09/06/2010

Bravo: Votre voyage est gratuit...!.

Gagnant Loterie.

.

.

.

.

FELICITATIONS

OUI, Vous êtes l'heureux gagnant d'un fabuleux voyage sur Terre!.

Vous voici arrivés à bon port et après une gestation de quelques mois, votre carte d'enregistrement personnalisée et numérotée vous attend enfin à la réception de notre Compagnie.

Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de vous révéler ni sa durée ni le(s) lieu(x) de résidence et laisserons, au hasard et/ou à votre détermination, le soin de tracer votre itinéraire personnel.

En fonction de nos disponibilités, un grand nombre de billets supplémentaires de type "charter" seront distribués gratuitement et peuvent exceptionnellement permettre, sous certaines conditions d'admission strictement définies en raison de capacités éprouvées au fil de plusieurs vols effectués de manière irréprochable, d'obtenir des tickets "Première classe" leur permettant de participer à des circuits touristiques de bien meilleure qualité.

De même, une loterie permanente sera accessible mais réservée aux intellectuellement moins doué(e)s qualifié(e)s de "parvenus-people" afin de leur donner l'illusion provisoire et limitée dans le temps de leurs prestations "artistiques" de faire partie de l'upper-class.

D'autre part, en fonction de l'attrait des aménagements que vous serez en mesure d'apporter à vos différents lieux de séjours, nous vous laisserons l'entière responsabilité du choix des personnes qui traverseront ou accompagneront votre parcours ici-bas.

Afin de mieux vous satisfaire, quelques menus services (ex: soins médicaux, infrastructures et moyens de transport, aides matérielles diverses) pourront être "offerts" aux meilleures conditions à ceux qui, par chance ou opportunité, seront localisés dans des régions dites favorisées.

Nous attirons votre attention sur le fait que, toute bonne chose ayant une fin, même ceux qui bénéficieront d'une profusion de plaisirs de tout type agréablement présentés par nos hôtesses et stewards, ne seront capables d'en profiter que dans un laps de temps relativement court au vu d'une programmation arbitraire induisant une détérioration progressive mais inéluctable des capacités humaines.

CONDITIONS PARTICULIERES

Point fondamental de cette généreuse offre qui a trait au fait que ce ticket individuel ne prévoit qu'un aller sans aucune possibilité de retour et que, nonobstant les éventuels recours et récriminations que vous tenteriez de nous soumettre, aucun dédommagement ne sera accordé par la Compagnie qui ne dispose, par ailleurs, d'aucuns bureaux reconnus en ce bas monde.

Quelques charlatans et autres guides spirituels tenteront bien de convaincre les très nombreux crédules de leur accorder confiance et contribution sonnante et trébuchante en vue d'accéder éternellement au nirvana du créateur-commandant de cette Compagnie spatiale et ce, disons-le sans détour, au seul détriment de ceux et celles qui se seront laissés berner par ces discours fallacieux...et trompeurs.

Toutefois, afin de ne pas en décourager un trop grand nombre en proie à d'insurmontables difficultés ou perçues comme telles, nous avons aménagé des portes de sortie d'urgence en programmant ci et là quelques turbulences telles que accidents, maladies, meurtres ou suicides qui pourront nous conduire à interrompre, sans préavis aucun, votre voyage à tout moment.

Aux lecteurs de cette offre et qui, par conséquent, seront ravis? d'apprendre qu'ils en sont déjà les heureux gagnants, nous vous confirmons que cette super promotion s'appelle: la VIE...!.

TICKETS BONUS

Durant cette formidable expérience, vous aurez vous-mêmes la responsabilité d'offrir un ou plusieurs tickets à d'autres êtres généralement appelés: enfants.

Vous seront-ils reconnaissants d'avoir succombé à un transport amoureux l'espace de quelques instants et à goûter à ce plaisir animal et furtif qu'est la copulation, rien n'est moins sûr!.

Mais souvenez-vous (hormis les malades atteints d'Alzheimer!) que seule l'intelligence n'est ni collective ni transmissible et qu'il y a, par conséquent, toutes les chances qu'ils reproduisent à peu de choses près, le même parcours que celui qui va, et nous en sommes désolés pour vous, se terminer fort prochainement...à l'issue de votre dernière escale sur Terre. 

