01/09/2006

11 septembre...

 

wtc

 

 

 

 

.

Les médias nous ont préparés une quantité de reportages, témoignages et autres documentaires destinés à nous expliquer, pauvres hères que nous sommes, le terrible traumatisme qu'a subi le monde lors de cette journée du 11 septembre de quelle année déjà?!. Ah oui: 2001.

La curiosité l'emportant sur la connaissance, nous réussirons au moins à booster et l'audimat et les reçettes publicitaires .

Deux questions nous taraudent l'esprit:

Comment est-il envisageable de croire qu'une équipe composée d'individus aussi typés puisse organiser, planifier, repérer et mettre à exécution un tel plan sans que quiconque des services secrets les plus performants au monde n'intercepte le moindre élément.

Hormis la mise en place de l'opération qui prend un certain temps pendant lequel le risque de se faire repérer est grand (voir les derniers attentats programmés mais déjoués par les services britanniques) les différents vols au-dessus du territoire américain avant d'atteindre les "cibles" n'ont donnés lieu à aucune réaction digne de la première puissance du monde.

Nous reverrons lors de ces rediffusions la réaction peu étonnée, eu égard à la gravité de ces attentats, du Président des Etats-Unis.

On lui connait des attitudes bien plus expressives sur des sujets d'importance moindre.

Toujours est-il que le peuple américain en a été bouleversé et que la cote de popularité du président jusque là assez faible a atteint des sommets lui permettant d'activer la guerre contre le terrorisme.

En complément à l'article "la guerre contre le terrorisme", il est indéniable que ces attentats ont permis de débloquer des crédits impressionnants destinés à créer, entretenir et développer une guerre "sainte" contre le terrorisme.

Plus aucun démocrate n'aurait osé s'opposer à cette croisade sous peine de se voir qualifier de couard et de traître.

Accessoirement, les gouvernements ont réussi à faire adopter, avec l'assentiment des populations habilement conditionnées, plusieurs mesures de contrôle et de restriction de libertés individuelles

Entre les liens unissant la famille du Président US et celle du terroriste saoudien le plus recherché? dont les membres présents sur le territoire US ont pu quitter les USA le jour des attentats sans être le moins du monde inquiété et les "preuves accablantes" envers l'Irak et son régime soudain honni dont le peuple sombre dans le chaos total sous couvert de démocratisation forçée, il paraît évident que le calendrier de ces événements n'est pas dû au hasard.

La fin justifierait-elle les moyens? 

Bien sûr que non,ça se saurait... 

Autre article sur ce sujet:
11 Septembre: Suite et Fin?.
: http://tinyurl.com/INFOTOX-11-09-Suite-Fin

Publié dans Politique: USA | Lien permanent | Tags : 11septembre, terrorisme, international, politique | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.