30/04/2007

Elections Françaises J-?: Balle au Centre...

images

 

 

TACTIQUE "Entre-deux-tours".

 

A la suite d'un résultat "binairement" classique au premier tour de l'élection présidentielle française qui aurait pu de par sa banalité devenir quelque peu soporifique et replonger les électeurs dans une léthargie compréhensible, on a droit à un débat à distance des plus tactiques visant à s'approprier pour S.Royal : les "faveurs" de F Bayrou et pour N.Sarkozy : l'adhésion des députés et des électeurs soutenant le représentant du Centre.

A prioiri, la manoeuvre du candidat de Droite s'avère concluante au vu des sondages qui le voient accroître son avance sur la candidate de Gauche qui d'une part s'isole de l'extrême-gauche mais aussi d'une partie importante de son propre parti qui n'apprécie pas ce "recentrage" social-démocrate.

Pour tenter de récupérer quelques voix, l'entourage proche de S.Royal, parmi lequel l'absence des "éléphants" est évidente, reprend les vieilles recettes de tentavives de diabolisation de l'opposant en soulignant une supposée attitude brusque, brutale jusqu'à en faire une caricature Guignolesque qui ne trompe que les seuls électeurs pour lesquels la compréhension politique se résume aux images.

N.Sarkozy, quant à lui, reste fidèle à la ligne politique fixée depuis bien avant qu'il ne se déclare candidat à cette élection  en insistant sur les accents volontairement populaires sans pour autant être populistes de maintien de la sécurité et d'une promotion de l'effort récompensé.

Indépendemment de toutes considérations politiques, on peut souligner que les deux candidats auront fait montre, au fil des années et des épreuves, d'une ténacité évidente pour en arriver à briguer la plus haute fonction de l'Etat français.

 

QUID DU CENTRE?.

 

Au lendemain du résultat du premier tour F Bayrou, quoique fort probablement déçu de ne pas avoir réussi à se qualifier pour le second tour, a annoncé un changement de nom pour l'UDF qui devient le Parti Démocrate (connotation politique américaine).

Dans sa volonté mal appréciée, incomprise (par facilité) par certains d'ouvrir le jeu politique et de se démarquer de ces deux voisins omnipotents, le risque est grand pour ce nouveau parti de se voir vampirisé et  réduit à nouveau au rôle de faire-valoir qu'il était précédemment hormis le moment de la création de l'UDF par V.Giscard d'Estaing qui, ceci découle peut-être de ce changement de nom, a décidé de soutenir N Sarkozy.

L'avenir et la progression du Parti Démocrate ne sont envisageables qu'à deux conditions:

-Les députés issus du goupe parlementaire de F.Bayrou sauront-ils restés insensibles aux promesses de postes à responsabilités diverses en cas de défection du Parti Démocrate et de ralliement à l'un des deux partis dominants?.

Au vu de certaines réactions dès avant les élections, on peut en douter.

-Les électeurs venus en masse dans les dernières semaines précédant le premier tour adhéreront-ils résolument aux thèses politiques de ce parti une fois l'engouement médiatique retombé?

L'hypothèse d'une défaite plus importante que prévue de S Royal qui ne manquerait pas de "réveiller l'appétît de certains éléphants" pourrait permettre à F Bayrou de réussir son incroyable pari de s'arrimer une partie de la gauche "social-démocrate" personnifiée par Strauss-Kahn et de créer ainsi un vrai grand parti dont le poids serait plus que significatif.

L'avenir du PS tel que nous le connaissons actuellement se joue dans cette élection et l'apparente union entre les courants Strauss-Kahn, social démocrate moderne et Fabius, gauche dogmatique pourrait éclater au lendemain de cette élection voire, plus exactement, après les législatives.

 

CONCLUSION.

 

Il est évident que cette élection représente la fin de la politique des "anciens"cooptés et que la population, en grande partie grâce au vecteur de débats que représente Internet, aura réussi pour la première fois à imposer aux partis établis les candidats de son choix et plus encore avec la "prouesse" réussie par F.Bayrou.

Dans ce dernier cas, certains médias ont dû vivre cela comme une véritable révolution Internet qui aura méprisé l'incessant rappel dans tous les journaux télévisuels ou écrits de réduire dès le départ le choix des électeurs dans un affrontement UMP/PS avec une possibilité de surprise venant du FN !.

