encore" ce type de vêtements.
Anecdotiquement, on notera que Oussama Ben Laden, un de ceux qui imposait le plus vigoureusement le port du voile aux femmes, disposait de vidéos pornographiques dans lesquelles les femmes n'en portaient pas vraiment...!.

En termes d'égalité femme-homme, aucune civilisation n'est à l'abri de raisonnements d'un autre âge qui veut que la place de la femme voire son épanouissement soit de devenir mère et de consacrer la plus grande partie de son temps voire la totalité au bon fonctionnement d'un ménage afin que l'homme puisse vivre et travailler en paix de toutes corvées ménagères.

Autre article sur ce sujet:
Femmes, je vous aime: Cliquez  ICI

Coincées entre intégrisme religieux oppressant et machisme vulgaire, on note d'une part que certaines écoles commencent à proscrire certaines tenues dites "provocantes et à risque"!! comme les jupes, les t.shirts trop courts ou moulants...quand, d'autre part, de plus en plus de femmes se déplacent et travaillent, y compris les parlementaires, en pantalons afin d'éviter tant que possible toutes remarques désobligeantes.
Faudra t'il en arriver à ce que la burqa devienne le seul accoutrement autorisé?!.  

 

Domaine religieux

Dans nos sociétés occidentales, laïques, il faut garantir à toutes les religions une totale liberté de culte ainsi que l'accession aux moyens financiers nécessaires à l'exercice de celui-ci en des lieux adaptés à sa pratique.
Sauf que: Hormis lors d'époques largement révolues pendant lesquelles l'étendard religieux fut levé en prétexte d'invasions et de conquêtes exclusivement territoriales, jamais aucune des religions n'a posé problème aux pouvoirs politiques tant ceux-ci ont compris les dérives possibles engendrées par ces discours visant à placer les préceptes instaurés par un supposé divin ou son envoyé au-dessus des lois que les hommes promulguent en fonction de la réalité des situations, besoins et nécessités.
Alors la religion musulmane ne serait-elle pas la seule à tenter de renouer avec une reconquête pacifique mais ferme de nos sociétés?
Question se pose lorsqu'on met en perspective sur quelques dizaines d'années, la progression et accomplissement de leurs demandes d'abord, exigences ensuite dans différents domaines touchant tantôt aux droits des femmes, tantôt aux préférences alimentaires dans des proportions qu'aucune autre religion, même catholique, n'a réussi à imposer en si peu de temps.
Que penser du soutien politique (Ministre de la Culture) à une "oeuvre d'artiste"? telle que Piss Christ quand dans le même temps une banale caricature de Mahomet est jugée par les mêmes édiles politiques comme offensante pour l'autre communauté.
A moins que la réaction violente des uns soient plus à craindre que la passivité des autres...

Autre article sur ce sujet:
Religions, opium du peuple: Cliquez  ICI

 

Domaine politique

L'ingérence (surtout occidentale) sous fanion de l'ONU est bénéfique pour les peuples victimes de tyrans.

Sauf que: Qui les qualifie de tyrans et pourquoi après tant d'années au pouvoir, reçus partout avec tous les égards, deviennent-ils des tyrans?
Parmi les occidentaux, donneurs de leçons, hormis Hitler dont apparemment on ne plus parler, n'y a t-il pas des dirigeants bien-aimés coupables de bien plus de morts civiles que les tyrans locaux combattus?.

Alors l'ingérence ne serait-elle tolérable que dans un sens ou bien, un jour, verra t'on d'autres puissances avec, imaginons la Chine et l'Inde en tête, envahir tel ou tel pays, disons européen, afin d'en déloger, suivant les principes de ce nouvel ordre mondial à venir, celui que les potentats d'alors considéreront comme un vulgaire dictateur.

Commentaires et réactions

Si, votre niveau de tolérance est d'un niveau tel que la confrontation d'idées, le possible examen d'autres analyses n'est pas envisageable et que seule votre opinion est la seule qui mérite qu'on s'y attarde, dites-vous que cet article est totalement inintéressant et ainsi le débat est clos.
Et que vive le "Politiquement correct" possible future victoire d'un Big Brother de la Pensée unique taillée sur mesure pour tous les Bisounours de la planète libre ou en voie de l'être et que du temps des Romains on connaissait déjà sous le principe rassurant de "Du pain et des Jeux".

