13/11/2006

Consommation BIO: à votre Santé ?

 

societe,alimentation,bio,infos.

 

Les garanties du BIO.

 

La consommation des produits "bio", jusqu'il y a peu confidentielle, est aujourd'hui telle que sa production est passée au stade industriel et que la profusion de labels en tous genres et dont les spécifications mérite à minima un réexamen rigoureux débouchant sur le respect d'une stricte réglementation européenne sinon mondiale.

Tous les circuits de distribution affichent ce type de produits en couvrant un assortiment complet et quelquefois farfelu tant les normes à suivre sont pour le moins bien mal définies.

Une recherche de produits "artisanaux" en forte progression soutenue par des préoccupations d'écologie stigmatisant les méfaits d'une industrialisation à outrance a permis de créer le paradoxe ultime qu'afin de satisfaire la demande globale, l'offre pour ces produits se retrouve concentrée dans les mêmes circuits de vente et tout autant surproductive au point que ceux qui militent pour un retour à une production locale protégée et quelque peu "bobos" devraient se poser la question de savoir si les seuls bénéficiaires de ces campagnes ne sont pas ceux qu'ils disent, un peu niaisement, combattre, à savoir la grande distribution!..

 

Le BIO, un goût venu d'ailleurs!

 

Basiquement, on peut relever que tant l'air, l'eau de pluie, des rivières ou des nappes phréatiques de même que la terre qui contribuent à la production de ces aliments sont communs à tous les types d'exploitations et que l'interpollution des éléments constituant notre environnement ne permet pas d'isoler un système de production et de le maintenir en vase clos.

Pour rappel, le nuage hautement radio-actif consécutif à l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl ne s'est arrêté qu'au mensonge des autorités françaises et non aux frontières de ce pays!.

 

BIO et Commerce Equitable, à votre bon coeur...

Le besoin d'une alimentation saine à la saveur originelle a trouvé dans l'alimentation bio un formidable argument de vente destiné d'abord à une partie des consommateurs soucieux d'un "vivre autrement" en permettant aux producteurs de s'octroyer un bénéfice supplémentaire non négligeable en dépit de conséquentes quantités livrées. 

Cependant, nous constatons que cette demande semble auto-alimentée tant le recours aux campagnes publicitaires ou à la publication d'études scientifiques corroborant les effets supposés positifs manquent sans que cette "discrétion" ne pose question quant à la valeur ajoutée en matière de santé de ce principe de production.

Tout au plus, est-il à espérer que ce mode d'alimentation (suffisamment contrôlée?) soit au minimum aussi bénéfique pour l'organisme que celle dite classique et que les consommateurs ne soient une nouvelle fois déçus comme ils le furent, il y a quelques années, avec la déferlante de produits "light" dont l'efficacité finalement contestée a conduit à sa suppression quasi générale des rayons.

Bon appétit....quand même!.

 

Publié dans Société: Ecologie-Santé | Lien permanent | Tags : societe, alimentation, bio, infos | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.