Bien évidemment, une perte d'influence de ces médias avec pour conséquence un moindre rendement de recettes publicitaires ne peut que les inciter à tenter de marginaliser ce outil de vraie politique participative!.

Aux votes, citoyens....

 

 

 

 

 

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : politique, elections, france, presidentielles | |  Facebook | | | | Pin it! |

20/02/2007

M.Papon : eaux troubles de Vichy!.

 

vichy

 

.

 

 

REGIME DE VICHY

 

Maurice Papon ( 1910-2007) remue les esprits en raison de la demande faite par son avocat, Maître Vuillemin, d'enterrer cet ancien haut fonctionnaire avec sa Légion d'honneur délivrée en 1948 sous le général de Gaulle.

Ce qui pose problème, c'est que celle-ci lui a été retirée en 1987 au terme de son procès pour collaboration avec l'occupant en temps de guerre et crimes contre l'humanité en relation avec des ordres signés de déportation de juifs.

Lors de la deuxième guerre mondiale, le maréchal Pétain ( 1856-1951), à la signature de l'Armistice de Juin 1940 constatant la défaite de la France, choisit de collaborer avec Hitler et instaure le régime de Vichy.

C'est dans ce contexte de nationalisme de gauche que M.Papon est nommé en 1942 secrétaire général de la Préfecture de la Gironde à Bordeaux où il dirige entre autres le Service des Questions juives.

A l'issue de la guerre qui vit la défaite allemande, M Papon produit un certificat de Résistance signé par le responsable du réseau Jade.

Le général de Gaulle le confirme dans ses fonctions de Préfet des Landes.

Préfet de Corse (1947).

Préfet de Constentine en Algérie (1949).

Préfet de police à Paris (1958-1967).

Ministre du Budget (1978-1981)

Un parcours exemplaire sous et en compagnie de quantités d'hommes politiques de toutes tendances qui connait un arrêt brutal en 1981 suite aux révélations d'activités criminelles sous Vichy diffusées par le journal : le Canard enchaîné.

Toujours est-il que cette même année un comité de "sages" confirme sa qualité de résistant de guerre.

Mais le doute est installé et de procédures en procès, il sera inculpé en 1987 de crimes contre l'humanité et déchu de sa Légion d'Honneur.

 

FRANCISQUE, LEGION DE DESHONNEUR.

 

Pour rappel , la Francisque était une décoration créée et remise par le Maréchal Pétain en signe de son estime.

Hormis M Papon, on dénombre 2626 personnes jugées "dignes"de cette décoration.

On pourrait supposer que toutes ces personnes ont connu la même déchéance sauf que sur cette liste apparaissent les noms de:

-Raymond Marcellin (1914-2001) Secrétaire général de l'Institut d'Etudes corporatives (Vichy).  Après-guerre: Ministre

-Michel Debré (1912-1996) Maître des Requêtes au Conseil d'Etat (Vichy).

Après-guerre: Premier ministre décoré de la Légion d'honneur.

-Maurice Couve de Murville (1907-1997) Directeur des Finances extérieures (Vichy). Après-guerre: Premier ministre.

-Alexandre Sanguinetti (1912-1980) Administrateur des Biens juifs (Vichy).

-Antoine Pinay (1831-1994) Membre du Conseil national de Vichy.

 Après-guerre: ministre.

-Jacques Chaban-Delmas (1915-2000) Cabinet de la Production industrielle (Vichy). Après-guerre: Premier ministre.

Mais aussi:

Les frères Lumière, le général Sahan, les acteurs C Vanel, J Nohain et P Fresnay, LouisII de Monaco et la liste continue...

Est-ce à dire qu'ils étaient tous de vils collabos ou que le caractère moins important et moins visible de leurs fonctions aura réussi à les préserver d'enquêtes approfondies?.

Ne serait-il pas plus correct de constater, qu'hormis une quantité non négligeable de personnes de toutes conditions sociales et politiques qui ont volontairement collaboré dans un but d'enrichississement personnel, il convient de reconnaître que d'autres sont bien "obligés" de prendre des responsabilités politiques et économiques qui ne manqueront pas d'être discréditées dès la fin du conflit..

 

CONCLUSION

 

N'oublions pas que l'ex Président F Mitterand (1916-1996), dont le parcours de résistant actif était exemplaire, reçevait la Francisque au Printemps 1943 des mains du Maréchal Pétain.

Pourquoi l'Etat français ne dépossède t-il  pas la personne déchue de la décoration?