Sur ce, la Compagnie vous souhaite un bon voyage et, faut-il le dire, ne vous remercie pas d'avoir parcouru ses lignes...!.

 

 

INFO-Commentaires:

Vous avez lu cet article et vous voulez y contribuer par un commentaire et/ou un vote: Rendez-vous sur le site AGORAVOX qui a publié cet article en cliquant  ICI

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : voyages, vie, societe, loterie, allegorie | |  Facebook | | | | Pin it! |

07/06/2010

LOGICIELS: 10 New: Ad.Ly, Icon Finder, Listiti...

 

Logiciels,Gratuits,Twitter,Windows,PC.

.

.

 

Nouvelle sélection de 10 LOGICIELS gratuits.

Retrouvez tous les logiciels, classés avec liens directs dans Catégories: rubriques LOGICIELS (colonne gauche) en cliquant sur la photo ci-dessous.
OU
Cliquez sur les liens vers chaque rubrique.

-

LOGICIELS: Twitter and Apps

--------------------------------

Trop d'applications n'existent plus.
Ce lien est donc supprimé.

__________________________

LOGICIELS: Astuces Gadgets (A-N)

----------------------------------------

- BRIZZLY

Suivi et partage (Twitter et Facebook)

- CONVOFLOW

Moteur de recherches pour conversations

- ICONFINDER

Moteur de recherches d'icones

- BUMTOP

Bureau virtuel 3D

________________________________________

LOGICIELS: Jeux Music Photos

----------------------------------

- CLOSR.IT

Widget zoomable

- IMAGE CHEESE 

Capture d'écrans

- MUSITY

.

Portail d'artistes

logiciels,astuces,jeux,music,photos,web

Tous les LOGICIELS Gratuits avec descriptions et liens directs classés dans les rubriques LOGICIELS (Colonne gauche).

 

Ou Cliquez sur la photo ci-dessus pour afficher tous les Update.

 

Et aussi:

 

Par rubrique ci-dessous en cliquant sur les liens de chaque Catégorie.

 

-----------------------------------------------------------------------------------

 

LOGICIELS: Astuces Gadgets (A-N): Liens: http://infotox.skynetblogs.be/logiciels-astuces-gadgets-a...

 

-------------------------------------------

 

 

LOGICIELS: Astuces Gadgets (0-Z): Liens: http://infotox.skynetblogs.be/logiciels-astuces-gadgets-o...

 

-------------------------------------------

 

 

LOGICIELS: Jeux Music Photos: Liens: http://infotox.skynetblogs.be/logiciels-jeux-music-photos/

 

--------------------------------------

 

LOGICIELS: Sécurités Utilitaires: Liens: http://infotox.skynetblogs.be/logiciels-securites-utilita...

 

----------------------------------------

 

LOGICIELS: Twitter and Apps: Liens: http://infotox.skynetblogs.be/logiciels-twitter-and-apps/

 

------------------------------------

_________________________________________________________________________

Pour rappel:

Tous les liens directs vers tous les logiciels gratuits à retrouver dans les rubriques LOGICIELS. 

Publié dans LOGICIELS: Update | Lien permanent | |  Facebook | | | | Pin it! |

06/06/2010

Risque zéro, maxi indemnisations.

Inondations.

.

.
.

.

CATASTROPHES "naturelles".

Ces derniers temps, une série d'accidents et de catastrophes naturelles imputées à tort ou à raison aux dérèglements climatiques et une fois l'émotion et le recueillement passé, il appert que très vite, le seul enseignement tiré soit de trouver un ou plusieurs responsables humains et/ou industriels de manière telle qu'une action en indemnisation soit possible en dépit de l'élémentaire évidence qu'en certains cas, les risques étaient objectivement partagés entre victimes et autorités.

Certainement lorsqu'il s'agit de lotissements édifiés, au su de tous, en deça du niveau de la mer et de surcroit en bordure de celle-ci ou dans le cas de constructions proches des autoroutes, voies de chemin de fer ou zones industrielles.

C'est oublier un peu vite que ces terrains avaient été mis à disposition d'acheteurs conscients de l'existence de ces risques potentiels mais qui bénéficiaient d'un prix d'achat et de conditions générales d'acquisition plus favorables qu'hors de ces zones.

