28/12/2006

Irak : Au jeu du Pendu !

 

imagesCAF7RLRY

 

 

 

Tout ça pour ça

 

Si l'on essaie de prendre un minimum de recul sur le jugement rendu par le nouveau tribunal irakien tout en sachant que seule l'Histoire le permettra, il apparaît que l'ex-président irakien S.Hussein aura été condamné à la pendaison par un pouvoir mis en place par des forces occupantes pour avoir cautionné l'assassinat, après un jugement expéditif, de 148 villageois accusés d'être les complices d'un attentat contre la vie du Président irakien.

Plusieurs organismes humanitaires ainsi que, timidement, quelques chefs d'états, ont protestés contre l'absence d'impartialité de l'ensemble de la procédure dont la sentence était écrite dès l'ouverture d'un "procès" et durant lequel les avocats de la défense ont singulièrement manqués d'arguments ou de talent.

 

Après avoir été sollicité pendant trente ans par tant de dirigeants mondiaux, totalement muets en regard des faits qu'ils nous présentent aujourd'hui comme particulièrement horribles, nous dirions que S Hussein est "victime" du délit de sale gueule subite!.

Dans une dernière lettre, il déclare être prêt à mourir pour l'Irak uni et aussi rejoindre d'autres martyrs.

A défaut de martyrs, nous avons glanés çi et là quelques grands hommes dont les exploits sont honnis ou glorifiés suivant que nous mettions en lumière tel ou tel fait de leur parcours.

 

NAPOLEON BONAPARTE, le dictateur.

Entre 1796 et 1814, ce "grand homme" aura mené une guerre permanente contre le monde en causant la perte d'environ 1700000 hommes.

Sa lutte contre les Jacobins ou les Royalistes dont le Duc d'Enghien fût une parmi de nombreuses victimes françaises.

Au final, la France était ruinée et son territoire réduit par rapport à l'époque du roi Louis XVI.

___

 

DE  GAULLE

 

De 1958 à 1961, lors de la guerre d'Algérie, le chiffre de 500 assassinats politiques ou supposés sont commis.

Selon un rapport du jeune Rocard M, plus de deux millions de civils sont déplacés dans des "camps de regroupement".

___

 

TRUMAN

 

Le 6 août 1945, ce président américain décide le larguage de la bombe atomique sur Hiroshima au Japon.

Le 9 août 1945, ce même président réitère et fait exploser une deuxième bombe sur Nagasaki.

Coût humain : Minimum 400000 morts.

_

 

KENNEDY

 

Bref rappel concernant la guerre du Vietnam qui aura causé la mort de plus de 2500000 civils et de gigantesques pertes parmi les soldats américains provoquant un syndrome au sein de la population américaine.

_______

 

BUSH

 

Suite à une invasion dont les justifications avançées pour la déclencher ne sont nullement avérées, les estimations en morts civils irakiens ne sont pas de 148 mais plutôt aux environs de 600000 en trois ans à peine.

En remplacant les mots "indiens" par "irakiens sunnites", on pourrait réactualiser la célèbre phrase prononcée en 1868 par le général P Sheridan lors du massacre de ces authentiques américains afin de leur voler les richesses contenues dans leurs terres, à savoir: Il n'y a de bons "indiens"que des "indiens"morts!.

Sans oublier que le nombre de morts américains est actuellement de près de 3000 et chaque jour qui passe voit ce nombre croître.

______

 

Notre propos n'est clairement pas d'excuser ou de justifier telles ou telles exactions commises par l'ancien pouvoir irakien ni de caricaturer l'un ou l'autre des dirigeants cités plus haut mais bien au contraire de relever que la notion de crimes contre l'humanité, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'actions envers "sa" propre population ,est par trop sujette à discussions et devrait impérativement être requalifiée afin d'éviter toute interprétation.

Nous avons sciemment pris des personnages politiques unaniment considérés comme n'étant pas des dictateurs et dont les noms se retrouvent sur quelques plaques de rue ou de monuments les honorants pour la plupart.

