31/08/2006

Sans-papiers et/ou sans-gêne.

 

belgique,faits divers,societe,politique.

.

 

Résumé des faits

-----------------------

 

Après trois mois d'occupation dans une église d'Etterbeek, commune de Bruxelles, le bourgmestre intervient sur base de l'argument qui reste le seul tolérable à présenter dans ce genre de squat, à savoir le risque de santé publique.

Dans les faits, un groupe de 40 réfugiés est passé à 200.

Malgré le fait que la plupart prétend ,dans aucune de nos langues nationales,vivre depuis des années en Belgique, il semble, au vu des images, que ce mode de manifestion soit devenu le laissez-passer à une régularisation plus rapide.

 

Hors la médiatisation, point de salut

 

Plus aucun sujet de société ne trouve de solution s'il ne passe par le prisme de la presse surtout télévisée.

Quiconque réussissant à capter l'attention des médias devient un temps "intouchable" et digne des plus grands égards quitte à se tromper dans l'analyse objective des faits.

Ceci dit, l'église catholique peut se féliciter de remplir à nouveau ces lieux délaissés par les fidèles qui, faute de place, se rendront dans les mosquées et autres lieux de culte mieux entretenus!!.

La problématique qui touche à l'accueil des personnes, "résidant" en toute illégalité sur le territoire, va de la générosité sincère envers cette misère au cynisme de circuits de trafic humain en passant par la quasi certitude pour un bon nombre de ces malheureux que leur situation finira par se résoudre devant le peu de fermeté affiché dans la ferme application des lois.

Il faut reconnaître qu'électoralement ce sujet reste délicat à gérer et que les rapatriements "forçés", fussent-ils d'illégaux, servent plus les causes de quelques associations que la précieuse cote de popularité de celui qui prend la décision de l'expulsion.

 

 

Publié dans Société: Comportements | Lien permanent | Tags : belgique, faits divers, societe, politique | |  Facebook | | | | Pin it! |

Guerre contre le terrorisme.

 

 

irak

 

 

 .

 

 

De ce début du XXI siècle, cette action restera sans doute un exemple de lamentable erreur de stratégie géopolitique.

Hormis quelques retombées financières de courte durée, nous en subissons quotidiennement les effets pervers.

En quelques temps,nous avons réussi! à fédérer des groupuscules dont les actes de violence étaient locaux et moins nombreux en un mouvement mondial sous la bannière de guerre sainte.

Cela combiné avec l'effet dévastateur pour l'équilibre régional du Moyen-Orient qu'a été notre incapacité à soutenir les régimes laîques ou religieux modérés sunnites (Irak, Liban, Iran au temps du Chah) au profit de régimes religieux chiites dont l'Iran se révèle le plus emblèmatique. 

Si certains dirigeants avaient appliqués à l'Iran les arguments et preuves (dont aucunes ne sont avérées) qui ont servis de déclencheur à l'invasion de l'Irak, on peut se poser des questions sur la décision passée.

 

s hussein

 

 

 .

 

 

Toujours est-il que l'aveuglement occidental permet le développement d'un mouvement international musulman chiite dominant la région du Moyen-Orient et entraînant un discours iranien décriant nos valeurs de libertés qui suscite certaines "vocations" de bombes humaines sur notre continent.

Nos sociétés endormies par une indéniable qualité de vie ne sont plus enclines à des confrontations idéologiques jugées dépassées.

Notre faiblesse est de croire qu'en apportant de l'aide humanitaire et financière massive, y compris dans des régions dans lesquelles notre "impérialisme arrogant" nous a rendus impopulaires, nous permettra de rétablir des relations souvent profondément détériorées.

Rappelons-nous qu'aucun modèle de civilisation n'est éternel et gardons en mémoire que les Grecs, Romains et autres Perses l'ont compris trop tard. 

Publié dans Politique: International | Lien permanent | Tags : politique, terrorisme, guerre | |  Facebook | | | | Pin it! |

30/08/2006

Merci à l'Est Républicain !.

 

infos,international,medias,terrorisme.

.

 

Titre de l'Info! :  Ben Laden est mort d'une crise de typhoïde le 23 août 2006.

 

Notre première remarque a trait aux précisions quant à la date et la cause du décès qui ne sauraient être incontestables que dans la mesure où celles-çi avaient été révélées par une personne non suspecte d'appartenir à l'entourage de Ben Laden .

Ce qui, de toute évidence, n'est pas le cas.

Sachant que la rançon pour l'homme qui valait 25 millions de dollars, mort ou vif, n'a pas été réclamée, on ne peut que féliciter cet individu pour l'abnégation financière ainsi que pour l'amnésie opportune dont il fait preuve quant à l'endroit au Pakistan! où le saoudien est décédé.

