18/06/2007

Jospin Lionel: Revenu, Vu, Vaincu.

 

 Jospin Lionel

 

 

 

 .

ADIEU.

Ce 28/09/2006, Mr Jospin lionel a, sur RTL, annoncé qu' il ne serait pas candidat à l'investiture socialiste en vue des élections présidentielles de 2007.

Après quelques allusions à de sournoises pressions subies, il assure que lui-même et les électeurs PS seront suffisament intelligents pour choisir le/la candidat(e) à l'issue des débats et seulement au terme de cette pré-campagne.

 

Voilà pourquoi, se placant lui-même dans le camp des moins intelligents, il exclut d'ores et dejà d'apporter sa voix à Mad Royal ségolène à qui il reproche ses propos démagogiques.

Paradoxal de conseiller de ne se faire une opinion qu'à l'évaluation finale des propositions de chacun tout en excluant dès avant la compétition la candidate, pour l'heure, préférée des Français si l'on consulte les sondages.

Vous avez dit intelligence?

 

Ceci dit cette exclusion, lancée par l'ex-candidat à la précédente élection présidentielle dont l'impopularité était telle qu'elle permît à Mr Le Pen jean-marie de parvenir au second tour de celle-ci, ne devrait en rien stopper l'engouement constant pour sa déjà célèbre "consoeur".

 

Toujours est-il que Mr Jospin a finalement compris qu'il valait mieux renoncer plutôt que tenter l'impossible et de connaître un nouvel échec.

 

A tout le moins une leçon de séduction où le charme n'agit plus...

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : elections, politique, lionel jospin, france | |  Facebook | | | | Pin it! |

17/06/2007

Elections Françaises: Résultats 2ème tour.

images

SURPRISE!!.

 

 

Ce 17/06/07.18h30

RESULTATS SORTIS DES URNES.

 

- UMP: 321

- PS: 196

- NC: 21

- PC: 18

- VERTS: 4

MODEM: 5

- FN: 0

 

PREMIERS COMMENTAIRES.

 

Surestimée par les sondages, la victoire de l'UMP, parti du Président N.Sarkozy, est toutefois réelle et confirme la volonté des français de lui donner les moyens de sa politique de rupture avec le passé.

Le PS réussit contre toute attente a maintenir une force d'opposition assez forte.

Quant à F. Bayrou et son MoDem, le mode de scrutin n'aura fait que renforcer un isolement qu'il a en grande partie suscité par une attitude quelque peu trop rigide dans ses récents choix politiques.

La débâcle des autres partis, déjà bien constatée aux Présidentielles, contribue à donner une image "à l'américaine" du paysage politique français dans lequel  deux courants représentent la population et s'affontent.

 

La mise en oeuvre des réformes annoncées devrait pouvoir se faire sans trop d'opposition populaire, hormis certaines réactions syndicales pour lesquelles l'idéologie politique primera sur l'évidente nécessité de mesures nouvelles et urgentes sans oublier que le PS bien moins étrillé qu'annoncé se fera un "devoir" de renaître rapidement.

 

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : resultats, elections francaises, deuxieme tour, actualites, infos, france | |  Facebook | | | | Pin it! |

06/05/2007

Elections Françaises: Les résultats.

N.Sarkozy.

 

 

 

.

Le sixième Président de la cinquième République est:

 

                 NICOLAS SARKOZY.

 

Résultats du scrutin :  53% des votes exprimés.

 

PREMIERES ANALYSES.

 

Pour Nicolas Sarkozy, une victoire très personnelle due à une ambition et à une force de caractère mises au service d'une carrière programmée pour l'accession au poste suprême et ce malgré les ennuis privés et les inimitiés et jalousies politiques tenaces.

 

Pour S.Royal, malgré un assez bon score compte tenu du poids relatif de la Gauche, il sera intéressant d'assister au "réveil" des Strauss-Kahn et Fabius qui , après un mutisme prudent, tenteront de récupérer les "fruits" d'une défaite.

 

Et le Centre de F Bayrou pourrait lui aussi connaître quelques difficultés de par le pouvoir "aspirant" et les postes officiels possibles à attribuer aux députés électrons très libres d'un mouvement dont son président, après une formidable perçée, a pris le risque de refuser tout soutien au candidat de l'UMP devenu Président.

Malheur aux vaincus....

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : resultats elections, france, presidentielles, n sarkozy, politique, resultats | |  Facebook | | | | Pin it! |

30/04/2007

Elections Françaises J-?: Balle au Centre...

images

 

 

TACTIQUE "Entre-deux-tours".

