31/10/2006

Elections US: Qui a peur d'Halloween?

Dialectique républicaine

 

Le thème principal de la campagne républicaine sera sans conteste une réactivation des sujets favoris de l'administration Bush concernant les dangers de menaces terroristes et l'indispensable recours à la guerre contre les réseaux censés abrités ces ennemis de la liberté.

Au cas où des sondages quelque peu défavorables seraient publiés,on peut donc s'attendre à de nouveaux communiqués menaçants de la part de Bin Laden et autres mollahs ou encore à des alertes aux complots visant des sites industriels, nucléaires ou plus simplement aéro-portuaires.

En se présentant comme les seuls garants de l'inviolabilité territoriale américaine,les républicains, au mépris de la stabilité internationale, espèrent entretenir un sentiment de patriotisme suffisant destiné à assurer leur victoire.

Bien évidemment, ce raisonnement exclusivement électoraliste aura, tel un boomerang, des effets néfastes pour les USA dans un laps de temps imprévisible mais d'ici là, les élections auront eu lieu!.

 

Terrorisme,un allié de fait

 

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l'intérêt bien compris des réseaux terroristes est dans un maintien de la politique américaine actuelle.

En effet, le recrutement de nombreux guerriers de "Dieu" est bien plus facile à effectuer en temps de guerre et de montée des antagonismes en catalysant les frustrations réelles ou supposées les plus diverses.

N'oublions que les financements gigantesques consentis s'obtiennent de part et d'autres sans trop de difficultés tant la cause est juste!

Un autre point commun réside dans le fait que cela permet aux régimes autoritaires de contrôler des populations précarisées et qui risqueraient de se montrer quelque peu revendicatrices envers ces régimes alors que pour les différents lobbies militaro-industriels cette guerre tous azimuts assurent un revenu non négligeable qui induit un effet positif sur l'économie américaine, soutien indispensable de l'économie mondiale.

 

Dialectique démocrate

 

Celle-ci brille, à tout le moins, par son extrême discrétion.

Historiquement ils restent plutôt opposés au déclenchement de cette guerre mais de peur de se voir taxer d'anti-patriotes et/ou suspectés d'un manque de respect pour le sang versé par tous ces "boys" envoyés sur des fronts aussi mouvants qu'étendus dans lesquels l'impossibilité de l'identification claire d'un ennemi les conduisent soit à des méprises sur une population innocente soit à subir des attentats au cours desquels bon nombre d'entre eux se retrouvent soit gravement blessés soit tués.

 

Conclusion provisoire

 

Au fur et à mesure que se déroulera la campagne US, il est à espérer que de nouveaux thèmes permettront aux américains de choisir des hommes et des femmes des deux camps porteurs de valeurs de liberté plus en accord avec l'idéal démocratique autrefois admiré avant que la majorité des citoyens de ce monde ne sombre dans un anti-américanisme de très mauvais aloi.

Publié dans Politique: USA | Lien permanent | Tags : international, usa, elections, actualite | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.