15/12/2006

Flandre Libre:Scoop de télé..d'Etat!

13/12/06

-----------

1412-soir-belgique

 

 

 

 

 

 

 

                             La RTBF coupable d'un COUP de télévision D'ETAT.

 

En référence à une émission radio présentée en 1938 par Orson Welles,qui provoqua la panique générale aux Etats-Unis en annonçant une invasion des extra-terrestres, la RTBF (chaîne publique belge) aura étonnament réussi presque 70 ans plus tard à susciter un certain émoi auprès d'une population de tous âges qui aura montré son incapacité "intellectuelle" à profiter de l'accès à l'information via Internet ou plus simplement d'user de la possibilité de zapper sur une autre chaîne afin de vérifier l'information.

Par un clin d'oeil à Magritte, les téléspectateurs pouvaient cependant et assez rapidement dans le déroulement de ce programme lire un bandeau mentionnant : Ceci n'est peut-être pas une fiction.

 

Les réactions politiques, tous partis démocratiques confondus, ont vivement critiqué la mise en scène fictionnelle mais présentée comme acquise de la scission de la Belgique par le fait de la proclamation unilatérale de l'indépendance de la Flandre.

Que ne regrette t-on la même vigueur dans la condamnation de faits délictueux et malheureusement bien réels dans la gestion d'organismes et d'administrations publiques.

Apparemment et plus fondamentalement, la principale faute de la chaîne publique est de s'être approprié le thème qui depuis trente ans est considéré par la classe politique belge comme un domaine réservé leur permettant , au gré des tensions communautaires savamment entretenues par les uns et les autres de fragmenter à l'extrême un des plus petits Etats de l'Europe.

A entendre les réactions de bon nombre de télespectateurs crédules et consternants par un tel manque de discernement, on perçoit mieux la facilité avec laquelle les différents gouvernements belges ont réussi à redéfinir la devise de ce royaume qui était : l'union fait la force, en un Etat "fédéral" ayant pour référence : diviser pour régner!.

 

La réalité de la réalité démocratique belge se mesurera donc au nombre de mise à l'écart de certains des protagonistes de ce docu-fiction et les allusions de certains responsables quant au fait que le financement de cette chaîne de télévision est publique laisse entrevoir une propension plutôt malsaine d'agir via les dotations sur l'indépendance journalistique et éditoriale d' un média d'informations dont il serait  apparemment souhaitable qu'elle redevienne le simple porte-voix des autorités.

 

Restons vigilants et faisons en sorte qu'en Belgique aussi : Ceci ne soit qu'une fiction...

Publié dans Politique: Belgique | Lien permanent | Tags : belgique, rtbf, flandre, actualite, politique | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.