 

A la suite d'un résultat "binairement" classique au premier tour de l'élection présidentielle française qui aurait pu de par sa banalité devenir quelque peu soporifique et replonger les électeurs dans une léthargie compréhensible, on a droit à un débat à distance des plus tactiques visant à s'approprier pour S.Royal : les "faveurs" de F Bayrou et pour N.Sarkozy : l'adhésion des députés et des électeurs soutenant le représentant du Centre.

A prioiri, la manoeuvre du candidat de Droite s'avère concluante au vu des sondages qui le voient accroître son avance sur la candidate de Gauche qui d'une part s'isole de l'extrême-gauche mais aussi d'une partie importante de son propre parti qui n'apprécie pas ce "recentrage" social-démocrate.

Pour tenter de récupérer quelques voix, l'entourage proche de S.Royal, parmi lequel l'absence des "éléphants" est évidente, reprend les vieilles recettes de tentavives de diabolisation de l'opposant en soulignant une supposée attitude brusque, brutale jusqu'à en faire une caricature Guignolesque qui ne trompe que les seuls électeurs pour lesquels la compréhension politique se résume aux images.

N.Sarkozy, quant à lui, reste fidèle à la ligne politique fixée depuis bien avant qu'il ne se déclare candidat à cette élection  en insistant sur les accents volontairement populaires sans pour autant être populistes de maintien de la sécurité et d'une promotion de l'effort récompensé.

Indépendemment de toutes considérations politiques, on peut souligner que les deux candidats auront fait montre, au fil des années et des épreuves, d'une ténacité évidente pour en arriver à briguer la plus haute fonction de l'Etat français.

 

QUID DU CENTRE?.

 

Au lendemain du résultat du premier tour F Bayrou, quoique fort probablement déçu de ne pas avoir réussi à se qualifier pour le second tour, a annoncé un changement de nom pour l'UDF qui devient le Parti Démocrate (connotation politique américaine).

Dans sa volonté mal appréciée, incomprise (par facilité) par certains d'ouvrir le jeu politique et de se démarquer de ces deux voisins omnipotents, le risque est grand pour ce nouveau parti de se voir vampirisé et  réduit à nouveau au rôle de faire-valoir qu'il était précédemment hormis le moment de la création de l'UDF par V.Giscard d'Estaing qui, ceci découle peut-être de ce changement de nom, a décidé de soutenir N Sarkozy.

L'avenir et la progression du Parti Démocrate ne sont envisageables qu'à deux conditions:

-Les députés issus du goupe parlementaire de F.Bayrou sauront-ils restés insensibles aux promesses de postes à responsabilités diverses en cas de défection du Parti Démocrate et de ralliement à l'un des deux partis dominants?.

Au vu de certaines réactions dès avant les élections, on peut en douter.

-Les électeurs venus en masse dans les dernières semaines précédant le premier tour adhéreront-ils résolument aux thèses politiques de ce parti une fois l'engouement médiatique retombé?

L'hypothèse d'une défaite plus importante que prévue de S Royal qui ne manquerait pas de "réveiller l'appétît de certains éléphants" pourrait permettre à F Bayrou de réussir son incroyable pari de s'arrimer une partie de la gauche "social-démocrate" personnifiée par Strauss-Kahn et de créer ainsi un vrai grand parti dont le poids serait plus que significatif.

L'avenir du PS tel que nous le connaissons actuellement se joue dans cette élection et l'apparente union entre les courants Strauss-Kahn, social démocrate moderne et Fabius, gauche dogmatique pourrait éclater au lendemain de cette élection voire, plus exactement, après les législatives.

 

CONCLUSION.

 

Il est évident que cette élection représente la fin de la politique des "anciens"cooptés et que la population, en grande partie grâce au vecteur de débats que représente Internet, aura réussi pour la première fois à imposer aux partis établis les candidats de son choix et plus encore avec la "prouesse" réussie par F.Bayrou.

Dans ce dernier cas, certains médias ont dû vivre cela comme une véritable révolution Internet qui aura méprisé l'incessant rappel dans tous les journaux télévisuels ou écrits de réduire dès le départ le choix des électeurs dans un affrontement UMP/PS avec une possibilité de surprise venant du FN !.

Bien évidemment, une perte d'influence de ces médias avec pour conséquence un moindre rendement de recettes publicitaires ne peut que les inciter à tenter de marginaliser ce outil de vraie politique participative!.

