31/10/2006

Elections US: Qui a peur d'Halloween?

Dialectique républicaine

 

Le thème principal de la campagne républicaine sera sans conteste une réactivation des sujets favoris de l'administration Bush concernant les dangers de menaces terroristes et l'indispensable recours à la guerre contre les réseaux censés abrités ces ennemis de la liberté.

Au cas où des sondages quelque peu défavorables seraient publiés,on peut donc s'attendre à de nouveaux communiqués menaçants de la part de Bin Laden et autres mollahs ou encore à des alertes aux complots visant des sites industriels, nucléaires ou plus simplement aéro-portuaires.

En se présentant comme les seuls garants de l'inviolabilité territoriale américaine,les républicains, au mépris de la stabilité internationale, espèrent entretenir un sentiment de patriotisme suffisant destiné à assurer leur victoire.

Bien évidemment, ce raisonnement exclusivement électoraliste aura, tel un boomerang, des effets néfastes pour les USA dans un laps de temps imprévisible mais d'ici là, les élections auront eu lieu!.

 

Terrorisme,un allié de fait

 

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l'intérêt bien compris des réseaux terroristes est dans un maintien de la politique américaine actuelle.

En effet, le recrutement de nombreux guerriers de "Dieu" est bien plus facile à effectuer en temps de guerre et de montée des antagonismes en catalysant les frustrations réelles ou supposées les plus diverses.

N'oublions que les financements gigantesques consentis s'obtiennent de part et d'autres sans trop de difficultés tant la cause est juste!

Un autre point commun réside dans le fait que cela permet aux régimes autoritaires de contrôler des populations précarisées et qui risqueraient de se montrer quelque peu revendicatrices envers ces régimes alors que pour les différents lobbies militaro-industriels cette guerre tous azimuts assurent un revenu non négligeable qui induit un effet positif sur l'économie américaine, soutien indispensable de l'économie mondiale.

 

Dialectique démocrate

 

Celle-ci brille, à tout le moins, par son extrême discrétion.

Historiquement ils restent plutôt opposés au déclenchement de cette guerre mais de peur de se voir taxer d'anti-patriotes et/ou suspectés d'un manque de respect pour le sang versé par tous ces "boys" envoyés sur des fronts aussi mouvants qu'étendus dans lesquels l'impossibilité de l'identification claire d'un ennemi les conduisent soit à des méprises sur une population innocente soit à subir des attentats au cours desquels bon nombre d'entre eux se retrouvent soit gravement blessés soit tués.

 

Conclusion provisoire

 

Au fur et à mesure que se déroulera la campagne US, il est à espérer que de nouveaux thèmes permettront aux américains de choisir des hommes et des femmes des deux camps porteurs de valeurs de liberté plus en accord avec l'idéal démocratique autrefois admiré avant que la majorité des citoyens de ce monde ne sombre dans un anti-américanisme de très mauvais aloi.

Publié dans Politique: USA | Lien permanent | Tags : international, usa, elections, actualite | |  Facebook | | | | Pin it! |

28/10/2006

Toussaint , vive la vie!

 

toussaint,societe,mort.

.

 

 

Trois petits tours au cimetière et puis s'en va

 

Qu'évoque pour vous la Toussaint?.
Est-ce juste synonyme de vacances ou de journée de recueillement?.

Le poids des habitudes d'origines religieuses auxquelles s'ajoutent souvent la peur de sa propre mort ou encore le besoin de se rassurer sur un certain devoir post-mortem à accomplir quand ce n'est pas simplement pour ne pas avoir à subir, surtout dans les campagnes, les regards désapprobateurs et autres quolibets de la part de "voisins" regrettant votre manque d'entretien et donc de respect de la tombe de vos proches.

 

En fonction de ce qui précède, quelle justification rationnelle y a t'il à se pencher sur un morceau de pierre recouvrant une parcelle de terre sous laquelle git un cercueil contenant les restes en putréfaction d'un corps.

N'eût-il pas mieux valu montrer une telle émotion d'amour et d'amitié à l'être tant regretté lorsque celui-ci était toujours de ce monde.

Si les regrets de ne pas l'avoir fait vous submergent, ce n'est donc que par pur égoïsme que votre visite au cimetière s'effectuera et ce "devoir" de recueillement ne sera dès lors que le reflet de votre insuffisance d'égards envers la personne dont les restes ne lui permettent plus de vous entendre!.

 

L'incinération, garante de l'âme?

 

Combien de temps encore faudra t-il pour que cette habitude irréfléchie de l'enterrement destiné à conduire le défunt vers la dernière demeure dont il se serait bien passé mais néanmoins bien louée fasse définitivement place à l'incinération peu suspecte de pollution des nappes phréatiques et économe en terrains viables.

Pourquoi ne pas conclure que selon certaines religions, la mort nous résumant à un tas de poussières, seule l'incinération nous le garantit et cela, pour les croyants, peut permettre à l'âme de s'extraire du corps et de rejoindre le grandiose royaume des cieux dont religions et sectes ont si bien su exploiter la peur populaire irrationnelle de ne pas se voir accorder par Dieu, Allah et tous leurs petits copains auto-proclamés divinités et guides suprêmes le repos éternel mérité après une vie terrestre aussi banale pour la majorité d'entre eux!.