Cette liste n'étant pas exhaustive, on remarquera que le jugement de l'Histoire comme souligné en début d'article est souvent plus adéquat que la volonté évidente de certains dirigeants d'états de mettre fin à des régimes soudain devenus inutiles dans la géopolitique mondiale.

Dans un premier temps, l'opinion publique se contentera des habituels arguments liés aux bienfaits d'une démocratie néanmoins imposée par la force ou de subite et si tardive défense des droits de l'homme.

 

Plus que jamais, le recours exclusif au tribunal pénal international en cas de conflit impliquant des états étrangers devrait être obligatoire afin d'éviter toute suspicion légitime de pressions exercées sur l'autorité mise en place par l'occupant conduisant à l'éviction physique et à la mise à mort des représentants du régime vaincu.

 

Le jeu du pendu en valait-il la chandelle?.

____________________________________________________________

 

imagesCA3GCFID

 

 

 

 

S HUSSEIN, SOSIE D'UN DICTATEUR?

-----------------------------------------------------------

 

Ce 29/12/2006, l'ex-président irakien a été exécuté par pendaison.

 

Celui qui se faisait appeler Raïs, chef du parti Baas créé par un syrien chrétien et un syrien musulman et qui durant les années '70 avait permis à l'Irak de se développer en offrant la gratuité des cours pour les garcons et les filles mais aussi en redistribuant les terres autrefois confisquées aux paysans sans oublier la création d'endroits voués à la gloire de la culture artistique musulmane aura sous-estimé les enjeux politiques qui fluctuent en fonction d'intérêts régionaux dont il n'a pas su tenir compte.

Le premier différend qui l'isole dans sa volonté d'hégémoniser le monde arabe survient lorsqu'il veut, au départ de la création d'un Fonds finançé par les revenus du pétrole, aider les pays les plus pauvres de la région t qu'il essuie un refus catégorique des pays du Golfe.

Dans les années '80, la guerre Iran-Irak, largement tolérée par l'Occident, l'affaiblit encore au sein du monde arabe en constatant que son armée présentée comme surpuissante ne peut vaincre un pays largement affaibli par une répression violente et meurtrière pour ses ressortissants opposés à ce régime de terreur.

Le déclin est confirmé dans les années '90 avec l'invasion et le retrait justement forcé par la communauté internationale du Koweit.

L'évolution des influences et autres intérêts régionaux aboutira à sa condamnation définitive par les Etats-Unis qui, rappelons-le a justifié l'invasion de ce pays en affirmant, preuves!à l'appui, qu'il détenait quantités d'armes de destruction massive.

Les raisons humanitaires de défense des droits de l'homme et d'installation forçée d'une démocratie  n'interviendront qu'au vu de l'inexistence de telles armes tout en plongeant ce pays et ses habitants dans le chaos total d'une guerre civile et d'une probable partition en trois régions autonomes.

 

Que sont devenus les sosies?

--------------------------------------

Dans les jours qui précéderont la chute de Bagdad, on voyait fréquemment S.Hussein déambuler fièrement au milieu de la population.

Pour les officiels américains relayés par une presse complaisante auprès d'une opinion publique décidement prête à croire n'importe quoi , chacune de ces apparitions étaient l'oeuvre de sosies.

D'où notre question quelque peu ironique : as t-on rangé ces derniers avec les preuves concernant les supposés liens du régime destitué avec le terrorisme ou  encore les redoutables armes de destruction massive.

A moins que l'homme pendu n'ait été lui aussi un sosie!, ce qui expliquerait le soin avec lequel les américains gardait le détenu et qu'aucun des "ténors"des barreaux internationaux n'aient été autorisés à le défendre.

A cela,on ajoutera que l'ostentation peu commune chez S Hussein du Coran ainsi que le fait qu'il modifie son apparence pileuse plus représentative d'une ethnie à laquelle il n'appartenait pas pourra, un jour, alimenter de nouvelles rumeurs.