 

Article écrit par Pol et Mick

 

Cet article est sélectionné sur AGORAVOX.

Pour le noter et le commenter, suivez ce  LIEN

 

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : pensée unique, politique, société | |  Facebook | | | | Pin it! |

15/11/2010

Femmes: Le passé de l'homme!.

Viols.jpg

 

Au siècle passé, on soulignait les mérites de la conquête progressive des droits pour la femme (enfin) presque équivalents à ceux des hommes.

Depuis le passage au XXIè siècle et la "découverte de la mondialisation" qui met en lumière un délitement des valeurs de l'Occident globalement contesté dans sa suprématie économico-politique, le mouvement connait un net ralentissement et même un recul dans l'équilibre fragile du respect des droits des femmes.

Place des femmes en temps de guerre.

 

Afrique du Sud:

On ne parle pas de Cape Town (la ville du Cap, l’une des trois capitales du pays) mais de Rape Town, littéralement « la ville du viol ». Il faut dire que le viol se porte bien dans la Nation Arc-en-ciel. Selon un récent sondage, trois-quarts des hommes ont commencé à violer lorsqu’ils étaient adolescents, pour moitié ils ont déjà violé plusieurs fois et un sur vingt l’a fait il y a moins d’un an. (Novopress)

RDC:

Les femmes subissent des viols en réunion, souvent devant leur famille et leur communauté. Il existe de nombreux cas où des parents masculins sont forcés sous la menace d'une arme à feu de violer leur propre fille, leur mère ou leur soeur, a-t-elle expliqué, à l'issue de onze jours d'investigations au Congo-Kinshasa.
Les femmes sont fréquemment blessées par balles ou par arme blanche dans leurs organes génitaux, après avoir été violées.
Des femmes ayant survécu à des mois d'esclavage m'ont dit que leur tortionnaires les avaient forcées à manger des excréments ou la chair humaine de proches tués", a-t-elle ajouté.
Elle cite pour exemple une conversation avec une fillette de dix ans hospitalisée dans l'établissement, et qui avait été enlevée avec ses parents: "elle a dû être opérée d'urgence parce que ses tortionnaires lui avaient planté une branche dans les organes génitaux." (AuFéminin)

Ils ont tranché les cœurs et autres organes de leurs victimes et forcé les familles (des victimes) à les manger(...). Une fillette a été exécutée, dépecée et ensuite mangée ».
C’est ce qu’a affirmé mercredi un porte-parole des Nations-Unies, lorsqu’il a communiqué les résultats d'une enquête menée sur les atrocités dans le nord-est de la République démocratique du Congo. « Ces groupes armés sont composés d'éléments incontrôlables » issus du Mouvement de libération du Congo (soutenu par l'Ouganda) et de deux factions de moindre ampleur, a ajouté Patricia Tome.
Des enquêteurs ont été envoyés dans la région, près de la frontière ougandaise, à la suite de combats qui selon des ONG, ont provoqué la fuite de 155.000 personnes depuis la mi-octobre. Ils se sont poursuivis en dépit de l'accord de paix conclu en décembre pour mettre un terme à la guerre civile en RD du Congo, qui, depuis 1998, a fait, autour de deux millions de morts. « La mission d'enquête a recueilli des témoignages qui parlent de pillages, de viols systématiques ainsi que d'exécutions sommaires et d'enlèvements », a expliqué Mme Tome. « Cela a été présenté à la population comme une campagne de vaccination, incluant le pillage de toutes les maisons et le viol de toutes les femmes » a continué Tome. (Aujourd'hui)

Témoignages de victimes:

Que ce soit les FDLR ou les Maï-Maï, c'est toujours pareil. Ils kidnappent toutes les femmes du village à partir de 13 ans.