Aux votes, citoyens....

 

 

 

 

 

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : politique, elections, france, presidentielles | |  Facebook | | | | Pin it! |

20/02/2007

M.Papon : eaux troubles de Vichy!.

 

vichy

 

.

 

 

REGIME DE VICHY

 

Maurice Papon ( 1910-2007) remue les esprits en raison de la demande faite par son avocat, Maître Vuillemin, d'enterrer cet ancien haut fonctionnaire avec sa Légion d'honneur délivrée en 1948 sous le général de Gaulle.

Ce qui pose problème, c'est que celle-ci lui a été retirée en 1987 au terme de son procès pour collaboration avec l'occupant en temps de guerre et crimes contre l'humanité en relation avec des ordres signés de déportation de juifs.

Lors de la deuxième guerre mondiale, le maréchal Pétain ( 1856-1951), à la signature de l'Armistice de Juin 1940 constatant la défaite de la France, choisit de collaborer avec Hitler et instaure le régime de Vichy.

C'est dans ce contexte de nationalisme de gauche que M.Papon est nommé en 1942 secrétaire général de la Préfecture de la Gironde à Bordeaux où il dirige entre autres le Service des Questions juives.

A l'issue de la guerre qui vit la défaite allemande, M Papon produit un certificat de Résistance signé par le responsable du réseau Jade.

Le général de Gaulle le confirme dans ses fonctions de Préfet des Landes.

Préfet de Corse (1947).

Préfet de Constentine en Algérie (1949).

Préfet de police à Paris (1958-1967).

Ministre du Budget (1978-1981)

Un parcours exemplaire sous et en compagnie de quantités d'hommes politiques de toutes tendances qui connait un arrêt brutal en 1981 suite aux révélations d'activités criminelles sous Vichy diffusées par le journal : le Canard enchaîné.

Toujours est-il que cette même année un comité de "sages" confirme sa qualité de résistant de guerre.

Mais le doute est installé et de procédures en procès, il sera inculpé en 1987 de crimes contre l'humanité et déchu de sa Légion d'Honneur.

 

FRANCISQUE, LEGION DE DESHONNEUR.

 

Pour rappel , la Francisque était une décoration créée et remise par le Maréchal Pétain en signe de son estime.

Hormis M Papon, on dénombre 2626 personnes jugées "dignes"de cette décoration.

On pourrait supposer que toutes ces personnes ont connu la même déchéance sauf que sur cette liste apparaissent les noms de:

-Raymond Marcellin (1914-2001) Secrétaire général de l'Institut d'Etudes corporatives (Vichy).  Après-guerre: Ministre

-Michel Debré (1912-1996) Maître des Requêtes au Conseil d'Etat (Vichy).

Après-guerre: Premier ministre décoré de la Légion d'honneur.

-Maurice Couve de Murville (1907-1997) Directeur des Finances extérieures (Vichy). Après-guerre: Premier ministre.

-Alexandre Sanguinetti (1912-1980) Administrateur des Biens juifs (Vichy).

-Antoine Pinay (1831-1994) Membre du Conseil national de Vichy.

 Après-guerre: ministre.

-Jacques Chaban-Delmas (1915-2000) Cabinet de la Production industrielle (Vichy). Après-guerre: Premier ministre.

Mais aussi:

Les frères Lumière, le général Sahan, les acteurs C Vanel, J Nohain et P Fresnay, LouisII de Monaco et la liste continue...

Est-ce à dire qu'ils étaient tous de vils collabos ou que le caractère moins important et moins visible de leurs fonctions aura réussi à les préserver d'enquêtes approfondies?.

Ne serait-il pas plus correct de constater, qu'hormis une quantité non négligeable de personnes de toutes conditions sociales et politiques qui ont volontairement collaboré dans un but d'enrichississement personnel, il convient de reconnaître que d'autres sont bien "obligés" de prendre des responsabilités politiques et économiques qui ne manqueront pas d'être discréditées dès la fin du conflit..

 

CONCLUSION

 

N'oublions pas que l'ex Président F Mitterand (1916-1996), dont le parcours de résistant actif était exemplaire, reçevait la Francisque au Printemps 1943 des mains du Maréchal Pétain.

Pourquoi l'Etat français ne dépossède t-il  pas la personne déchue de la décoration?

Ce dernier soubresaut "nerveux" aurait été évité.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : actualite, infos, histoire, france, international | |  Facebook | | | | Pin it! |