La plupart du temps, on notera qu'une fois installés, des comités de quartier sont créés afin d'entamer des actions visant à aménager, réduire voire stopper tout développement de l'activité industrielle, ferroviaire ou aéroportuaire antérieurement présente à l'arrivée de ces nouveaux "voisins".

VACANCES, ON OUBLIE TOUT.

A peine, les images affreuses d'inondations meurtrières et dévastatrices sont-elles passées et l'aide humanitaire et financière abondamment déversée que, comme on le constate notamment en Indonésie, tout est reconstruit à l'identique dans les mêmes zones pourtant largement connues comme inondables car d'une part, les habitants-pêcheurs n'envisagent pas de construire leurs maisons trop éloignées de la source de leur labeur et que d'autre part, les hôtels et résidences pour touristes ne sauraient attirer le client s'ils n'offraient pas une chambre vue et accès direct à la mer avec si possible les pieds dans le sable...jusqu'à la prochaine catastrophe!.

Et ceci est valable en tous lieux que ce soit la Nouvelle-Orléans ou à Faute sur mer où on aura apprécié le revirement des habitants qui de recherche en responsabilités urbanistiques politiques se sont transformés, dès la décision brusque et irréfléchie par son caractère disproportionné en défenseurs des habitations alors même que la configuration des lieux n'a en rien changé ouvrant la voie à d'autres débordements maritimes futurs.
Ne parlons pas des défilés de politiciens tous plus émus les uns que les autres sauf qu'ils sont aussi ceux qui ont encouragé ces constructions et lotissements.

MEDECINE, FINANCE...

Le risque zéro se généralise aussi à d'autres domaines qu'ils soient médicaux ou financiers.

Autant on peut admettre qu'une faute médicale avérée se doit d'être sanctionnée et compensée à hauteur du préjudice subi, autant il faudra se souvenir que la médecine est encore humaine parfois sous-équipée ou soumise à des stress de la part de l'entourage du ou de la patiente et que la médecine robotisée et/ou divine n'est pas encore opérationnelle.

Par extension et peut-être en raison des scandales financiers récents dont certains sont l'oeuvre d'escrocs qui n'ont rien en commun avec la saine gestion financière mais qui alimente, sous-tend un discours démagogique, on s'étonnera quelquefois d'actions entamées en vue de récupérer tout ou partie d'un capital placè exclusivement sur des placements à risque élevé par des particuliers conscients des risques lorsque les revenus importants de ces placements leur étaient versés et subitement manipulés à l'insu de leur plein gré lorsqu'en raison d'un retournement de marché toujours possible dans le secteur financier, sans quoi cela s'appellerait une rente, ils voient leurs placements fondre comme neige au soleil.

Autrefois, beaucoup recherchaient le "goût du risque" et en récoltaient soit les fruits soit les pépins sans que quiconque n'ait à les dédommager ce qui, convenons-en, ne serait plus concevable dans nos sociétés assistées et protégées d'aujourd'hui dans lesquelles tout semble assurable à tel point que la culture voire l'obligation du risque zéro-maxi profit devient le vecteur essentiel d'actions citoyennes, en quelque sorte le nouveau paradigme sociétal.

Nettement plus délicat que la problématique du risque zéro en matière d'emploi lorsqu'il s'agit de mouvements de grève dans des sociétés affichant un bénéfice conséquent sans contrepartie systématique de hausses salariales.

Sur un plan purement macro-économique, cela se comprend aisément dans la mesure où ce bénéfice permet à la société d'attirer et de rétribuer de nouveaux actionnaires risquant, rappelons-le, une partie de leur capital mais aussi d'assurer l'avenir même de la société, de ses activités et sièges locaux et par conséquent de ses "collaborateurs" ce qu'oublie volontiers le discours syndical en recherche de nouveaux cotisants afin d'affirmer son pouvoir face à ses confrères syndicaux.

Pour les plus revendicateurs moralisateurs toujours très actifs...après les catastrophes, on notera qu'il est toujours plus facile pour des organismes dits de défense et autres syndicats de s'opposer violemment plutôt que d'assumer la responsabilité managériale et/ou qu'il n'est interdit à personne qui croit mieux faire de s'investir soi-même en qualité d'indépendant afin de mettre en pratique ses propres revendications et d'en retirer tous les bénéfices...apparemment si faciles à engranger.