 

La deuxième remarque concerne le choix qui a prévalu pour diffuser ce scoop en rappelant les "liens d'intérêt" bien compris entre d'une part le terroriste le plus recherché de la planète et les familles saoudiennes puissantes dont il fait partie et d'autre part, l'alibi que la traque de Ben Laden représente pour le gouvernement américain en justifiant l'octroi de crédits gigantesques auprès de la population américaine anesthésiée par les attentats du WTC. (lire l'article : Guerre contre le terrorisme).

 

A ce niveau, il nous paraît utile de rappeler les tirages de quelques journaux, tout en soulignant que l'Est républicain est le seul qui ne soit pas national.

 

0.210.000 exemplaires: L'Est Républicain.

0.380.000 exemplaires: Le Monde

0.750.000 exemplaires: Washington Post

1.160.000 exemplaires: New York Times

Hormis le coup de pub indéniable, au vu de ce qui précède, cela tient aussi de l'erreur de casting!.

 

D'autant que croire naïvement que les services saoudiens contrôlés par les services américains aient pu "oublier" de confier aux médias US ce type de nouvelles relève plus de la manipulation voire de la désinformation.

Pour alimenter la rumeur, ne faudrait-il pas envisager que l'entourage de Ben Laden utilise, lui aussi, les moyens de communication et en tire les avantages et les ficelles même les plus grosses.

 

En conclusion, au vu des implications financières et politiques représentées par le personnage de Ben Laden, il n'y aura de fin tragique possible et programmée de ce dernier que dans la perspective d'assurer, grâce à sa capture, une réelection des Républicains aux prochaines élections présidentielles US en justifiant ainsi la politique anti terroriste passée.

N'étant pas un surhomme, on ne peut exclure qu'il meure par accident ou en raison d'une santé notoirement fragile.

 

Aux prochaines Infos/Intox.

27/09/06

 

Publié dans Politique: International | Lien permanent | Tags : infos, international, medias, terrorisme | |  Facebook | | | | Pin it! |

27/08/2006

Couac judiciaire.

belgique,faits divers.

.

 
 
Responsables mais non coupables, à moins que ce ne soit l'inverse!.
 
 

Les faits se sont passés à Bruxelles.

Un jeune poignardé à mort en pleine journée dans un hall de gare par deux jeunes étrangers pour "faciliter" le vol d'un MP3.

Un des deux présumés meurtriers arrêtés bénéficient "trop"rapidement d'une sortie accompagnée et assiste à un match international de football.

 

Que Mariusz O, le présumé meurtrier de Joe Van Holsbeeck, assiste à une rencontre des Diables Rouges risque de faire ressurgir le sentiment de défiance envers des institutions encore fragiles.

Au delà du fait que le juge de la jeunesse ait accordé un bon de sortie si rapidement,le fait qu'il ne soit pas renseigné sur la nature de ce "cadeau" de la part de l'IPPJ paraît choquant.

Avec une pointe de raillerie démagogique,nous espérons que les adolescents qui ne sont pas en possession de tickets d'entrée pour des matches,ne se saississent d'un couteau.

Que ne ferait-on au nom de la réinsertion?

 

Espérons que la réflexion sur un meilleur fonctionnement des institutions, une fois l'émotion médiatique retombée, pourra s'instaurer en vue d'éviter au maximum ce genre d'intiatives malheureuses.

 

 

Publié dans Société: Faits Divers | Lien permanent | Tags : belgique, faits divers | |  Facebook | | | | Pin it! |

24/08/2006

Guerre au Liban

A l'issue d'un nouveau conflit entre Israel et le Liban et plus particulièrement les milices du Hezbollah, les Nations Unies ont proposé l'envoi d'une force internationale visant à faire respecter le cessez-le-feu.
 
 
liban
 

 

.

D'une manière récurrente, on peut noter que pour tout problème dans cette zone, ce sont toujours les pays occidentaux qui assument les conséquences alors que les "voisins" arabes pourraient se voir confier ces missions et responsabilités.

Ceci dit, il nous paraît assez peu crédible de demander à ces milices d'avoir la "gentillesse" de bien vouloir désarmer.

Ils sont devenus, grâce! à l'intervention d'Israel, des combattants héroïques pour la plupart des Libanais.

 

hezbollah

 

 

.

La solution la plus pragmatique serait de les intégrer à l'armée libanaise.

De ce fait, ils ne seraient plus des "terroristes"et le Liban, dont l'armée est faible et déjà composée en majorité de chiites, serait responsable de ces hommes sur l'ensemble du territoire.

 

D'autre part, cet enrôlement mettrait fin à leur dissidence sans qu'il n'y ait la moindre humiliation tout en garantissant aux Israeliens de ne plus avoir à leur frontière des éléments armés non contrôlés par un état voisin.

Encore une fois, nous pensons que tout problème a sa solution.

Veut-on vraiment la paix?. 

 

Publié dans Politique: International | Lien permanent | Tags : actualite, international, guerre | |  Facebook | | | | Pin it! |