De l'arrestation humiliante d'un homme hagard comme drogué et hirsute dont la longueur de la barbe pouvait surprendre pour un dirigeant à l'apparence physique soignée à la pendaison en cercle fermé de laquelle on peut observer que pour une mort décrite "sur le coup ", son linceul porte des traces de sang!en passant par ce simulacre de procès expéditif, on retiendra qu'il valait sans nul doute mieux ne pas trop susciter de questions quant aux implications des uns et des autres dans les différents approvisionnements d'armes notamment chimiques utilisées par ce pouvoir autoritaire.

 

Toujours est-il qu'imposer une démocratie dont la dernière image de 2006 restera l'exécution par pendaison d'un homme dont le jugement est rendu par le tribunal mis en place par les forces occupantes fussent-elles les représentantes des plus puissantes démocraties libres de ce monde ne nous rassure guère.

 

 

 

 

Publié dans Politique: International | Lien permanent | Tags : international, irak, s hussein, politique, actualite | |  Facebook | | | | Pin it! |

23/12/2006

Pêche miraculeuse en aquaculture.

 

imagesCALDH6P9

 

 

 

 

Raréfaction des espèces marines

Les derniers rapports sur la quantité et la qualité des poissons pêchés ne laissent aucun doute quant à notre surconsommation qui ne permet plus à certaines espèces d'atteindre une taille et une maturité sexuelle seule garante d'un niveau suffisant au maintien d'espèces telles que les soles et autres cabillauds jusqu'il y a peu si abondants.

 

La hausse démographique combinée à l'élévation du niveau de vie de pays, surtout asiatiques (grands consommateurs de poissons et crustacés), pousse les exploitants à toujours améliorer les rendements en concentrant les techniques de pêche sur les seules quantités causant d'irréversibles dommages à nombre de variétés non commercialisées mais néanmoins "récoltées" au hasard des filets au détriment d'une pêche artisanale moins destructrice pour le biotope marin mais qui, du fait, de son manque de rentabilité ne suffit plus aux besoins humains et même si ce mode de pêche ancien se réduit, il n'en demeure pas moins qu'elle intervient encore dans le dépeuplement marin global.

 

Rareté égale Cherté

 

Comme souvent constaté dans d'autres domaines, on aurait pu supposer que les hausses de prix successives permettraient de réguler la consommation et ainsi de contribuer à une certaine reconstitution des stocks.

On s'aperçoit qu'il n'en est rien et que faute de solutions efficaces et urgentes liées à de nouveaux modes de production, nous atteindrons très prochainement un point de non retour et qu'alors nous serons ni plus ni moins privés de certaines nourritures.

 

Quid de l'aquaculture?

 

A l'instar de la viande animale que nous retrouvons dans notre assiette provenant d'une bête qui depuis longtemps n'est plus capturée à cheval au moyen de lassos!, nous pourrions délimiter des espaces marins au large de nos côtes respectives à l'image des piscicultures pour truites, saumons ou encore daurades.

Hormis l'aspect négatif des rejets concentrés de nature organiques dont nous devrions impérativement tenir compte, ce mode de production  localisé présente d'innombrables avantages évidents quant au suivi sanitaire et qualitatif sans oublier de fortes réductions de coût liées à la pêche en site défini.

De ce changement d'approvisionnement viendront les principales critiques tant les flottes aujourd'hui gigantesques et entre parenthèses polluantes n'apprécieront que peu de se voir réduire au rang de gestionnaires de parcs à poissons!.

Toutefois, malgré d'importantes économies réalisés, nous devrions définir un prix minimum suffisamment élevé afin de ne pas relancer la surconsommation qui, à son tour, épuiserait les zones nouvellement créées.

De cette évolution voire révolution dépendra notre capacité à gérer un patrimoine au lieu de l'épuiser de toutes parts.

 

Il serait dommage que notre incurie notoire ne nous réduise à ne nous satisfaire que du seul poisson d'Avril...