Article écrit par Pol et Mick.

 

 

INFO-Commentaires:

Vous avez lu cet article et vous voulez y contribuer par un commentaire et/ou un vote: Rendez-vous sur le site AGORAVOX qui a publié cet article en cliquant  ICI

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | |  Facebook | | | | Pin it! |

Le "vrai" goût du frais.

Marchés.

.

.

.

 .

.

Gros méchants et gentils petits?.

Non, il ne s'agit pas de parler de caractères liés à une quelconque taille humaine...mais bien au contraire de s'interroger sur ce qui est généralement colporté tant en matière financière que dans le domaine globalement économique et plus particulièrement lorsqu'au niveau alimentaire, certains adeptes d'un raisonnement simpliste et manichéen, assènent péremptoirement que les denrées alimentaires sont toujours et sans exception de bien meilleure qualité tant chez le petit détaillant ou sur les marchés que dans les enseignes de grande distribution. 

Non seulement, dans la plupart des cas, les produits sont identiques, produits au mieux par les mêmes sources ce qui, plus souvent qu'il n'y parait, est aussi le cas des produits "bio" qui sauf erreur ne sont pas importés de Mars et, de facto, sont semés, cultivés, élevés, pêchés...dans les mêmes contraintes de pluie, sols, vents, eau que les "industrialisés mais que, par contre, le conditionnement et la fraîcheur sont probablement mieux assurés par les grandes surfaces, ne fût-ce que par un débit de vente important ainsi qu'un retrait systématique des produits périmés ou fait étonnamment peu souligné par le don aux associations caritatives dont elles restent la principale source.

Que n'entend t'on vanter les mérites et la qualité des "petits" marchands ambulants si sympas qui vendent leurs productions sur les marchés sans que cette exposition à tous climats et à transports plus ou moins propres et réfrigérés ne gêne ni les clients, ni (trop) les contrôleurs sanitaires voire de qualité quant à l'origine non certifiée (comme elle l'est en supermarché) des produits dits locaux et dont le label "local" peut s'avérer très lointain...

Vox populi, le seul baromètre électoral qui vaille pour nombre de politiciens en quête facile de voix pour acquérir, conserver quelques mandats rémunérateurs, suscite de plus en plus l'idée d'obliger par la loi les grandes surfaces à donner tous les invendus aux associations humanitaires.
Louable intention...sauf qu'en stigmatisant uniquement le gaspillage de ces distributeurs, ils font semblant d'oublier leurs propres gaspillages lors de dîners, fêtes, réunions de partis, les pertes et mises en poubelle de tous les petits commerçants, marchands ambulants...et que, soi-dit en passant, si les oeuvres caritatives sont, depuis toujours, à même de distribuer des repas, c'est grâce aux dons des supermarchés qui, rappelons-le à ces récolteurs démagogiques de voix, sont soumis à des règles d'hygiène nationales et européennes qui quelquefois réduisent leur potentiel de dons alimentaires.

Faire fi ou outrepasser quelques règles sanitaires pourrait provoquer des intoxications plus ou moins graves qui, dans le meilleur des cas, conduirait les grandes surfaces à payer des dommages et intérêts conséquents pour mise en danger d'autrui.
A moins que ces (ir)responsables politiques à l'origine de ces obligations légales ne soient les seuls à être condamnés!!.
On peut rêver, non?!.

 

FRAIS OU SURGELES?.

Autre idée reçue que celle qui voudrait que la qualité des produits frais si possible achetés sur les marchés locaux et soi-disants issus d'une production artisanale, locale exempte de toute manipulation frauduleuse est nettement supérieure à celle des produits surgelés alors même qu'il suffit de constater que sur les marchés, ces produits à l'origine trop souvent non contrôlée sont exposés dans tous les temps, sans protection particulière, au passage de quantités d'animaux, de chalands empressés de palper la marchandise sans oublier le délicieux mélange bactérien lors de l'échange des pièces et billets avec les produits étalés et servis plus par des vendeurs harangueurs en recherche de plantureux profits auprès des clients de passage que par de sympathiques petits producteurs locaux.

