28/03/2008

Alors les jeunes, ça gaze...!!.

Sniffer...

 

 

 

 

 

.

Fumer tue, oui mais...

Apparement sous-estimée et partiellement? ignorée par la population et les diverses autorités, il semble bien que, pour une quantité non négligeable d'adolescent(e)s souvent en décrochage scolaire et par ailleurs de plus en plus en jeunes, les "distractions" à la mode ne cessent de se diversifier allant de la prise de drogues, d'absorption d'alcool en grande quantité en un temps très court et à présent de l'inhalation de multiples gaz d'aérosols. 

Ce dernier mode de consommation! vient d'être particulièrement mis à la une par les récents événements survenus dans deux petites villes du sud de la Belgique, à savoir Dinant et surtout Andenne où quatre jeunes filles d'à peine quinze ans ont été brûlées à des degrés divers suite à l'explosion desdites bonbonnes lorsque l'une d'elles encore manifestement sous l'emprise de l'euphorisant a allumé une cigarette et ce dans les toilettes publiques de la Maison communale.

Ni les parents, la plupart du temps divorcés et de condition modeste, ni les pouvoirs communaux et écoles confrontées elles aussi à une violence croissante et à un absentéisme latent ne semblent pouvoir enrayer ce fléau qui, soit dit en passant, se révèle bien plus destructeur pour la santé individuelle et la vie en communauté que la nocive et abondamment décriée cigarette, seule cible de toutes les campagnes répressives visant à son interdiction totale.

Pendant ce temps, les autres drogues deviennent "tendance" et gangrènent insidieusement et définitivement une frange croissante de cette partie ni dorée ni gâtée de la jeunesse de nos cités et campagnes.

Sans oublier qu'autour de ces consommateurs "faibles", se développe un réseau de dealers pour lesquels les éventuelles interdictions temporaires d'achat en commerce légal des doses requises leur permettent d'accroître et leurs bénéfices et leur emprise.

D'autant qu'à défaut d'interdire toute vente de quoi que ce soit aux mineurs d'age, les éventuelles interdictions ciblées ne feront qu'orienter leur choix en fonction de celles-ci et qu'à l'évidence, il suffira de s'adjoindre les "services" de quelqu'un, ami ou dealer, qui les approvisionnera.

Une des solutions devra passer par un rapide et net réajustument de l'échelle des peines et sanctions pour ces vendeurs de drogues souvent assez facilement identifiables de par un train de vie affiché peu compatible avec leurs déclarations de revenus! imposables.

 

Parents responsables ?.

Souvent pointés du doigt par ceux que ce problème ne touche pas, les parents de ces jeunes à la dérive sont taxés de faiblesse voire de négligence passive.

Hormis le cas classique de parents eux-mêmes en totale marginalité et souvent complaisamment "réfugiés" dans la boisson, nous assistons aussi aux réelles difficultés, plus souvent pour une mère esseulée quelquefois victime d'un ex-compagnon ou mari violent qui peut à dessein influencer et manipuler les enfants issus de ce couple, engendrant ainsi un total déni d'autorité pour une mère déjà fragilisée par une situation matérielle rarement à son avantage en pareille situation.

Bien souvent les organismes sociaux tardivement alertés ne peuvent qu'atténuer tant bien que mal les tracas divers et multiples issus de ce conflit d'adultes rejaillissant sur le caractère et la mentalité du ou des jeunes progressivement livrés à eux-mêmes et qui, au vu de leurs propres intérêts immédiats, auront tendance à se croire adulte bien avant l'âge en agissant au sein de mini groupes constitués sur base d'un goût commun pour la facilité du "tout est permis" en ce compris la grivellerie en opposition totale aux élémentaires préceptes d'éducation et de respect non seulement envers leurs parents mais plus généralement envers une société perçue comme l'autorité vieillissante et répressive.

Rappelons aussi que de tous temps, l'adolescence a toujours été un passage difficile et qu'il est utopique de croire "qu'avant tout était mieux".