 

 

Publié dans Société: Ecologie-Santé | Lien permanent | Tags : peche, poissons, economie, infos | |  Facebook | | | | Pin it! |

15/12/2006

Flandre Libre:Scoop de télé..d'Etat!

13/12/06

-----------

1412-soir-belgique

 

 

 

 

 

 

 

                             La RTBF coupable d'un COUP de télévision D'ETAT.

 

En référence à une émission radio présentée en 1938 par Orson Welles,qui provoqua la panique générale aux Etats-Unis en annonçant une invasion des extra-terrestres, la RTBF (chaîne publique belge) aura étonnament réussi presque 70 ans plus tard à susciter un certain émoi auprès d'une population de tous âges qui aura montré son incapacité "intellectuelle" à profiter de l'accès à l'information via Internet ou plus simplement d'user de la possibilité de zapper sur une autre chaîne afin de vérifier l'information.

Par un clin d'oeil à Magritte, les téléspectateurs pouvaient cependant et assez rapidement dans le déroulement de ce programme lire un bandeau mentionnant : Ceci n'est peut-être pas une fiction.

 

Les réactions politiques, tous partis démocratiques confondus, ont vivement critiqué la mise en scène fictionnelle mais présentée comme acquise de la scission de la Belgique par le fait de la proclamation unilatérale de l'indépendance de la Flandre.

Que ne regrette t-on la même vigueur dans la condamnation de faits délictueux et malheureusement bien réels dans la gestion d'organismes et d'administrations publiques.

Apparemment et plus fondamentalement, la principale faute de la chaîne publique est de s'être approprié le thème qui depuis trente ans est considéré par la classe politique belge comme un domaine réservé leur permettant , au gré des tensions communautaires savamment entretenues par les uns et les autres de fragmenter à l'extrême un des plus petits Etats de l'Europe.

A entendre les réactions de bon nombre de télespectateurs crédules et consternants par un tel manque de discernement, on perçoit mieux la facilité avec laquelle les différents gouvernements belges ont réussi à redéfinir la devise de ce royaume qui était : l'union fait la force, en un Etat "fédéral" ayant pour référence : diviser pour régner!.

 

La réalité de la réalité démocratique belge se mesurera donc au nombre de mise à l'écart de certains des protagonistes de ce docu-fiction et les allusions de certains responsables quant au fait que le financement de cette chaîne de télévision est publique laisse entrevoir une propension plutôt malsaine d'agir via les dotations sur l'indépendance journalistique et éditoriale d' un média d'informations dont il serait  apparemment souhaitable qu'elle redevienne le simple porte-voix des autorités.

 

Restons vigilants et faisons en sorte qu'en Belgique aussi : Ceci ne soit qu'une fiction...

Publié dans Politique: Belgique | Lien permanent | Tags : belgique, rtbf, flandre, actualite, politique | |  Facebook | | | | Pin it! |

12/12/2006

Anno 2006 : Retro-Memo .

Que retenir de 2006

 

JANVIER

--------------    

IRAN. Annonce la reprise sine die de la recherche nucléaire pacifique stoppée depuis deux ans.

FRANCE. Levée par le Président J Chirac de l'état d'urgence décrété suite aux émeutes dans les banlieues principalement à Paris.

ISRAEL. Hospitalisation du Premier ministre A Sharon suite à une très grave attaque cérébrale.

CHILI . Elections présidentielles donnent la victoire à la candidate de gauche M Bachelet.

EUROPE . La société Mittal Steel basée à Luxembourg et dirigée par l'Indien L Mittal lance une OPA sur sa concurrente Arcelor et se prépare à une intense lutte en vue d'acquérir cette société Franco-Européenne.

 

0,,1858794_1,00

 

 

 

 

 

 

 

 FEVRIER

----------------

PALESTINE . Le Président de l'Autorité déclare qu'il n'autorisera pas la mise en place d'un gouvernement d'alliance Fatah/Hamas si ce dernier ne reconnaît pas l'existence d'Israel.