Arrivés dans la forêt, on nous regarde et celles qui pèsent moins de 50 kilos sont exécutées. D'autres ont moins de chance. Ils leur tranchent les seins et les mangent, persuadés alors de bénéficier de pouvoirs magiques. J'ai vu ces femmes agoniser et on ne pouvait rien faire pour elles. C'était horrible…

Nous vivions nues. On devait assouvir les besoins sexuels de tous les soldats. J'ai été violée parfois plus de dix fois dans une même journée. Ils cherchent de l'or dans nos vagins.

Mais je m'estime chanceuse, j'ai vu des femmes enceintes qu'ils ont enterrées vivantes pour que la terre soit fertile. » (Rue89)

CAMEROUN:

C'est une pratique devenue courante au Cameroun. Les mères des jeunes Africaines mutilent les seins de leurs filles avec des pierres brûlantes et du charbon ardent. Le but? Les protéger des hommes et plus particulièrement des violeurs. C'est ce qui en ressort d'un documentaire impressionnant.Cette pratique, aussi douloureuse que barbare, touche une fille sur quatre au Cameroun. Mais pour les mères de toutes ces victimes, qui jouent un rôle capital dans la plupart des cas, cette souffrance est devenue une obligation.Elles ont à peine 9 ans Selon un documentaire vidéo, les femmes espèrent protéger leurs filles.

En mutilant leurs seins, elles pensent les rendre moins attractives aux yeux des hommes. Et donc de les protéger également des violeurs et des pratiques sexuelles en tous genres. (7/7).

GUINEE:

Témoignages:

Une femme de ménage de 26 ans ayant subi un viol collectif perpétré par trois membres de la Garde présidentielle dans le stade a raconté en sanglotant comment une femme a été violée puis tuée d’une balle dans le ventre : Ils ont déchiré mon pantalon avec un couteau et trois m’ont violée, l’un après l’autre. Ils ont pointé leurs armes sur moi, en disant qu’ils allaient me tuer, et ils m’ont frappée avec leurs fusils. Après avoir fini, ils m’ont frappée dans mon sexe. Au même moment, j’ai vu une petite fille à environ cinq mètres de l’endroit où j’ai été violée. Après avoir fini avec elle, l’un d’eux lui a tiré dans le ventre là où elle était couchée. Ils lui ont tiré dessus avec un de leurs fusils. (AllAfrica).

En résumé:

__________ 

Des nombreux cas précédents, on notera que, malgré le "Politiquement correct" associé à la repentance occidentale généralisée, les peuples décolonisés depuis des décennies ont su, malheureusement, régresser assez vite en renouant avec des pratiques, croyances locales et rites barbares complaisamment autorisées par des potentats locaux qui y voient un moyen de contrôle facile sur des populations en souffrance.

De manière objective, moins polémique et plus générale, les viols et diverses exactions commises à l'encontre des femmes ne sont, hélas, pas confinés en un seul temps et lieu mais qu'au contraire ceux-ci sont l'apanage de toutes les guerres sur tous les continents et que très certainement, les récits de toutes les femmes qui en sont les victimes rivalisent de barbaries et d'horreurs.

 

 

Place de certaines femmes...en temps de paix.

 

Le repassage des seins est une forme de protection imaginée et validée sur des décennies par certaines mamans pour protéger leurs filles du regard “malsain” de certains hommes. Une sorte de contraception pour éviter parait-il des grossesses non souhaitées, une protection pour freiner leur puberté.

Que dire des familles qui suppriment les bébés filles parce que leur futur mariage entraînerait des dépenses de dot qu'ils estiment ne pouvoir assumer.

Au vu de ce qui précède,  il faudrait presque se rassurer en considérant comme anecdotiques voire futiles les coutumes archaïques actuellement imposées aux femmes y compris à celles qui vivent dans les sociétés occidentales dites "démocratiques et laïques"? (burqa, voiles, séparation hommes-femmes, sorties surveillées ou interdites) quoiqu'il serait intéressant de se poser la question de savoir en vertu de quel droit supérieur, hormis le prosélytisme et l'affichage d'une infériorité des femmes vis à vis des hommes qui, en référence aux écrits religieux (Coran) datant du 7è! siècle, conseillent fortement ou obligent les femmes à porter publiquement un signe distinctif et propre à une foi censée être personnelle et réservée à la sphère soit privée, soit en des lieux de culte consacrés. (Autre article: Religions: Opium du peuple...) http://infotox.skynetblogs.be/archive/2008/06/04/religion... 