Soulignons aussi le transport, déballage à même le sol, mise sur étals, remballage et ainsi de suite de marchés en marchés sans que ne soit garanti ni une totale hygiène, ni un respect des conditions sanitaires de température idéale...

Tout le contraire d'un produit surgelé, certes moins poétiquement esthétique (poisson carré...) mais garant d'un conditionnement immédiat effectué dans des installations contrôlées par un personnel le plus souvent vêtu, chapeauté, ganté à l'image d'un chirurgien!.

CHER DONC MEILLEUR?

Sauf à considérer que seul une soi-disante élite peut se permettre de manger des produits meilleurs achetés dans de petites boutiques spécialisés laissant à la masse prolétaire l'obligation de se rendre en grandes surfaces, il est indéniable que ce raisonnement ne peut être défendu que par des consommateurs fats et surtout ignorants.

La puissance d'achat des grands groupes leur permet de s'adresser directement aux producteurs alors que les détaillants non regroupés se voient contraints de multiplier les intermédiaires et d'afficher des prix supérieurs sans relation aucune ni avec la qualité, ni avec une aimable préoccupation du "petit" producteur au sein d'un commerce dit équitable!.

SNACKS ou FAST FOOD

Croyez-vous sincèrement que les produit "frais" du sympa petit resto du coin peu fréquenté mais à la carte si abondante seraient toujours aussi goûteux sans quelques accommodements...ou encore que ces sandwiches à base de viandes et autres denrées cuites (sur-cuites) dans une graisse dégoulinante sur des tours exposées elles aussi à toute condition climatique et humaine soient vraiment plus saines et moins caloriques que ce qui vous est débité dans un fast-food?

Souvent, il leur est reproché de provoquer l'obésité sans qu'une étude ne s'attarde sur le type de clientèle souvent peu encline aux exercices physiques, sports qui fréquente ce genre d'établissements.

Mens sana, corpore sane...

Manger moins gras, varié (et non avarié) en quantités raisonnables tout en s'adonnant à la pratique régulière de sports est, sauf dérèglements physiques, garant de qualité de vie et d'esprit.

Et pour clore en finesse, relevons le savoureux goût inimitable de ce pain livré à même le pas de porte encore tout empreint des traces de pas et déjections diverses d'animaux. On s'en lèche les...!.

Sur le même thème:
Cliquez sur le lien Article ci-dessous:

Consommation BIO: A votre santé?.

 

Cet article est sélectionné sur AGORAVOX.

Pour le noter et le commenter, suivez ce  LIEN

Publié dans Société: Ecologie-Santé | Lien permanent | |  Facebook | | | | Pin it! |

03/06/2010

C'est la crise, Profitons-en!.

Justice

.

.

.

.

 

Politique et justice sociale?.

Deux phénomènes, au demeurant non liés, à savoir l'intégration à marche forcée de pays pauvres de l'ex-bloc soviétique et des revendications cultuelles, culturelles et identitaires nouvelles provenant pourtant de la dernière génération de nationaux musulmans qui, à priori, aurait dû être parfaitement assimilée ou intégrée car non confrontée à un exil difficile ou à une immigration voulue quelquefois forcée comme l'avaient connue leurs parents voire grands-parents, semblent déstabiliser une société occidentale européenne vieillissante qui, visiblement de concessions en aménagements laxistes empreints d'inégalités, ne parvient plus à maintenir un semblant de cohésion sociale équilibrée.

Justice politique et société!.

En termes de messages contradictoires et démagogiques, rien ne surpasse, hormis les slogans racoleurs politiques, les récentes décisions de justice qui ne manqueront pas d'alimenter les griefs de la nouvelle violence dite gratuite..

Parmi celles-ci, on appréciera la décision d'un juge qui autorise et implicitement favorise la mendicité d'une "mère accompagnée de ses enfants" en l'occurrence d'ethnie rom (sous-entendu que cela se pratique couramment chez eux) ouvrant ainsi la voie à une exploitation encore plus forte des enfants d'autant qu'hormis une analyse ADN, rien n'est moins sûr qu'il s'agisse réellement de ses enfants.

Précisons que dans ce cas précis, devant ce qui pouvait laisser supposer un tollé médiatique, on accordât à cette personne une allocation sociale au demeurant non critiquable sans perdre de vue que cela constitue un nouvel argument que les trafiquants d'êtres humains s'empresseront d'exploiter...au mieux de leurs intérêts!.