MONDE . Suite à des publications de caricatures du prophète Mahomet dans un journal danois, de grandes manifestations hostiles à l'Occident sont organisées par les musulmans dans de nombreux pays du monde.

FRANCE . Un premier cas de grippe aviaire (virus H5N1) se déclare dans l'Union européenne.

IRAK . Quotidiennement, des attentats provoquent de nombreuses victimes civiles parmi la population tant chiite que sunnite.

 

MARS

---------   

USA . Accord de coopération avec l'Inde, non signataire de l'accord de non prolifération (TNP), en matière de nucléaire civil.

RUSSIE . Le gouvernement russe transmet au gouvernement britannique une demande d'extradition de B Berezowski qui réside à Londres en exil.

IRAK . Lors du procès organisé par le gouvernement irakien soutenu par les Américains, l'ex Président S Hussein déclare être responsable de la décision du commandement de la Révolution qui a conduit à la mort de 148 villageois chiites.

PAYS BAS . Mort suspecte de l'ex Président de Serbie et de la Fédération Yougoslave S Milosevich dans sa cellule dans l'attente de la conclusion du procès intenté par la communauté internationale pour crimes de guerre.

ISRAEL . Victoire du parti Kadima créé par A Sharon quelques mois avant son accident cérébral et dirigé par E Olmert qui devient le nouveau Premier ministre. 

 

imagesCAI0Q523

 

 

 

 

 

 

 

AVRIL

----------

FRANCE . Retrait par le gouvernement de D de Villepin du contrat dit de première embauche fortement contesté depuis son annonce en Février.

ITALIE . Victoire aux élections législatives de la coalition de gauche emmené par R Prodi aux dépens de l'ancien Premier ministre de droite S Berlusconi.

RDCONGO . En vue de garantir la tenue d'élections démocratiques, l'Union européenne est autorisé par les Nations Unies à soutenir les forces de la MONUC.

BELGIQUE . Nouvelle émotion populaire suite au meurtre d'un "jeune" en plein jour à la gare centrale pour permettre le vol d'un baladeur MP3.

 

Romano-Prodi-1

 

 

 

 

 

 

 

 

MAI

------

USA . Signature d'un accord avec la Lybie, toujours dirigée par Kadhafi, en vue de la reprise d'échanges diplomatiques normalisés.

ITALIE . Mise en place du nouveau gouvernement dirigé par R Prodi.

INDONESIE . Violents tremblements de terre causant des pertes humaines importantes estimées à plus de 4000 personnes.

FRANCE . Dernier match au Stade de France pour Z Zidane qui met un terme à sa carrière de joueur de football.

 

imagesCANU19OB

 

 

 

 

 

 

 

JUIN

_____

 

PEROU . Après un exil forcé par le Président Fujimori en 1992 et une courte défaite lors de son retour face à Toledo, A Garcia accède à la présidence.

PHILIPPINES . Abolition de la peine de mort par décision de la Présidente G Arroyo.

EUROPE . Victoire du sidérurgique Mittal Steel qui prend le contrôle d'Arcelor.

PALESTINE . Accord de gouvernement entre le Fatah et le Hamas censé permettre les versements d'aide financière étrangère, principalement Europe/USA, partiellement interrompus suite à l'impossibilité de réunir les deux principales composantes du régime palestinien.

 

imagesCAJ8YQVH

 

 

 

 

 

 

JUILLET

-------------

MEXIQUE . Aux élections présidentielles, le parti conservateur de droite dirigé par F Calderon enregistre une très courte victoire et accède au pouvoir.

COREE du NORD . Ce pays procède à des tirs de missile dont certains se rapprochent des côtes japonaises et provoquent une réprobation de la communauté internationale inquiète mais aussi impuissante face à ce nouveau défi coréen.

ALLEMAGNE . Aux tirs au but , l'Italie bat la France et devient Championne du Monde de football.