Comparaison n'est pas raison, cette ostentation peut rappeler à certains (juifs) des temps où cette différence visible n'était pas franchement considérée comme signes d'émancipation et recherche d'une multiculturalité apaisée...ainsi que de manière plus philosophique, tout groupe ou personne qui, au nom d'une doctrine, propagande se voit soumis à des codes particuliers qui lui fait perdre son indépendance de choix personnel devient inexistant d'autant plus si ces codes le différencie nettement de l'ensemble de la société dans laquelle il est censé s'épanouir en harmonie et non en opposition.

Sauf que l'insidieuse discrimination à l'instruction, la soumission à des règles vestimentaires et de comportements que l'on pourrait qualifier d'apartheid sexuel a de beaux jours devant lui grâce à l'appui d'une foi religieuse sexiste la plus souvent mise en évidence par la religion musulmane mais aussi, ne le sous-estimons pas, prônées par les églises évangéliques appuyées politiquement par le Tea party aux USA.

D'autant que les sociétés occidentales en totale perte de valeurs et d'influence renoncent à la défense de leurs valeurs, au demeurant aussi valables que celles défendues par d'autres formes de société, et accompagnent cette montée en puissance de préceptes religieux importés supérieurs aux lois dites démocratiques sous le prétexte hypocrite et fallacieux de tolérance, d'intégration et du seul mot autorisé actuellement: multiculturalité! qui voit notamment dans l'enseignement en pointe dans la diversité culturelle devenir rapidement des centres monocultes au sein desquels les enseignantes non voilées se font régulièrement insultées, bousculées sans parler des coups et agressions à l'arme blanche en cas de remarques pédagogiques jugées offensantes pour un élève qui ne supporte pas l'autorité de la femme, ce que le pouvoir organisateur tente de camoufler préférant soit confier ces postes à des femmes plus en accord vestimentaire avec cette "nouvelle" majorité des élèves, soit ne plus engager que des hommes quand ce ne sont pas les cours qui se voient tout bonnement réadaptés aux exigences culturelles et cultuelles.

Autant l'ingérence peut apparaître à beaucoup et à raison comme n'étant qu'une facette "noble" d'un post-colonialisme en ce que le message qui veut que certains croient leurs valeurs si supérieures à celles des autres qu'ils s'arrogent le droit de l'imposer fût-ce par la force, autant l'abandon de ces mêmes valeurs au sein de ces sociétés occidentales fait la preuve d'irresponsabilité historico-politique et, contrairement à ce que d'aucuns prétendent espérer, ne fera que plonger encore plus rapidement ces sociétés dans un gigantesque chaos mondialisé dominé par l'intransigeante violence du plus fort.

Néanmoins, relevons comme quelque peu paradoxal l'argument de la prétendue défense de l'égalité entre hommes et femmes lorsque l'on voit qu'aucun "croyant" de quelque religion aussi stricte soit-elle ne se prive de la prostitution féminine pourtant rarement voilée...ni de sites pornographiques ou de trouver, sur les sites de socialisation, les noms de différentes origines repris sur les listes d'amis de filles aux photos dénudées sans oublier le recours aux seins nus en "soutien"! de n'importe quelle cause médicale, publicitaire ou pour finir, l'inégalité persistante en matière de salaires ou l'abandon de carrière à l'arrivée d'enfants pour celles que leurs compagnons appellent affectueusement leur "moitié" plutôt que leur égale qui confirme que, pour la plupart, le droit des hommes est supérieur aux droits des femmes restreints aux "plaisirs" du compagnon, du ménage et de la garde des enfants!.