Ce dernier soubresaut "nerveux" aurait été évité.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : actualite, infos, histoire, france, international | |  Facebook | | | | Pin it! |

12/02/2007

S.Royal: Désirs d'Avenir ou Démons du Passé?

 

imagesCAHB1ISQ

 

 

 

 

.

100 MESURES SANS MESURES.

 

 

Après la phase des consultations participatives et des approximations politiques, nous avons enfin droit à un document portant le nom de  Pacte Présidentiel .

La candidate socialiste, Ségolène Royal, a dévoilé au meeting de Villepinte, ce 11/2/2007, l'ensemble des mesures censées redresser la France dès son accession à la Présidence. 

Faisons abstraction des énoncés de bonnes intentions propres aux campagnes électorales dont le but n'est pas de convaincre mais bien de séduire, pour ne retenir que les mesures suceptibles de modifier radicalement, au vu de leurs coûts, le fonctionnement de la société et de l'économie française.

 

EXTRAITS DU PACTE PRESIDENTIEL

 

1. de la confiance retrouvée.

_______________________

Taxation supplémentaire envers les entreprises privées qui affecteraient leurs bénéfices prioritairement à la rétribution des actionnaires.

Création multiple d'Agences régionales.

-Remarques:

Risque de délocalisation provoqué par l'instauration d'un climat d'inquisition et de rage taxatoire.

Le nombre de fonctionnaires déjà très supérieur à la moyenne européenne s'en trouvera encore augmenté.

 

2.du pouvoir d'achat garanti.

________________________

Augmentation généralisée des salaires.

SMIC porté à 1500euros.

Retraite revalorisée.

Doubler l'allocation de rentrée scolaire.

Tarifs bancaires réglementés par l'Etat.

-Remarques:

Toute générosité même démagogique a un coût que le déficit actuel ne peut assumer.

L'expérience de gouvernance socialiste passée en a montré les limites.

 

3.du travail pour tous.

__________________

Constat socialiste: le chômage ne baisse que dans les statistiques officielles.

Interdiction de licencier pour une entreprise qui réalise des bénéfices.

Remboursement des aides si l'entreprise délocalise.

-Remarques:

Contester les résultats positifs engrangés (chômage) par la Droite et ne retenir que les aspects négatifs relève de la suffisance et non de l'objectivité.

Par contre, la mesure sanctionnant le remboursement d'aides en cas de délocalisation devrait devenir une règle européenne.

 

4.de la réussite éducative et culturelle.

_______________________________

Création d'un service public de la petite enfance.

Soutien scolaire gratuit avec répétiteur.

Deuxième adulte dans les classes (surveillant).

Création de centres préparatoires aux grandes écoles dans les quartiers qui en sont dépourvus.

Création d'écoles de parents destinées à leur rendre l'autorité parentale.

Création d'un service public d'orientation des jeunes.

Création d'un service civil pour les jeunes.

-Remarques:

Dans l'absolu, toutes ces créations de services destinés au public ne réussiront qu'à augmenter considérablement les dépenses du budget de l'Etat.

Il serait plus judicieux d'examiner pourquoi les outils à l'orientation et au respect des lois à notre disposition manquent d'efficacité plutôt que de les supprimer pour en créer d'autres.

 

5.de la sécurité sociale .

___________________

 

Création de dispensaires en zone rurale.

Création d'une carte sociale 16/25 offrant la gratuité de 2 consultations/an.

Contraception gratuite pour jeunes filles de moins de 25ans.

Fixer le minimum pension proche du SMIC.

-Remarques:

Comment assure t-on le financement de toutes ces mesures ?.

 

6.de la lutte contre toutes les formes de violence.

_______________________________________

Apprendre la civilité aux enfants.

Plus de personnel dans les transports en commun.

Placer un gardien dans tous les immeubles sociaux.

Obligation pour tout établissement d'engager à temps plein une assistante et une infirmière.

Création d'une nouvelle police des quartiers!.

Création de brigades pour les mineurs.

Doubler le budget de la Justice pour la rendre impartiale et efficace!.

-Remarques:

Pour contrer le discours sur l'insécurité de JM Le Pen, les socialistes prétendaient qu'il s'agissait seulement d'un "sentiment d' insécurité".

A lire les mesures préconisées ci-dessus, il semble que les sentiments ont fait place à la réalité du terrain.

 

7.de l'excellence environnementale.