LIBAN . La capture de deux soldats israeliens par le Hezbollah déclenche une opération d'invasion partielle du Liban dans sa partie sud par l'amée israelienne.

 

AOUT

---------

CUBA . Suite à l' hospitalisation de F Castro, le pouvoir cubain est provisoirement transféré à son frère Raul Castro.

LIBAN . Malgré d'intenses et destructeurs bombardements iraeliens sur le sud Liban dont le déroulement met en évidence une forte et efficace résistance du Hezbollah , le Premier ministre E Holmert sous la pression internationale et devant le relatif échec de cette campagne se décide à retirer les troupes israeliennes permettant aux forces armées libanaises de reprendre le contrôle de cette partie du Liban.

 

 

imagesCAJ9YLMQ

 

 

 

 

 

SEPTEMBRE

-------------------

USA . Commémoration du cinquième anniversaire des attentats sur les tours jumelles du World Trade Center.

ESPACE . La première touriste de l'Espace , A Ansari , décolle de Baïkonour pour un voyage de dix jours.

JAPON . Suite aux élections S Abe, leader du Parti libéral démocratique , devient Premier Ministre.

THAILANDE . Un coup d'état militaire destitue le Premier ministre qui était en voyage à l'étranger.

INTERNET . Naissance d'INFOTOX, Weblog magazine.

 

OCTOBRE

----------------

INTERNATIONAL . Des sanctions sont votées par l'ONU suite aux récents essais nucléaires réussis par la Corée.

IRAK . Signature par les principaux dignitaires religieux irakiens chiites et sunnites d'un accord visant a mettre fin aux exactions et attentats quotidiens ainsi qu'à la libération de tous les otages musulmans ou non.

 

NOVEMBRE

-------------------

 

USA . Victoire du parti démocrate aux élections qui obtient la majorité tant à la Chambre des Représentants qu'au Sénat.

Démission de D Rumsfeld considéré comme le principal instigateur de l'invasion qui apparaît maintenant aux yeux des Américains comme un véritable échec ayant causé des centaines de milliers de morts irakiens mais aussi plus de trois mille morts de militaires américains avec pour ultime résultat de plonger l'Irak dans la guerre civile et confessionnelle.

FRANCE . Désignation , après un premier tour où trois candidats socialistes s'affrontaient , de S Royal à la candidature pour l'élection présidentielle de 2007.

LIBAN . Assassinat du ministre chrétien P Gemayel lors d'un déplacement à Beyrouth provoque la consternation dans la communauté internationale qui désigne le pouvoir syrien comme principal responsable de ce crime sans que pour autant il n'existe de preuves matérielles corroborant cette thèse.

 

250px-Segolene_royal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DECEMBRE

------------------

CHILI . Décès de l'ex Président Pinochet poursuivi depuis la fin des années 90 par la justice de certains pays dans lesquels des chiliens avaient déposés des plaintes pour torture, disparitions et meurtres à l'encontre le général Pinochet.

LIBAN . La légitimité du gouvernement élu est remise en cause essentiellement par le Hezbollah qui soutient d'imposantes manifestations de rue visant à destituer l'actuel gouvernement.

INTERNATIONAL . Après quatre mois de tergiversations et de déclarations péremptoires en tous sens, l'ONU décide de prendre des sanctions minimales envers l'Iran en raison de sa supposée volonté de se doter de l'arme nucléaire.

IRAN . Un seul jour sera nécessaire à l'Iran pour répondre aux sanctions onusiennes en annonçant l'accélération de la mise en place de son programme nucléaire.

IRAK . Exécution par pendaison de S. Hussein.

 

 

31/12/2006

_____________________________________________________________

 

M E I L L E U R S   V O E U X  pour  2 0 0 7.

_____________________________________________________________                         

Publié dans Société: Evolution | Lien permanent | Tags : google, retrospective, wikipedia, yahoo, 2006-2007 | |  Facebook | | | | Pin it! |