02/09/2006

La fable d'une histoire d'état belge

belgique

 

 

 

 

 

Pendant que le lion arpente, fier de ses résultats économiques et sociaux, ses chères terres non sans avoir digéré les Fourons, transformé les communes à facilités jouxtant Bruxelles en communes à difficultés et enclavé cette Région autonome de l'Etat fédéral tout en la choisissant comme capitale de la Flandre!.

Majestueux lion qui apprécie nos lacunes linguistiques provoquant les ergots du coq.

 

A bien observer l'activité de notre basse-cour, nous y contemplons un beau coq, d'allure plutôt coquette, s'égosillant quelques fois sur la loyauté ou encore l'honnêteté relative de certains de ses congénères tout en arborant, lui aussi, un bilan dans lequel on relèvera notamment un plan régional de développement (pardon,un Plan Marshall) concocté dans la capitale régionale: Namur (charmante ville qui pour les européens ne disposant pas de GPS se situe au sud de La capitale flamande! et fédérale) au siège de l'Elysée (pardon, l'Elysette...).

 

A ce propos, on annonce l'ouverture prochaine de l'Eifelette et de la Vaticanée!.

Que ceci ne nous empêche pas de considérer que la majesté des paroles assure la grandeur des actes posés.

 

Ah, si tous les coqs et tous les lions de Belgique pouvaient se donner la patte...

 

Publié dans Politique: Belgique | Lien permanent | Tags : belgique, politique, societe | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.