____________________________

Préparer l'après-pétrole et anticiper son épuisement.

Diminuer sensiblement la part du nucléaire civil.

Créer un pôle EDF-GDF.

Taxer les entreprises pétrolières réalisants des super profits.

Création d'un poste de vice Premier pour le développement durable.

-Remarques:

Les réserves de pétrole sont gigantesques et  dépendent plus du coût de l' exploitation des gisements que de la quantité.

La France fait encore partie de l'Europe et les règles concernant l'énergie s'y appliquent.

Les entreprises font des profits ce qui assure le maintien de l'activité et de l'emploi.

Toutes super taxations pour des super profits les inciteront à transférer leurs sièges d'exploitation et aboutira à une moins bénéfique perception des impôts.

 

8.d'une République nouvelle.

_______________________

Mise en place de jurys citoyens dans toutes les collectivités.

Tout citoyen récoltant un million de signatures peut faire examiner par le Parlement un projet de loi.

Promouvoir un syndicalisme de masse sponsorisé par l'Etat en octroyant des crédits d'impôts pour les cotisations syndicales.

-Remarques:

Un léger parfum de révolution française avec l'ombre des Jacobins et des Chouans qui plane.

 

9.d'une France forte en Europe.

_________________________

Inscrire dans les statuts de la BCE l'objectif de croissance de l'emploi.

Maintenir la dissuasion nucléaire militaire.

-Remarques:

Les règles européennes sont à respecter par tous, en ce compris une France qui serait dirigée par les socialistes.

Aucun pays ne peut décider de rejeter les règles qui lui sont moins favorables pour n'adopter égoïstement que les résolutions qu'il juge conformes à ses seuls intérêts.

La BCE est La banque européenne et est indépendante des gouvernements nationaux.

 

Le rêve a ses limites qu'il perçoit dès son réveil. (Infotox)

 

 

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : actualite, infos, politique, s royal, socialisme | |  Facebook | | | | Pin it! |

16/01/2007

l'Iran-gate de J.Chirac!.

 

j chirac A Hariri

 

 

 

 

 

 

L'AXE DU MAL.                                                    FRANCE,16/01/07

Le président français examine le possible envoi d'une délégation de personnalités de haut-rang qui pourrait se rendre d'ici peu à Téhéran (Iran).

Son but officiel est d'examiner une fois de plus les moyens politiques pour le Liban de maintenir un semblant d'unité en gardant à l'esprit que le gouvernement de ce pays conduit par F Sinora est toujours menacé de renversement par le Hezbollah, mouvement terroristo-résistant suivant la lecture des uns et des autres.

Sur le plan de l'aide financière récurrente promise au Liban en raison de ces interminables et répétitifs conflits dont la région arabe semble s'accommoder, J.Chirac veut mettre sur pied une conférence internationale dont le but sera de trouver les fonds permettant sa reconstruction.

 

LIBAN, explosions confessionnelles.

 

A ce stade du conflit et d'un contexte régional plus général, il serait intéressant de voir quelle contribution les pays voisins riches de la manne pétrolière verseront et aussi que, hormis la difficulté dans laquelle la frange non musulmane de la population doit subsister, on peut douter du bien-fondé d'une reconstruction massive et coûteuse alors même que les ingrédients d'un nouvel affrontement sont aussi présents.

Néanmoins, la démarche française voulue par J.Chirac pose question car l'Europe représentée par J Solana oeuvrait déjà depuis quelques temps à l'ONU en vue de l'adoption d'une résolution internationale.

La particularité "française" vient surtout du fait que les contacts directs avec l'Iran, dont la politique tant par l'organisation du très controversé show sur la Shoa qui affirmait que l'extermination juive de la seconde guerre mondiale était inexistante ou dans sa volonté de rejet de l'Occident, comporte d'importants risques pour la France elle-même.

 

REACTIONS en chaîne.

 

Il faut savoir que bien évidemment les américains n'apprécient guère ce genre d'initiatives mais aussi que confrontés à la montée en puissance de l'Iran chiite, les pays arabes sunnites comme l'Arabie saoudite ou l'Egypte, déjà affaiblis par l'invasion américaine en Irak qui a évincé du pouvoir les sunnites sans oublier que, parmi les civils tués, les victimes dénommées invariablement comme étant des terroristes par l'occupant proviennent surtout de leur communauté.