A cela vient s'ajouter la violence domestique qui comme son nom l'indique vise celle qui se commet à domicile au sein d'une famille et/ou d'un "couple" et qui est en augmentation sensible d'autant que souvent celle-ci est couverte par l'approbation coupable et complice de la famille et/ou de l'entourage allant jusqu'au meurtre de la femme qui aurait eu le malheur de vouloir se soustraire à cet enfer en tentant la séparation considérée comme insupportable par l'homme qui avec l'assentiment de la justice considérera qu'il s'agit d'un irrépressible coup de folie conduisant à un banal crime passionnel!. (Article INFOTOX: Femmes: Je vous aime, un peu, beaucoup...: http://infotox.skynetblogs.be/archive/2010/03/08/femmes-j...). 

 

A ce propos, le paroxysme de la négation de la femme semble être atteint avec l'importation d'une autre pratique répandue hors Occident  de mariages forcés dans lesquels la fille parfois âgée d'à peine 3 ans! (Inde, Népal) est simplement promise (vendue) à un homme que la plupart du temps elle ne connait que la nuit de noces, ce qui n'est rien d'autre qu'un viol dont les parents si aimants! sont les instigateurs allant jusqu'à égorger leur fille sous couvert de crime d'honneur (notions d'honneur? sujettes à la religion) lorsque celle-ci a le malheur de fréquenter un homme de la "mauvaise" religion!.

Parmi les nombreux renoncements aux quelques valeurs restantes des sociétés occidentales et dans la course effrénée à la satisfaction des minorités visibles et revendicatrices, la polygamie et autres formes de vie en communautés en opposition à la quête de la monogamie serait, comme le souligne Jacques Attali (Amours) la prochaine étape vue par cet ex conseiller de F. Mitterrand, espérons-le meilleur économiste que philosophe, comme une évolution positive d'épanouissement alors que dans les faits, et à l'exemple des sociétés surtout africaines qui le vivent, rares voire inexistantes sont les femmes qui se retrouvent à la tête d'un "harem masculin"! confirmant en cela énième forme de prédominance de l'homme.

De même peut-on se demander si la lutte contre la pédophilie aurait autant d'acuité si l'écrasante majorité des victimes n'étaient pas des garçons mais plutôt des filles.

Cela parait exagéré comme propos sauf qu'il est factuel qu'une fille déposant plainte pour viol, ne fut-ce que 5 ans après les faits, a de fortes (mal) chances de voir son action déboutée pour manques de preuves alors qu'un homme qui entame une action identique 40! ans après les faits (avec prime de culpabilité automatique envers les curés...) se voit dédommagé et soulagé de voir ce bourreau emprisonné.

Par parenthèse, il faut vraiment être croyant et/ou crédule pour avaler la couleuvre selon laquelle si l'on en croit les révélations actuelles, surtout dominées par la crainte de heurts et protestations violentes émanants d'autres communautés nettement moins passives, seule la religion catholique engendrerait des pervers sexuels.

Regrettable de constater que le XXIè siécle ne sera probablement pas le siècle qui verra la raison laïque l'emporter sur ces croyances, sectes et religions figées dans le siècle qui les a vus naître qui ne transmettent que messages de clivages et de soumissions respectifs dont la formulation simpliste vise à l'endoctrinement (enrôlement) des masses trop souvent peu instruites et qui se satisfont des avantages que leur procurent les pays accueillants d'autant que ceux-ci, constat d'échec de l'intégration multicultuelle oblige, aménagent lois et règlements de vie en commun non plus au nom de la société globale mais bien en fonction des particularismes des différentes communautés qui la composent et malheureusement pour les femmes, cela devrait se solder dans la plupart des cas par une régression de leurs droits.    

 

Article écrit par Pol et Mick.

 

Cet article est sélectionné sur AGORAVOX.

Pour le noter et le commenter, suivez ce  LIEN

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : femmes, société, religions, viols, droits | |  Facebook | | | | Pin it! |

05/07/2010

Valeurs humaines: le crash final.

Fuck.

.

.

.

.

