17/11/2006

Primaires PS: la voie Royal !

En complément du post:: Elections françaises: Elysée-moi  (voir Archives par posts: colonne gauche).

 

La victoire annonçée de Mad Royal S est surtout celle de ses conseillers en communication qui, complices des médias, appliquent pleinement et avec succès l'approche américaine ou franco-française de type Paris-Match, à savoir le poids des mots en distillant çi et là quelques formules courtes qui feront de longs débats dans les médias par la suite sans oublier le choc des photos en arborant des tenues différentes de la sempiternelle rose à la boutonnière sans oublier les très agréables clichés en bikini publiés par Closer et qui en terme de clichés en ont abattus plus d'un!.

Cette victoire aux primaires socialistes est-elle synonyme de victoire aux présidentielles de 2007 ?.

Objectivement, le score de 60% obtenu auprès de 300.000 militants conditionnés par la notion de vote utile ne devrait étonner que les deux autres prétendants malheureux à cette candidature.

Le faible score relatif de Stauss-Kahn est en grande partie dû à son entrée bien trop tardive dans la campagne alors que depuis très longtemps déjà S.Royal avait su habilement suscité l'intérêt des médias en réussissant à présenter une candidate comme l'incarnation charmante d'un souffle neuf et original démarqué de l'appareil vieillissant socialiste français alors même qu'elle était remarquée et nommée sous la présidence de F.Mitterand et qu'en terme de parti, son compagnon en est le premier secrétaire.

En terme de renouveau et de fraîcheur, cela pose question!.

 

Projection 2007

 

 

Si le duo Sarkozy/Royal se retrouve au second tour de l'élection présidentielle française de 2007, cela impliquera que la tentative des "communicateurs" d'imposer un choix aux électeurs aura enfin réussi et que la critique de bon nombre de politiques sur la pertinence des sondages aura fait long feu.

Les appareils de parti lourds et pesants auront de fait connu leur premier échec.

Toutefois, n'oublions pas que l'électorat socialiste déçu par les défaites de Fabius et Strauss-Kahn pourrait soit ne pas adhérer aux idées changeantes de Mad Royal ou encore qu'une partie basiquement machiste n'accepte pas la perspective d'une femme dirigeant le pays .

Tout conduirait alors vers un affrontement probable Sarkozy-Le Pen en offrant la voie royale!au candidat UMP dont la communication est similaire en tous points à celle de Mad Royal .

Toutefois, si ce fameux traumatisme du 21 avril dont chacun se plaira à souligner l'angoissante!possibilité devait permettre à S.Royal de passer le premier tour, son "résevoir" de votes de gauche sera plus difficile à mobiliser que l'électorat de l'extrême droite assez proche de certaines idées défendues par N.Sarkozy.

 

D'ici là, toujours en référence à l'article publié précédemment : Elections françaises..., nous assisterons certainement à quelques révélations opportunes sur le passé des candidats les plus en vue.

L'accession au poste suprême se fera moins en fonction du programme dont chacun sait qu'il n'est que peu ou prou respecté que sur la capacité des uns et des autres de préserver jusqu'au terme la meilleure image médiatique.

Que le/la meilleur(e)gagne....

Publié dans Politique: France | Lien permanent | Tags : actualite, politique, elections | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.