En regard de ceci, les mères (ne devrait-on pas aussi parler de pères?) qui n'assurent pas un suivi scolaire de leurs rejetons mais qui ne se livrent pas à la même mendicité se verront, elles, privées d'allocations familiales!.

POLITIQUE de la COMMUNICATION

La crise financière trouvant son origine non pas seulement dans une spéculation coupable et cupide mais bien aussi dans le constat que le personnel politique, à force de mauvaise gestion des deniers publics au bénéfice d'une complaisance électoraliste lui permettant d'assurer ses propres mandats, a creusé des déficits abyssaux allant même jusqu'à truquer les chiffres pour les grecs quoiqu'il ne soit pas exclu que d'autres n'aient simplement pas encore été découverts.

Et là où on aurait pu s'attendre à une prise de conscience proche d'un mea culpa salutaire, on reprend les vieilles rengaines consistant à désigner d'autres coupables à la vindicte populaire s'amendant ainsi de toute sanction électorale synonyme de perte de mandats et de revenus.

Une fois de plus, la justice décidément fort utile vient en renfort avec pour exemple une des dernières décisions qui rejette la plainte pour vol avec effraction déposée par un couple de personnes qui, au terme d'une vie de labeur, avait le malheur d'afficher un très relatif confort dans une ville belge "réputée" pour sa pauvreté moyenne!.

Par contre, il semble moins évident de condamner ce genre de comportement ostentatoire lorsqu'il est l'oeuvre de "caïds" dont le seul travail est d'assurer un trafic en principe répréhensible...quoique.

Cette propension politico-judiciaire de certains à stigmatiser la condition sociale des "riches" sans discernement sur l'origine des fonds a et aura deux conséquences majeures:

1. Il est plus facile, pour équilibrer des budgets mal gérés, de mettre à contribution ceux dont le travail a produit un capital visible et connu plutôt que de s'attaquer aux montants gigantesques produits par les trafics divers et blanchiments liés à cette "économie" souterraine et violente sans parler des dégâts collatéraux pour ceux qui les subissent et dont bien peu se préoccupe.

2. Combien de temps faudra t'il attendre pour qu'un vol avec violences ne soit excusé par la justice en raison d'un sentiment de pauvreté face à une société dite de consommation sachant que pour la plupart il est tout simplement inconcevable de fournir un quelconque effort alors qu'il suffit de se servir en arguant nombre de circonstances atténuantes bien connues des malfrats et de leurs avocats qui seraient bien mal inspirés de ne pas en user et abuser tant la démagogie fait loi.

ESTOMPEMENT DE LA NORME

La chute des valeurs n'est pas que boursière lorsque l'on observe une dévaluation des valeurs fondatrices de notre système politique et social ainsi que la piètre qualité des figures exemplatives véhiculées par les médias et communautés.

Entre scandales politico-financiers, vulgarités oratoires et émissions télévisées "people" dégradantes pour la gent féminine et d'un niveau intellectuel qui ne dépasse jamais la ceinture sans parler des "prêches" pro terrorisme avec non plus Che Guevarra mais Bel Laden et Al Quaïda en effigie. Mais ne nous inquiétons pas car Dieu est grand et saura au sein de ce mélange explosif reconnaître le bon grain de l'ivraie impure...!

CONCLUSION

Que n'entendra t-on toutes les belles âmes prôner la mansuétude extrême pour tout comportement délictueux de ces pauvres êtres en décrochage multiple et bien évidemment en recherches de repères et de reconversion tant que ceux-ci ne leur portent pas préjudice dans la mesure où ces bons samaritains habitent rarement les quartiers de ces délinquants qui eux, ont bien compris l'impact sociologique qui consiste à se plaindre des contrôles ciblés sur le supposé facies et le risque objectif de dégradations en rétorsion à des actions policières.

Article écrit par Pol et Mick.

 

INFO-Commentaires:

Vous avez lu cet article et vous voulez y contribuer par un commentaire et/ou un vote: Rendez-vous sur le site AGORAVOX qui a publié cet article en cliquant  ICI

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | |  Facebook | | | | Pin it! |