 

A l'image de ce "sigle" qui est présent, en photos ou en slogan, sur la majorité des profils de médias dits sociaux et de forums ou de commentaires, la société aussi intégrée? et mondialisée, qu'on se force à nous la présenter au travers de discours politiques lénifiants véhiculés sur tout support médiatique, ne fait plus la différence entre tolérance et laxisme et, en cela, la justice contribue, au vu de quelques décisions récentes, à renforcer un sentiment d'impunité face au soi-disant sentiment d'insécurité mis en avant par des autorités qui, malgré la succession de faits graves qualifiés de violence "gratuite" ne cessent d'en minimiser la portée sociale et exemplative d'une société en totale perte d'identité et de valeurs humaines.

NOS HEROS ou NOS ZEROS?.

De plus, comment feindre ce basculement de valeurs lorsque les médias et certains politiques inconscients nous présentent comme des pourfendeurs salutaires d'un système libéral corrompu des "traders" plus victimes d'un complexe d'infériorité voulant, au risque de faire exploser la société qui a eu le malheur de leur faire confiance comme employés ou collaborateurs (terme plus flatteur pour leur égo sur-dimensionné) ou encore de nous présenter comme un "Robin des Bois" un convoyeur-voleur devenu subitement amnésique une fois son forfait accompli avec pour ultime excuse que la faute réside dans le fait que la société pour laquelle il travaillait n'avait pas suffisamment sécurisé ces transports de fonds.

Tout ceci parmi la foison de communiqués de presse, d'émissions de divertissement et autres reportages-choc qui ne cessent de présenter les larcins, grivèlerie, trafics divers et cambriolages comme de palpitantes aventures lucratives ne se soldant, pour quelques malchanceux, que par une peine de prison relativement faible au regard des butins mis à l'abri et rarement restitué autrement qu'au dépens des assurances souscrites par les personnes ou sociétés lésées.

Et encore, nous éviterons de parler de tous ceux qui soit sous couvert de rites, religions et autres croyances ancestrales commettent des crimes de sang ou d'honneur?!, soit véhiculent des messages haineux, racistes ou sexistes soi-disant au nom de prophètes ou de guides de tous ordres.

ERE DE COM

L'ère de la communication instantanément online permet à tous, instruits ou non, de convaincre ou d'annoner mais surtout de diffuser n'importe quel propos anodin et d'en faire un buzz mondial au mépris  des valeurs de respect humain et de contribuer ainsi à un émiettement voire à une "ringardisation" de ces principes pour y substituer un échange de quolibets, délations et rumeurs le plus souvent réduit à quelques lettres vaguement mises à la suite l'une de l'autre en vue d'exprimer ce qui ressemble à une prose menaçante de type phonétique mais qui jamais ne tolère la contradiction à fortiori lorsqu'il s'agit de communautarisme, identité et religions.

La récente mais pas dernière "insulte" d'un français...qui lors d'une visite surprise de N.Sarkozy dans une de ces banlieues, bêtement qualifiées de sensibles, lui lance que ce dernier n'est pas le bienvenu dans SA zone n'est que l'amère constatation de ce qu'un nouvel ordre social sévit en marge du droit national au sein même du territoire sans que ceci ne soit véritablement réprimé hormis en présence ponctuelle des caméras de télévision.

Néanmoins, n'omettons pas de souligner la triste responsabilité des dirigeants politiques qui en matière de vocabulaire châtié, d'exemplarité de comportements et de probité ont, ces derniers temps, quelques lacunes qui ne les grandissent pas auprès d'une population en décrochages multiples et qui risque de subir les diktats de quelques "caïds" véritables chefs de gangs imposants une pénible "way of life" à tous ces êtres réduits au silence qui avec femmes et enfants ont le malheur de devoir habiter ces immeubles et quartiers propices aux trafics divers et variés dont l'Etat français n'a cure.

CONCLUSION

Lorsque ces minorités violentes et revendicatrices deviendront majoritaires, nos sociétés éprouveront des difficultés à survivre autrement que sous l'autorité dictatoriale et totalitaire mais gageons qu'il s'en trouvera toujours certains "bien pensants" pour encenser la réussite de cette sacro-sainte intégration "politiquement si correcte" de la culturalité ethnique et religieuse...ou pas!.

Article écrit par Pol et Mick.

 

 

 

  

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : société, religions, politique, libertés | |  Facebook | | | | Pin it! |