Le prochain convoi de forces américaines sera d'aiileurs concentré dans le triangle sunnite autour de Bagdad conformément à une décision de G Bush, cette fois en opposition totale avec la volonté démocratiquement exprimée par la majorité des américains.

Après la réprobation du gouvernement républicain américain et de certains pays arabes, l'Irak pourrait en cas de retrait de la proposition de J Chirac ou plus simplement dans l'hypothèse que ce ne soit pas le ministre des Affaires étrangères P Douste Blazy qui soit chargé de cette mission s'en trouver plus humiliée qu'elle ne le fut lors de la parution assez anecdotique mais magistralement utilisée des caricatures du prophète Mahomet.

Si de telles initiatives prises par l'actuel président français sont uniquement destinées à vouloir exister politiquement jusqu'au terme supposé peut-être à tort de son mandat, ne peut-on craindre que cela ne contribue à  réamorcer une série d'attentats terroristes obligeant le ministre de l'Intérieur N Sarkozy à une vigilance de tous les instants au détriment de sa campagne présidentielle avec le risque d'en perturber le résultat voire d'en interdire le déroulement.

Qui s'inspire de Machiavel...?.

 

 

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : politique, actualite, infos, france | |  Facebook | | | | Pin it! |

17/11/2006

Primaires PS: la voie Royal !

En complément du post:: Elections françaises: Elysée-moi  (voir Archives par posts: colonne gauche).

 

La victoire annonçée de Mad Royal S est surtout celle de ses conseillers en communication qui, complices des médias, appliquent pleinement et avec succès l'approche américaine ou franco-française de type Paris-Match, à savoir le poids des mots en distillant çi et là quelques formules courtes qui feront de longs débats dans les médias par la suite sans oublier le choc des photos en arborant des tenues différentes de la sempiternelle rose à la boutonnière sans oublier les très agréables clichés en bikini publiés par Closer et qui en terme de clichés en ont abattus plus d'un!.

Cette victoire aux primaires socialistes est-elle synonyme de victoire aux présidentielles de 2007 ?.

Objectivement, le score de 60% obtenu auprès de 300.000 militants conditionnés par la notion de vote utile ne devrait étonner que les deux autres prétendants malheureux à cette candidature.

Le faible score relatif de Stauss-Kahn est en grande partie dû à son entrée bien trop tardive dans la campagne alors que depuis très longtemps déjà S.Royal avait su habilement suscité l'intérêt des médias en réussissant à présenter une candidate comme l'incarnation charmante d'un souffle neuf et original démarqué de l'appareil vieillissant socialiste français alors même qu'elle était remarquée et nommée sous la présidence de F.Mitterand et qu'en terme de parti, son compagnon en est le premier secrétaire.

En terme de renouveau et de fraîcheur, cela pose question!.

 

Projection 2007

 

 

Si le duo Sarkozy/Royal se retrouve au second tour de l'élection présidentielle française de 2007, cela impliquera que la tentative des "communicateurs" d'imposer un choix aux électeurs aura enfin réussi et que la critique de bon nombre de politiques sur la pertinence des sondages aura fait long feu.

Les appareils de parti lourds et pesants auront de fait connu leur premier échec.

Toutefois, n'oublions pas que l'électorat socialiste déçu par les défaites de Fabius et Strauss-Kahn pourrait soit ne pas adhérer aux idées changeantes de Mad Royal ou encore qu'une partie basiquement machiste n'accepte pas la perspective d'une femme dirigeant le pays .

Tout conduirait alors vers un affrontement probable Sarkozy-Le Pen en offrant la voie royale!au candidat UMP dont la communication est similaire en tous points à celle de Mad Royal .

Toutefois, si ce fameux traumatisme du 21 avril dont chacun se plaira à souligner l'angoissante!possibilité devait permettre à S.Royal de passer le premier tour, son "résevoir" de votes de gauche sera plus difficile à mobiliser que l'électorat de l'extrême droite assez proche de certaines idées défendues par N.Sarkozy.

 

D'ici là, toujours en référence à l'article publié précédemment : Elections françaises..., nous assisterons certainement à quelques révélations opportunes sur le passé des candidats les plus en vue.

L'accession au poste suprême se fera moins en fonction du programme dont chacun sait qu'il n'est que peu ou prou respecté que sur la capacité des uns et des autres de préserver jusqu'au terme la meilleure image médiatique.

Que le/la meilleur(e)gagne....

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : actualite, politique, elections | |  Facebook | | | | Pin it! |