Néanmoins, l'évolution d'une société n'est pas linéaire et les règles appliquées au bon fonctionnement de ce mode de vie en commun doivent elles aussi suivre au plus près ces mutations de comportement sous peine de créer des tensions et dysfonctionnements qui aboutissent trop souvent devant les tribunaux constatants de fait les échecs de notre vigilance sociétale.


 

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : actualites, drogues, jeunes, societe | |  Facebook | | | | Pin it! |

21/03/2008

SexyBabes: 10 New: Aguilera.C, Arena.T...nues.

Tina Arena

 

 

 

 .

 

SEXYBABES

Ce mois,

________

 

- 2. Parcourez les photos des célébrités suivantes dans ( colonne gauche dans Catégories: SexyBabes).


 

SEXYBABES: ACTRICES Photos: http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-actrices/

----------------------------------

- Rachel Bilson

SEXYBABES: TV Photos: http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-tv/

-----------------------

SEXYBABES: MUSIC Photos: http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-music/

-----------------------------

 

- Aguilera Christina 

 

- Arena Tina 

 

- Lohan Lindsay  

 

SEXYBABES: SPORTS Photos: http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-sports/

-------------------------------

- Piccinini Francesca

SEXYBABES: TOP MODELS Photos: http://infotox.skynetblogs.be/sexy-babes-top-models/

---------------------------------------

 

- Vodianova Natalia

 

- Laetitia Boudou (Halliday).

 

- Veronica Loubry.

 

- Elodie Gossuin.

 

- Mallaury Nataf.

 

Pour rappel: TOUTES les photos sont dans SEXYBABES (colonne gauche sous Catégories).

_____________________________________________________________________________

ET.....

 

SEXYBABES: Modèles-Photos sur PROMOMISS.

----------------------------------------------------

sexy,babes,actrices,katy perry,nues,photos,videos

 

PHOTOS: Cliquez sur le logo ci-dessus:

 

Pour voir et contacter (si photographes professionnels uniquement) les Modèles-Photos.

 

 

Publié dans SEXY BABES: Update | Lien permanent | Tags : nues, photos, people, actrices, sexy | |  Facebook | | | | Pin it! |

20/03/2008

LOGICIELS: 10 New: MesTextos, Donoo...

 Just Add Me

 

.

LOGICIELS: Astuces Gadgets (A-N)

- MES TEXTOS

Envoyez gratuitement vos SMS!.

- JUST ADD ME

Un widget qui vous ajoute à d'autres services type Twitter...

 

- DONOO

Ne jetez plus, donnez.

---------------------------------------------

LOGICIELS: Astuces Gadgets (O-Z)

- WEB CANVAS    taguez le web

 

 

- YES DIGITRAD

Appeler et être appelé via un numéro multimédia gratuit.

- Web2Wave.

 

 

Retrouvez descriptions et liens directs sur:

LOGICIELS: (Catégories/Colonne gauche)

 

- HiWit.

Logiciels: Jeux Music Photos.

 

- MY PRONOSTIC gagnez de l'argent en pronostiquant

- WORDOUS  mot croisé géant

 

Publié dans LOGICIELS: Update | Lien permanent | Tags : logiciels, gratuits, freeware, gadgets, software, astuces | |  Facebook | | | | Pin it! |

14/03/2008

Pouvoir d'achat en baisse: Info ou Intox?.

Pouvoir d'achat

 

 

.

 

 

Petits ou grands distributeurs: choix de dupes ?.

Parmi les sujets récurrents de la problématique de la hausse du coût de la vie, on pointe assez facilement une distorsion décrite comme scandaleuse entre les prix payés au producteur et ceux affichés par le distributeur le rendant clairement responsable de la "vie chère".

Souvent, au cours des différents débats, certains tentent de dépeindre un tableau simpliste dans lequel les "gentils" producteurs seraient les victimes des "méchants" distributeurs d'autant que, pour ces derniers, ne sont visés que les grandes enseignes de super et hypermarchés en oubliant que les tenants du commerce "équitable" ou les défenseurs des petits commerçants ne s'offusquent guère de la cherté des produits vendus dans ces boutiques alors même qu'au regard de leurs moindres coûts de fonctionnement, seule une marge bénéficiaire encore plus injustifiée peut expliquer la différence de prix avec ceux affichés par des grandes surfaces offrant personnel, infrastructure, locaux, choix vaste et varié, parking...

