19/11/2007

35000: Marche ou Crève!!.

 Belgique..

 

.

.

 

MARCHE pour la BELGIQUE unie

Le 18/11/07, une manifestation de soutien à une Belgique unie organisée par une habitante wallonne de Liège aura rassemblé dans les rues de Bruxelles une foule essentiellement bruxelloise et francophone arborant drapeaux, banderolles et autres colifichets "folklorico-footballistiques".

Pour sympathique, conviviale et familiale que fut cette marche populaire, celle-ci, de par l'absence significative de citoyens flamands, restera l'expression festive et surtout télévisée d'un désarroi de la communauté francophone envers les desseins d'autonomie de plus en plus affirmés de la partie Nord et flamande de la Belgique.

Comme toujours en pareille occasion et contrairement à la presque totalité des participants, quelques représentants politiques isolés ont opportunément rencontré çi et là quelques caméras munies de micros afin d'y laisser l'habituel message de totale symbiose avec les préoccupations des manifestants...

Toujours est-il que les belges essentiellement francophones apprécient, surtout depuis la "marche blanche", ces défilés empreints d'une émotion vive et brêve généralement organisés en fonction de sujets d'actualité divers par des citoyens assez vite "récupérés" par des associations ou mouvements politiques surfants sur le succès médiatique rencontré.

BELGIQUE: DEMOCRATIE?

Sachant que la démocratie se définit, par essence, comme un corpus de principes et de règles édictées par un ensemble et s'appliquant à tous, celle-ci s'oppose par conséquent aux régimes monarchiques et oligarchiques.

La Royauté belge connait en ces temps linguistiquement agités un regain d'affection auprès d'une population principalement francophone en la percevant comme l'ultime "ciment" entre les deux communautés la rendant ainsi progressivement impopulaire au Nord du pays.

Force est de constater que sur le plan purement démocratique, l'accession au titre de chef de l'état même symbolique au vu de ses réels pouvoirs de par le seul fait de sa filiation avec la famille royale régnante sans que jamais le suffrage universel ne s'exprime peut poser question au XXI siècle!.

Anecdotiquement, on relèvera qu'en Europe, la Belgique demeure étrangement le seul pays dans lequel le vote est obligatoire bafouant en cela les principes européens de liberté individuelle.

BELGIQUE: Pays en voie d'extinction...

Que les marcheurs-manifestants ne s'inquiètent pas exagérément de l'avenir proche de leur pays dans la mesure où son éclatement est rendu impossible par la somme d'intérêts partisans et/ou d'ambitions politiques quelquefois nombrilistes ainsi qu'elle apparaît au fil de soubresauts toutefois propices à de nouvelles réformes d'un Etat qui ne doit sa prospérité qu'à l'esprit d'entreprise et de travail des forces vives composants néanmoins de plus en plus difficilement avec une série impressionnante et innombrable de pouvoirs fédéraux, régionaux, locaux (cfr article: Et si la Belgique m'était comptée..!).

L' hypothèse d'une scission de la Belgique, qualifiée tantôt d'inéluctable tantôt d'inévitable, pourrait s'avérer la seule bénéficiant réellement aux citoyens au détriment d'une certaine classe politique "bénéficiant" depuis trop longtemps de la lente déliquessence de cet Etat.

La communauté flamande accèderait enfin à une totale liberté de gestion qui se révélera probablement délicate de par l'étroitesse de son territoire ainsi que le rayonnement limité de sa langue.

La partie francophone dont le rattachement régional à la France lui conférerait un prestige culturel, politique et économique que les querelles intestines belgo-belges ne sauront jamais lui assurer.

Quant à Bruxelles, actuellement coinçée et asphyxiée entre deux régions affichants leurs mesquineries politiques, elle profiterait aussitôt d'un statut définitif et envié de capitale fédérale du continent européen bien plus en rapport avec ses ambitions que le sort qui lui est réservé dans un avenir immédiat.

IMBROGLIO FINAL

Alors, quant à marcher pour une bonne cause, ne faudrait-il pas marcher en se préoccupant de l'avenir des belges plutôt qu'au maintien coûte que coûte d'un petit territoire "commun" dans lesquels deux communautés (trois avec les germanophones) et composés de trois régions! s'auto-proclament nations limitées par des frontières disposants de gouvernements indépendants avec à leurs têtes des présidents réunis au sein d'un royaume d'état fédéral...(version courte)!!.

 

 

 

 

Publié dans Politique: Belgique | Lien permanent | Tags : belgique, actualites, infos, societe, politique | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.