Coup de Gueule!.

Hormis la "minute de silence", signe de respect et de recueillement collectif suite à catastrophe majeure ou guerre, n'est-il pas malsain, voire à la limite irrespectueux pour les familles de ceux qui déplorent la perte d'un être cher, d'organiser d'autorité et le plus souvent à des fins de récupération politique des journées de deuil, marches blanches, lâchers de ballons, etc...qui entretiennent un sentiment d'auto-satisfaction de compassion collective pour des personnes que, vivantes, aucun de ces participants ne connaissaient.
Rappelons à tous ceux, celles qui se pressent à toutes les commémorations mortuaires que d'une part, nous sommes tous, de nouveaux-nés à vieillards, des morts en sursis et que d'autre part, le même engouement au partage des peines serait dispensé plus utilement au partage des joies pour ceux qui vivent dans l'oubli et dans la difficulté quotidienne et qui, au vu de ce qui est décrit plus haut, en arriveraient à se souhaiter une fin tragique et médiatique afin que pour une fois dans leur existence, ils suscitent un minimum d'intérêt... lors de leurs funérailles!.

 

In memoriam...

 

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : toussaint, societe, mort | |  Facebook | | | | Pin it! |

18/10/2006

Interrogatoires agressifs:made in US

Nouvelle loi autorisant les interrogatoires "agressifs" signée par G.W.Bush.

 

 

Depuis le très opportun déclenchement de la guerre contre le terrorisme par les Etats-Unis, l'administration américaine, via une série de nouvelles mesures sécuritaires, a mis en place un ensemble de lois autorisant de manière assez insidieuse et intrusive des contrôles reposant sur l'accessibilité aux données informatiques dont l'interdépendance et la mise en ligne permet d'établir un véritable "pédigrée" sans même qu'il ne soit nécessaire de nous implanter une puce.

Depuis la toute récente concession faite par l'Europe, tout citoyen posant le pied sur le sol américain a l'honneur de faire partie de ce club très fermé d'individus sous haute surveillance.

 

L'Amérique, Eldorado perdu?

 

La liberté autrefois véritable phare des Etats-Unis et qui permettait à quiconque, quelle que soit son origine de pouvoir tenter l'aventure de la réussite personnelle perd rapidement de son éclat.

Aucun système n'étant infaillible, que se passera t-il le jour où Big Brother commettra une "big mistake" envers des individus dont la malchance voudra qu'ils soient erronément fichés ?

Lutter contre toute forme de criminalités doit rester une priorité de tout gouvernement démocratique et contribuer à la réactualisation des lois en fonction de l'évolution de la société ne souffre d'aucune critique car cela garantit la protection essentielle de l'individu.

Toutefois, lorsqu'à l'instar des dernières mesures adoptées par le Congrès américain, l'individu par un retournement pervers de la présomption d'innocence devient un potentiel coupable, on peut douter de la capacité de cet état à asumer ses responsabilités.

 

Dérive gouvernementale ou paranoïa collective

 

La dernière loi, présentée une fois de plus comme indispensable à la sauvegarde de la liberté américaine et déjà contestée par les différentes ligues de défense des Droits de l'homme sans que pour autant leurs protestations ne soient toutes automatiquement considérées comme justifiées tant certaines d'entre elles agissent plutôt comme un contre-pouvoir politique, ajoute une opacité désagréable sur les méthodes et moyens utilisés lors d'interrogatoires dont les modalités restent à la trop discrète appréciation des investigateurs. 

 

La statue de la liberté est-elle encore le symbole de l'Amérique?

 

Publié dans Politique: USA | Lien permanent | Tags : international, libertes, lois, actualite | |  Facebook | | | | Pin it! |

13/10/2006

Aux urnes, citoyens!.

 

 

 Urne

 

 

 

 

Plusieurs pays européens connaîtront dans les semaines et mois prochains des élections importantes et déjà la tension politique croît inexorablement au gré de faits prétendument récemment découverts et de petites phrases assassines censées convaincre les électeurs de l'intelligence des valeurs défendues.

 

Les tenants du discours immuable sur l'imbécilité du vote rejet lié au dépôt d'un bulletin favorable aux partis "nationalistes" relisent déjà les textes lus les années précédentes sans qu'ils ne perçoivent la pauvreté de ce type d'arguments.

Le propos n'est en rien de défendre les thèses réductrices de tel ou tel parti mais bien plus d'attirer l'attention d'un bon nombre d'élus sur le fait que la réelle expression d'un vote de dépit s'exprime bien plus par une abstention ou vote "blanc" que par le soutien apporté à ce genre de partis.

 

La pratique maladroitement déniée de conclure des alliances et de se répartir les postes bien avant le verdict des urnes sans oublier, au préalable, que les listes de candidats relèvent bien plus fréquemment de la qualité d'un carnet d'adresses que des compétences affichées en matière politique ou économique.