A moins que certains passéistes ne veuillent défendre l'idée que les produits vendus plus chers dans les petites boutiques ne soient réservés à une élite de "people" autoproclamée dont les moyens intellectuels sont inversement proportionnels à leurs moyens financiers souvent passagers et qui ne désire être confondue avec cette masse fébrile arpentant les allées achalandées de ces temples de la consommation à bon marché. 

Accessoirement, en termes d'hygiène sanitaire, le fait que les grandes surfaces impersonnelles drainent un nombre de clients plus important contribue à une meilleure rotation d'un stock de produits souvent pré-emballés mais aussi en minimisant le risque de contamination en évitant les manipulations d'argent et de denrées alimentaires diverses tant de la part du commerçant que des clients.

D'autre part et singulièrement dans le cadre de la résurgence d'une certaine pauvreté, il est utile de signaler que, sans la prépondérante contribution des seules grandes enseignes, il serait impossible pour les différentes associations d'aide aux personnes en difficulté et autres "restos du coeur" de subvenir aux besoins alimentaires primaires de leurs "clients".

On remarquera que la caricature facile visant à marquer les esprits peu enclins à une réflexion personnelle cependant plus conforme à la réalité est aussi présente dans ce débat de société.

Pouvoir d'achat en baisse, boniments en hausse?.

Depuis l'apparente maladresse oratoire de l'ex candidat N.Sarkozy déclarant qu'élu il serait le Président du pouvoir d'achat, plus un jour ne passe sans que quelqu'un ne vienne rappeler cette annonce électorale et que petit à petit ne se forge l'idée que notre pouvoir d'achat est en forte baisse et qu'accessoirement l'actuel président en est le responsable. 

En préambule, il faut rappeler que l'autre mot à la mode: mondialisation, joue un rôle indéniable ici comme ailleurs et ce depuis bien plus longtemps que généralement admis ou perçu ce qui implique un minimum d'honnêteté intellectuelle quant à la responsabilité effective des uns et des autres face à une fixation des prix des matières premières sujets aux fluctuations d'un marché de l'offre et de la demande dépassant de beaucoup un certain hexagone.

Par ailleurs, il est intéressant de constater qu'en matière de consommation, jamais les chiffres de vente de biens affichés pour les véhicules automobiles, l'équipement audio-visuel, les connexions Internet et autres abonnements GSM n'ont été aussi élevés et ce y compris, au risque du socialement incorrect, au sein des couches de la population décrites comme défavorisées et/ou dépendantes de revenus faibles voire de remplacements!.

Pour autant, il est évident que des hausses importantes sont enregistrées tant pour le prix des logements que pour l'eau, le gaz, le mazout de chauffage et plus généralement les carburants et que, bien évidemment, celles-ci affectent en premier les personnes aux revenus faibles et aléatoires ce qui en matière d'une meilleure gouvernance de la justice sociale doit conduire les pouvoirs publics à évaluer les besoins réels des allocataires sociaux de manière telle que les aides pécuniaires, revalorisées, ne soient plus dispersées sur base de critères généraux ouvrant de fait la voie aux multiples abus qui profitent de cette absence de personnalisation aux dépens de ceux dont la situation précaire justifierait un suivi et un soutien bien plus conséquent.

Responsables et tous coupables.

Devant un tel foisonnement d'éditoriaux et de débats télévisés, chacun y va de son commentaire qui, la plupart du temps, n'est que le résumé de la pensée généralement véhiculée que les fautes viennent soit des distributeurs qui, en vils commerçants, se créent des marges bénéficiaires défiant toute logique économique libérale, soit des pouvoirs publics qui ne contrôlent pas assez les prix des différents biens de consommation jusqu'à un éventuel blocage de ceux-ci.

Réminiscence d'un socialisme aux accents marxistes ou plus exactement et comme toujours, une forme d'assistanat en tous domaines dans lequel l'individu est perçu comme incapable de la moindre prise de responsabilités et de décisions intelligentes.