 

La piètre qualité de débats pré-électoraux où les seuls arguments mis en avant consistant à dévaloriser les propositions et/ ou les réalisations des uns et des autres ne fait qu'augmenter le désintérêt latent du public.

Ce qui, par l'absurde, revient à la démonstration que rien de ce qui a été fait ou de ce qui est proposé n'a de valeur que l'on soit ou non dans la majorité de gouvernement.

Ceci explique le peu de reconnaissance de la population envers les élus qui trop souvent  oublient qu'ils ne sont que les représentants provisoires de citoyens et non l'élite bien plus tournée vers la prospérité économique du pays.

L'accession au pouvoir politique dont les techniques de communication et de marketing s'inspirent de la culture commerciale est incompatible avec la notion  affichée de service à la population.

Autant l'ambition des acteurs économiques peut être créatrice d'expansion et d'emplois, autant nier l'évidence de cette qualité dans le domaine politique afin de ne pas heurter les électeurs relève de l'hypocrisie et l'acharnement de la plupart en vue de se maintenir en dépit de scandales ou de faits délictueux en témoigne

Malgré cela, on constate que peu de changements dans les scores électoraux interviennent et que beaucoup de tsunamis finissent en simple brise.

 

Toujours est-il que l'ampleur de cette désaffection pour la "res publica" permet au fil des élections gouvernementales ou présidentielles d'assister à la mise en place d'un pouvoir dont la légitimité repose à peine sur un tiers des votes valablement exprimés et cela pose question .

 

D'un point de vue purement pratique,dès lors que la démarche de se rendre dans les bureaux de vote est effectuée, afin de ne pas ajouter la négation de sa propre participation à la perte de temps concédée, le dépôt d'un vote nul s'avère la moins justifiée des options.

 

Dans un avenir proche, une fois le vote électronique envoyé de son domicile généralisé, nous pourrions, via les moyens performants de communication parmi lesquels les blogs ne seraient qu' une première ébauche, adhérer librement à des discours et à des idées dont les critères relèveraient plus de l'intelligence du raisonnement et d'un projet réalisable et chiffré que de la propagande simpliste dictée par une ligne définie par les bureaux de partis.

Cela équivaudrait à mettre en place une réelle démocratie participative à ne pas confondre avec des dérives démagogiques ou  des revendications visant à déstabiliser des états en proie aux doutes sur le bien-fondé de ses valeurs fondatrices.

 

Aux prochains votes....

Publié dans Politique: Europe | Lien permanent | Tags : elections, democratie, europe, politique | |  Facebook | | | | Pin it! |

09/10/2006

Corée du Nord, pied de nez nucléaire!

 

actualite,international,guerre.

 

 

Dernières infos

La communauté internationale a rapidement condamné l'essai nucléaire de la Corée du Nord.

Les Etats Unis réclament une action immédiate.

 

Et maintenant,...

De vives inquiétudes en sévères mises en garde et autres ukases, la communauté vient de se ridiculiser une fois encore en mettant en évidence les limites des moyens à disposition de l'ONU.

Que ce soit en Iran ou en Corée du Nord, ce type d'injonctions n'impressionnent guère et les échecs mis en lumière par les attitudes de ces pays auxquels s'apparentent de manière toutefois plus pacifique certains pays dits non alignés contribuent à l'émergence d'un mouvement désuni mais rebelle susceptible de bousculer l'ordre mondial établi et maintenu à force de pressions économiques et politiques.

 

Les dernières "maladresses occidentales" qui, au mépris de l'évidence d'un rapide et grossier montage de preuves à l'encontre de l'Irak permettant aux Etats Unis en compagnie de quelques autres états plus ou moins intéressés au dépeçage d'un état dont le régime subitement devenu infréquentable devait être exterminé, ont mis en évidence la nécessité pour des pays à régime autoritaire et potentiellement infiniment plus dangereux pour la stabilité internationale de se doter de l'arme ultime, à savoir l'arme nucléaire seule garante d'autonomie.

 

La communauté internationale et plus particulièrement l'Occident, à l'image d'un géant aux pieds d'argile, pourra t-elle longtemps encore tenir un double langage qui se satisfait pour les uns dotés de réactions imprévisibles d'une suite de réunions internationales stériles qui ne ralentissent en rien la course à l'équipement nucléaire et pour les autres plus vulnérables en terme de rétorsions militaires ou économiques de subir les visées géopolitiques hasardeuses.

 

La mise en évidence d'une politique extérieure internationale simpliste et de l'iniquité avec laquelle des gouvernements occidentaux agissent ne pourra qu'accentuer le risque de confrontation majeure de laquelle nous pourrions sortir très meurtris.

Il reste à espérer que quelques élections futures permettront d'entrevoir une mise en place de politiques où les actes seront mieux en accord avec les paroles et que dans l'intervalle les dégâts provoqués par des décisions peu réfléchies ne s'avèreront pas irrémédiables.

 

Tous les champignons ne sont pas comestibles....!

 

Publié dans Politique: International | Lien permanent | Tags : actualite, international, guerre | |  Facebook | | | | Pin it! |