Quiconque veut un changement pourrait aussi commencer par modifier ses propres comportements au lieu de n'être que spectateur et suiveur d'une pensée unique toujours bien efficace et insidieuse dans sa faculté de manipuler la grande majorité des individus.

        

 

  

Publié dans Société: Economie-Finances | Lien permanent | Tags : consommation, societe, opinions, prix | |  Facebook | | | | Pin it! |

08/03/2008

Conquête spatiale.

 

station spac

 

 

 

.

.

Conquête spatiale

Info: l'homme a marché sur la Lune..

En 1969, un événement passionne le monde: les premiers pas d'un homme sur la Lune.

Depuis, plusieurs thèses mettant en doute la véracité de cet exploit circulent et la récente "disparition" de centaines de cassettes vidéo originales ne peut qu'interpeller davantage.

Cependant, les sceptiques de l'alunissage ne semblent pas s'intéresser à la construction de la station spatiale décidée en 1998.

Au vu des innombrables avantages, on peut pourtant se demander pourquoi celle-ci n'a pas été installée sur la Lune.

Une quantité de matériels aurait pu être acheminée via de nombreuses missions non habitées.

Les hommes n'auraient participé, en collaboration avec des engins robotisés, qu'aux missions destinées à l'assemblage des différents modules déjà sur place.

De ce fait, le risque de pertes humaines était réduit tout en on évitant les sorties dangereuses dans l'espace quelquefois indispensables à la réparation d'un élément endommagé et dont on ne mesure pas les difficultés pour l'astronaute.
Contrairement à une station fixe, la station spatiale représente un réel danger pour ses habitants dans la mesure ou tout objet qui viendrait à la heurter et qui causerait d'importants dégâts rendrait problématique tout sauvetage y compris en tenant compte de l'inaccessibilité possible du module de retour arrimé à la station.

 

Avec une station fixe dont la construction eût été bien plus rapide, nous aurions l'avantage d'afficher une habitabilité ainsi qu'une capacité de fonctionnement, de maintenance et d'extension sans commune mesure avec la station actuelle flottant dans l'espace.

Qu'il s'agisse de la production d'énergie nécessaire à son fonctionnement ou pour l'élimination de déchets divers sans parler des possibilités accrues de déplacement pour les astronautes, il est à se demander ce qui, au temps de l'homme qui à marché sur la Lune, a justifié la construction onéreuse d'une station spatiale dont la durée de vie limitée n'offrait que de maigres capacités.

De plus, la station spatiale qui décidément ne présente aucun avantage par rapport à une construction "lunesque" est de dimensions réduites et surtout provisoire (2020) avec pour conséquence une quantité invraisemblable de déchets de toutes dimensions qui iront s'ajouter à tous ceux qui polluent déjà l'espace et finissent par rendre celui-ci extrêmement dangereux non seulement en raisons de collisions-destructions des satellites en gravitation mais surtout pour toutes missions habitées futures et station spatiale actuelle.

Quant au sacro-saint retour sur investissement, il est infime en raison du coût (115 milliards de dollars!) qui comme écrit plus haut partiront en déchets alors qu'une fois de plus, une construction sur site lunaire aurait été d'un investissement moindre pour une base bien plus grande et modulable à souhait, fixe, stable offrant à ses occupants un bien meilleur confort de vie et de déplacements sur sol leur permettant également de procéder à des expériences multiples tout en évoluant de façon nettement plus libre, moins pataude dans un bâtiment plus sécurisé dans le temps que ce "mécano" perdu dans l'espace.

 

Ne parlons même pas de la possibilité que seule la station fixe aurait offerte de servir de base de lancement vers Mars et d'autres planètes.

Et pourtant, si on a marché sur la Lune (déjà) en 1969, alors on a dû marcher sur la tête pendant plusieurs décennies pour avoir conçu cette station spatiale coûteuse, dangereuse tant dans son fonctionnement que dans sa désintégration en termes de déchets futurs en banlieue de la Terre...

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | Tags : lune, espace, station | |  Facebook | | | | Pin it! |